Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 13 février 2018 06:00

Etats-Unis : Débat au Pentagone sur la réduction des militaires en Afrique de l’Ouest

Écrit par Lyes Sakhi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Département de Défense américain s’apprête à publier un rapport sur la présence des forces US en Afrique de l’Ouest.


Ce document, indiquent les médias américains, devrait conduire le Pentagone à réduire ou non ses effectifs opérationnels dans cette partie de notre continent. Ses rédacteurs, selon le New York Times, penchent pour faire baisser le nombre de soldats américains mais la décision finale reviendra au chef de l’Africom, le général Thomas Waldhausser, qui doit l’approuver.
Selon des responsables militaires américains cités par les médias américains, les recommandations contenues dans le rapport ne vont pas concerner la Libye et la Somalie mais les pays du Sahel en particulier. Cela après l’attaque meurtrière de dijhadistes qui a coûté la vie à quatre soldats américains au Niger. Les missions jugées risquées, seront contrôlées rigoureusement par le Pentagone à Washington ou le commandement d’Africom à Stuttgart, précise la même source.
La publication du rapport est prévue à la fin du mois, peu après l’audition annuelle du général Waldhausser par le Sénat.
Selon les observateurs, elle pourrait relancer le débat sur l’embuscade du Niger qui a provoqué en octobre dernier une tempête politique à Washington. La sphère politico-médiatique américaine s’est, alors, opposée à la décision du Pentagone de poursuivre ses opérations militaires au Sahel après cette embuscade, critiquant une mesure inopportune et manquant de précisions. Selon les chiffres du Pentagone, près de 6 000 soldats américains sont déployés en Afrique, dont 4.000 sont basés au Camp Lemonnier, à Djibouti, la principale base militaire d’Africom dans le continent africain. 

Laissez un commentaire