Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 17 mai 2018 06:00

Aïn M’lila : Démantèlement d’un réseau de 21 trafiquants et saisie de 32 véhicules

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Désormais les services de sécurité ne cessent de porter de sérieux coups aux réseaux de contrebande, de trafic et autres activant ou transitant par la wilaya d’Oum El Bouaghi. Cette dernière abritant un important comptoir régional de la pièce détachée et constitue par sa proximité avec la wilaya frontalière de Tébessa une région de transit pour les trafiquants en tous genres.
Dans ce sillage, les unités de gendarmerie dépendant de la compagnie territoriale d’Aïn M’lila viennent de démanteler, après 4 mois d’investigations approfondies, un important réseau criminel de trafic et de contrebande de véhicules. Ce dernier, composé de 21 individus, activait sur l’axe Oran-Alger-Constantine-Oum El Bouaghi-Khenchela-Batna, et écumait aussi d’autres régions telles Msila, Annaba et Biskra. L’opération a permis aux gendarmes de saisir 32 véhicules et une cinquantaine de dossiers de base des véhicules falsifiés. La valeur financière globale de l’opération est estimée à près de 5 milliards de centimes par les services de gendarmerie.
Les membres de ce réseau seront traduits devant le tribunal d’Ain M’lila afin de répondre des faits qui leur sont reprochés ayant trait surtout au préjudice causé au Tésor public.
D’autre part, sur un autre registre, les éléments de police du chef-lieu de wilaya sont parvenus, suite à l’exploitation d’informations crédibles, à immobiliser, dimanche dernier, au niveau du point de contrôle fixe (sortie ouest du chef-lieu de wilaya) un véhicule de type Atos, à bord duquel se trouvaient 2 individus suspects âgés de 35 et 27 ans. La fouille minutieuse du véhicule s’est soldée par la saisie d’une cigarette de kif traité, 15 flacons de sirop et 450 comprimés de psychotropes, dissimulés dans le moteur du véhicule.
Les mis en cause déférés devant le parquet d’Oum El Bouaghi ont été condamnés à 8 mois de prison ferme pour les chefs d’accusation de «détention illégale de produits pharmaceutiques, détention et consommation de drogue».
K. M.

Laissez un commentaire