Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 07 juin 2018 06:00

Bouira : Des projets de travaux publics à la traîne

Écrit par Meriem H.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Des projets structurants relevant du secteur des travaux publics accusent des retards considérables. Dans la wilaya de Bouira, où d’importants chantiers ont été lancés ces dernières années, à l’image des dédoublements visant le désenclavement des communes du sud et de l’ouest de la wilaya, les travaux sont en retard.


C’est le cas du projet du dédoublement de la voie de Sour El-Ghozlane, sur une distance de 31 km, lequel reliera cette ville à l’autoroute Est-Ouest, qui connaît un certain retard, et les délais prévus pour sa livraison dans sa totalité risquent d’être encore une fois retardés. Une partie du projet est entré en exploitation depuis plus de deux ans. Les autorités locales ont décidé d’une autre rallonge de 150 millions de dinars pour pouvoir achever et livrer les travaux dans les délais. Tout en insistant sur le caractère hautement stratégique et économique de ce tronçon, le premier responsable de la wilaya, Limani Mustapha qui a inspecté mardi dernier une sortie sur chantier, a exhorté l’entreprise réalisatrice d’accentuer la cadence de travail et surtout terminer la traversée d’un affluent de oued Lakhal. Les travaux sont à l’arrêt au niveau du contournement de la commune d’El Hachimia.


Les responsables de l’entreprise
Sapta se sont engagés à livrer le projet d’ici à fin juillet prochain. Il faut préciser que le projet avait été confié à trois entreprise et répartis sur quatre lots. Par ailleurs, c’est le projet de contournement de la ville de Bouria sur une distance de 10 km qui accuse aussi des retards importants. L’entreprise retenue pour la réalisation des quatre ouvrages ainsi que des sections routière se plaint de plusieurs contraintes.
Parmi les difficultés auxquelles est confrontée l’entreprise, il y a lieu de citer le déplacement des conduites de l’alimentation en eau potable (AEP), du gaz naturel et autres réseaux. En plus de ces contraintes non encore résolues, l’entreprise a demandé également le déplacement de la fibre optique qui nécessite une enveloppe de 11 millions de dinars pour son déplacement. La livraison de ce projet permettra aux usagers voulant rallier l’est du pays via la RN05 d’éviter de passer par le centre-ville de Bouira.

 

Laissez un commentaire