Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 07 juillet 2018 06:00

Tizi-Ouzou : Le 1er tronçon de la pénétrante autoroutière livré

Écrit par S. Oularbi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le premier tronçon d’une distance de 2 km de la pénétrante autoroutière reliant la ville de Tizi-Ouzou à l’autoroute Est-Ouest a été livré, avant-hier aux usagers de la route en présence du wali, Mohamed Bouderbali, à l’occasion de la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie et de la jeunesse.

Le wali a annoncé que la mise en circulation des 8 km restants de la pénétrante aura lieu le 20 août prochain. En effet, après la levée des couleurs nationales au niveau du Carré de M’Douha qui a été suivie de dépôts de gerbes de fleurs à la mémoire des Chouhadas qui ont sacrifié leur vie pour l’indépendance de l’Algérie du joug colonial, le wali qui était à la tête d’une inpotante délégation de son exécutif local a procédé à l’inauguration de plusieurs infrastructures. En premier, il a présidé la cérémonie de la mise à la circulation du 1er tronçon (section RN12-Rocade sud) de la pénétrante autoroutière reliant la ville de Tizi-Ouzou vers l’autoroute Est-Ouest au niveau de Djebahia (dans la wilaya de Bouira) sur une distance de 48 km. Après avoir écouté un exposé du directeur des travaux publics Smaïl Rabhi, ce dernier a mis au courant le wali de la nécessité de la livraison des 8 km restants de cette pénétrante pour mettre fin aux interminables embouteillages de la circulation qui se forment au niveau du lieudit «la casse» au niveau de la localité de Draâ-Ben-Khedda au grand désagrément des usagers de la route des régions du sud qui fréquentent quotidiennement cet axe routier. A cet effet, M. Bouderbali s’est montré disposé de mettre fin à ce calvaire quotidien auquel font face les usagers de la route. Pour cela, il a invité l’entreprise réalisatrice de ce projet à veiller sur le respect de délais de la livraison de ce projet en sa totalité prévu pour le mois d’octobre 2019. Par ailleurs, le wali s’est rendu au niveau des communes situées au sud de la wilaya, plus précisément à Mechtras, Boghni et Assi Youcef pour voir de près l’état des lieux du développement local au niveau de ces localités. A cette occasion, le premier magistrat a annoncé la mise en place d’un plan de développement destiné pour les localités implantées au sud de la wilaya, avouant qu’à une certaine période, ces localités n’ont pas eu ce qu’elles méritaient en matière de développement local. Raison pour laquelle, il s’est engagé à déployer tous les efforts pour mettre à niveau ces localités. «Il y a autant de besoins et de secteurs stratégiques pour la région, notamment pour les communes situées au sud du chef-lieu de la wilaya. Nous travaillons de sorte à mettre à niveau ces communes». En outre, le premier magistrat de la wilaya a saisi cette occasion pour dénoncer, une énième fois, le problème sempiternel des oppositions qui freine le développement local. A cet effet, il a invité les meneurs de ces oppositions d’avoir une réflexion de sorte de développer davantage tous les secteurs pour le bien-être du citoyen. A ce sujet, il a dénoncé les retards constatés pour le lancement de plusieurs projets névralgiques pour la wilaya. Il a cité le projet de 2300 logements AADL d’Azazga, auquel les propriétaires terriens s’opposent, et les 882 logements sociaux publics locatifs à Djerrab dans la localité de Fréha. «Il y a des oppositions d’autant plus qu’elles touchent une grande partie de la population qui est dans le besoin d’un abri».
Le wali s’est montré intransigeant pour mettre fin à ces situations anormales et à ces comportements intolérables pour son administration.
«Au contraire, il faut aller de l’avant de sorte à développer davantage tous les secteurs névralgiques où les besoins sont réels malgré les efforts consentis par le gouvernement».

Laissez un commentaire