Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 17 avril 2018 06:00

L’Algérie a célébré hier le «16 avril» : Journée du savoir et questions sociales en haut du tableau

Écrit par Aghilas Sadi
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’Algérie a fêté, hier, la Journée nationale du savoir qui coïncide avec la date de la disparition du fondateur de l’Association des oulémas algériens, Abdelhamid Ben Badis. Des fêtes, des conférences, des expositions et autres ont été organisées à cette occasion, notamment dans les établissements scolaires du pays.

D’habitude, les directions de l’Education de  wilaya, les syndicats, les parents d’élèves et les enseignants se mobilisent tous pour tenir des actions grandioses à la hauteur du rôle joué par le fondateur de l’Association des oulémas dans la diffusion du savoir et la préservation de l’identité algérienne durant la période coloniale, sauf que cette année, le secteur de l’Education traverse une conjoncture particulière qui n’est pas sans incidence sur cette date. Depuis le début de l’année scolaire 2017/2018, le secteur de l’Education nationale connaît des turbulences qui se sont répercutées sur le bon déroulement des cours et des dates des examens de fin d’année. Les élèves des wilayas de Blida, Tizi Ouzou et Béjaïa notamment ont été privés entre sept et neuf semaines de cours en raison des grèves menées par le Cnapeste.
Le bras de fer entre ce syndicat et la tutelle a pris une autre tournure avec la grève illimitée, lancée par ce dernier la fin du mois de janvier, dans toutes les wilayas du pays.
Plus de 20 000 enseignants relevant du palier secondaire pour la plupart n’ont pas donné de cours entre le 28 janvier et la fin février. Ce conflit allait prendre d’autres dimensions avant que le chef de l’Etat n’intervienne personnellement auprès de la ministre de l’Education nationale Nouria Benghebrit pour qu’elle rouvre le dialogue avec le Cnapeste. Effectivement, une solution a été trouvée et les enseignants grévistes ont repris le travail.
Le Cnapeste n’est pas le seul syndicat qui a mené des actions de protestation dans le secteur de l’Education nationale. Cinq autres organisations syndicales, regroupées dans le cadre de l’Intersyndicale de l’Education nationale, avaient fait grève pendant trois jours en février dernier. Ils avaient programmé une autre grève pour le début du mois, avant qu’ils ne l’annulent à la dernière minute. A ces grèves, s’ajoutent les actions de protestation des adjoints de l’éducation et autres catégories du secteur. Pratiquement toutes les catégories professionnelles de l’Education nationale ont mené des débrayages cette année, ce qui témoigne de l’instabilité chronique qui frappe ce secteur stratégique.
La multiplication des revendications d’ordre socioprofessionnel a failli vider l’Ecole algérienne de sa mission première, à savoir inculquer le savoir aux enfants. Les questions pédagogiques qui devaient occuper le devant de la scène dans ce secteur ont été renvoyées au second rang. Toutes les discussions entre la tutelle et les partenaires sociaux ont porté sur la grille des salaires, la médecine du travail, les libertés syndicales, le régime indemnitaire, le statut particulier, la gestion des œuvres sociales et autres.  La qualité de l’enseignement, l’amélioration du niveau des élèves, le rattrapage du retard enregistré dans l’enseignement des langues étrangères et, surtout, des mathématiques, n’ont pas eu la place méritée. Or, dans les pays développés la maîtrise des mathématiques par les élèves est devenue un enjeu majeur, voire déterminant pour l’avenir des individus et de la nation.

Laissez un commentaire

Culture

Après le Festival du cinéma : Le Caire, de l’autre côté de l’écran

Emporté par le frénétique tourbillon d

Culture -
11-12-2018
6ème édition du concours «Jeune artiste-peintre» : Les trois lauréats récompensés

Un vernissage a été organisé avant-hie

Culture -
11-12-2018
6ème édition du concours «Jeune artiste-peintre» : Les trois lauréats récompensés

Un vernissage a été organisé avant-hie

Culture -
11-12-2018
Projetées hors compétition : Trois œuvres clôturent le Fica 2018

La 9e édition du Festival internationa

Culture -
11-12-2018