Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
vendredi, 10 août 2018 19:19

Tourisme / La ministre tunisienne du Tourisme dément toute expulsion et mauvais accueil : Les agences de voyages pointées du doigt

Écrit par Fayçal Djoudi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis le début de la saison estivale, la polémique enfle en Algérie concernant le traitement réservé aux touristes algériens en Tunisie.

Une vidéo montrant l’expulsion de plusieurs familles d’un hôtel de la ville de Sousse avait, rappelons-le, fait le tour des réseaux sociaux et suscité une vaste polémique il y a quelques jours. Mais la réponse n’a pas tardé à venir. Dans une déclaration à la radio tunisienne Med, la ministre tunisienne du Tourisme, Selma Elloumi, a réagi aux informations faisant état de l’expulsion de touristes algériens des hôtels. Elle a assuré que les touristes algériens sont bien accueillis dans son pays, expliquant que les problèmes rencontrés par certains touristes algériens étaient dus au fait que leurs agences de voyages ont effectué des réservations sans vérifier au préalable la disponibilité de chambres vacantes dans les hôtels. La première responsable du tourisme a indiqué que «quelque 4,4 millions de touristes ont visité la Tunisie entre le 1er janvier et le 31 juillet 2018, soit une augmentation de 23% par rapport à la même période de 2017». Ajoutant que «le nombre de touristes algériens ayant visité la Tunisie cette année a enregistré une hausse de 14%, avec plus de 1,1 million ayant pénétré sur le sol tunisien depuis le début de l’année en cours». Pour elle, ce chiffre est une preuve irréfutable que le touriste algérien «se sent très bien ici».

Des Algériens victimes d’escroquerie

Par ailleurs, le président de l’Association des agences de voyages algériennes, Ilyes Snoussi, a accusé, jeudi dernier, des parties en Algérie d’être derrière l’expulsion de touristes algériens venus passer les vacances en Tunisie.  Selon ses explications, des agences algériennes «douteuses» ont fait des réservations d’une manière illégale et «anarchique» dans des hôtels tunisiens. A leur arrivée en Tunisie, les touristes algériens se sont trouvés piégés, les hôtels ayant refusé leurs séjours puisque les réservations n’étaient pas légales. M. Snoussi a mis en garde contre ces fausses agences de voyages spécialisées dans l’escroquerie.  Toujours selon ses dires, elles proposent des tarifs très réduits, mais, en vérité, ces réservations ne sont qu’un moyen pour piéger les vacanciers algériens.

Laissez un commentaire