Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

mercredi, 12 septembre 2018 06:00

Bourse d’Alger : Des titres en méli-mélo

Écrit par Farid Messaoud
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Incertitude sur certaines entreprises cotées en bourse et dont le titre pique du nez. Ainsi, le cours du titre Alliance Assurances a perdu 65 dinars de sa valeur au mois de juin 2017, peut-on lire dans le rapport de gestion 2017 de la société de gestion de la bourse des valeurs (SGBV) qui vient d’être rendu public.


Alliance Assurances a toutefois connu, en 2017, une légère augmentation de 2, 71%, atteignant une valeur transigée de 115,7 millions de dinars pour un volume de 271 052 de titres échangé. La valeur transigée du titre NCA-Rouiba a, elle, enregistré une régression de 43,39%, passant de 21 004 785 dinars en 2016, à 11 890 390 dinars, réalisée au cours de 31 séances de cotation de l’année dernière, et pour lesquelles la fréquence de cotation a atteint le taux de 30,10%, y est-il souligné. Le titre NCA-Rouiba a ouvert l’année 2017 avec un cours de 335 dinars, y est-il ajouté. Il a par la suite suivi une tendance baissière atteignant, au mois de novembre, son plus bas niveau, soit 285 dinars pour clôturer l’année écoulée à 300 dinars, marquant ainsi une baisse de 10,45%, ainsi que le relève le rapport en question. Le titre Biopharm, qui a réalisé la majorité de sa valeur transigée en 2016 par des opérations de blocs, a enregistré, en 2017, un recul de 74,43% atteignant une valeur transigée de 168 millions de dinars, souligne le document.
Quant au groupe Saidal, il a connu une diminution de 71,15% de sa valeur transigée. Le titre EGH chaîne El Aurassi se porte bien, lui, suivant une progression nette de son niveau d’activité, avec un montant transigé de plus de 2,9 millions de dinars, en 2017, contre 1,6 millions de dinars en 2016. Cela représente une hausse de 75, 5%. Cependant, sur les 103 séances de cotation tenues, le titre de la chaîne EGH El Aurassi, a été échangé uniquement 16 fois, soit une fréquence de cotation de 15,53%. Après avoir connu une tendance haussière durant le premier semestre de l’année 2017, atteignant un niveau de 550 dinars le cours du titre EGH Chaîne El Aurassi a diminué de 55 dinars durant le deuxième, perdant ainsi 10% de sa valeur pour clôturer à 495 dinars.
En résumé, les titres ne sont pas en santé et cela se voit dans la capitalisation boursière. En effet, cette dernière est passée de 45,78 milliards de dinars, au 31 décembre 2016, à 40,59 milliards de dinars à la dernière séance de l’année 2017, soit une baisse de 5,2 milliards de dinars. Au terme de l’exercice 2017, la société de gestion de la bourse des valeurs (SGBV) a réalisé, elle, un chiffre d’affaires de 24,619 millions, soit une progression de l’ordre de 9% par rapport à l’année 2016, selon le rapport annuel 2017.
Par ailleurs et dans une démarche innovante visant à stimuler l’activité des IOB (l’IOB est un intermédiaire en opérations boursière, un professionnel qui met en rapport deux parties intéressées à la conclusion d’une opération boursière), et à créer un esprit de compétition entre eux, la Bourse d’Alger a initié, à compter de 2017, un trophée » Meilleur IOB de l’année » qui récompense l’IOB le plus actif. Ainsi, à la dernière séance de l’année 2017, le trophée du meilleur IOB de l’année a été décerné à l’IOB BNP Paribas El Djazaïr qui a négocié pour plus de 66,89% de la valeur globale du marché. Occupant la deuxième place dans le classement, l’IOB BEA a également été félicité avec une part de 8,65 de la valeur transigée globale. Pareillement, la Cnep banque et le CPA s’accaparent, respectivement, de 8,53% et 8,27%, de la valeur globale. Les intermédiaires BDL, BNA, BADR, SGA et TELL Markets ont participé entre 0,5% et 2,5% de la valeur globale transigée sur le marché principal. Au chapitre des projets et suite au lancement par la Direction générale du Trésor (DGT) d’un appel d’offre pour la modernisation du système financier algérien (acquisition et implémentation d’une plateforme informatique pour l’automatisation des systèmes d’information des institutions et intermédiaires du marché financier), le consortium BME Innova- Afi a présenté une offre. Dans cette offre, il détaillait l’infrastructure nécessaire et les systèmes proposés pour pouvoir donner réponse aux besoins de la Société de Gestion de la Bourse des Valeurs (SGBV).
Conformément à ce qui a été accordé, le Consortium fournira pour la SGBV les Systèmes suivants : plateforme de négociation ; Plateformes / Stations maX et Système de diffusion. <

Laissez un commentaire