Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 12 juin 2018 06:00

En signe de soutien à leur DG démis de ses fonctions :  Le personnel d’Infrarail interrompt le trafic des trains de banlieue

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)


Les trains de banlieue de la capitale se sont retrouvés à l’arrêt hier. Et pour cause. Le personnel de la direction générale de l’entreprise Infrarail de Rouïba, une filiale de la SNTF, qui exploite ces trains, ont décidé un mouvement de grève dès la matinée en signe de solidarité avec leur directeur général, Samir Sleimia,

qui a été relevé de son poste par le directeur général de la SNTF. Une décision que n’arrive pas à comprendre le personnel de cette filiale. Selon le responsable de la communication auprès de la SNTF « cette décision s’inscrit dans le cadre de la stratégie de restructuration de la SNTF ». Autre son de cloche recueilli, celui du secrétaire général de l’union locale de Rouiba, Messaoudi Mokdad, contacté par téléphone. Ce dernier nous a affirmé tout de go : « Je n’arrive pas à comprendre comment on peut démettre un directeur général comme celui d’Infrarail, qui n’a cessé depuis son installation de relever la situation financière de la filiale. Pour preuve. Les 85 milliards de dinars de chiffre d’affaires réalisé lors du dernier exercice. Au lieu d’être félicité pour une telle performance, voilà qu’on annonce sa fin de mission. C’est ahurissant. »Notons que des représentants de la direction général de Rouïba se sont rendus au siège de la SNTF « pour tenter de faire revenir sur sa décision le Directeur général de la SNTF à l’origine du mouvement de grève », nous ont informé des cadres de la filiale. Rappelons qu’un bon nombre du personnel administratif et technique ont carrément investi la voie ferrée près de la gare de Rouïba, bravant un soleil de plomb en cette matinée de lundi, rendant ainsi tout mouvement de train impossible, notamment sur la partie est de la capitale. Quant aux trains grandes lignes empruntant la ligne ouest, ils ont pu circuler au grand soulagement des voyageurs concernés. Le trafic de la banlieue a repris en début d’après-midi, le personnel d’Infrarail a préféré ne pas pénaliser des centaines d’usagers qui dépendent du train pour rejoindre leurs foyers. La sagesse l’a donc remporté. n

Laissez un commentaire