Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 01 juillet 2015

En Algérie, pendant le mois sacré de Ramadan, les accidents de la circulation sont plus fréquents à l’approche de l’Adhan de l’iftar. Depuis le début du Ramadan, 114 morts ont été recensés dans 112 accidents de la circulation, en plus de 220 blessés.

Il convient de mentionner que le « terrorisme routier » provoque plus de 4 500 décès chaque année en Algérie. Ces chiffres effrayants remettent en question l’efficacité des lois dans la lutte contre ce phénomène dangereux et dans la réduction de ses conséquences dévastatrices sur les plans social et économique. Ainsi, le changement du rythme de vie pendant le mois de Ramadan a des répercussions sur la circulation routière. La barre des 100 morts a été franchie mardi, journée au cours de laquelle plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés, avec 15 accidents mortels ayant causé le décès de 14 personnes sur les lieux de l’accident et 35 autres blessées, traitées et évacuées vers les structures hospitalières par les secours de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Djelfa avec deux personnes décédées et 5 autres blessées suite à une collision entre un camion et un véhicule léger, survenue sur la RN89, dans la commune de Faidh El Botma. Les accidents et la gravité de leurs conséquences s’expliquent par une combinaison de facteurs liés au conducteur, au véhicule, à la route et aux conditions de circulation. Cependant, le facteur humain, en particulier, apparaît dans plus de 80% des accidents corporels. Le comportement humain demeure le facteur causal prépondérant à l’origine de ces accidents avec 80% du nombre total des accidents de la route. L’indiscipline du conducteur et son manque de civisme s’avèrent les causes les plus importantes dans les accidents de la circulation routière.

La canicule multiplie les interventions des pompiers
Depuis quelques jours, l’ensemble du pays connaît des températures caniculaires, variant entre 36 et 39 degrés, avec des pics de 43 degrés. Ce sont des températures saisonnières, mais elles seront aggravées par des vents du Sud et un taux d’humidité élevé. La hausse des températures sur l’ensemble du territoire national, depuis dimanche dernier, persistera jusqu’à demain, selon les prévisions de Météo Algérie. Pour la Protection civile, le premier acteur des interventions sanitaires, le nombre d’interventions a augmenté du quart, selon le lieutenant Zohir Benamzal, membre de la cellule de la communication. Il explique que « le nombre d’interventions quotidiennes variait entre 1 300 et 1 500 par jour, mais depuis le début de la canicule, ce nombre a augmenté, dépassant les 2 000 interventions par jour ». En effet, à la lumière de ces bilans, il ressort évidemment que c’est pendant les journées caniculaires que la Protection civile intervient le plus. Selon le responsable de la communication, « les évacuations sanitaires viennent en première place des interventions ». 

Publié dans Der

Comme chaque année, la Direction générale de la Protection civile lance son dispositif de proximité en milieu forestier, à la faveur du plan de lutte contre les feux de forêt durant la saison estivale actuelle. Un total de 22 unités mobiles d’intervention spécialisées dans la lutte contre les feux de forêt ont été installées depuis hier et resteront opérationnelles jusqu’au 21 octobre.
Ces unités mobiles sont mobilisées à travers 22 wilayas à vocation forestière. Chaque colonne mobile est composée de 11 engins d’incendie, d’un véhicule de commandement, d’une ambulance médicalisée, de 2 bus de transport de troupes et d’un camion logistique. Les wilayas concernées par ce dispositif sont Tlemcen, Sidi Bel Abbès, Saïda, Mascara, Tiaret, Relizane, Chlef, Aïn Defla, Tipasa, Médéa, Blida, Bouira, Tizi-Ouzou, El Tarf, Souk Ahras, Tébessa, Annaba, Skikda, Batna, Jijel, Béjaïa et Bordj Bou Arréridj. Ces unités viennent en appoint aux unités fixes des wilayas.
Le colonel Achour, chargé de la communication à la DGPC, a fait savoir qu’un total de « 12 400 éléments tous grades confondus et 234 engins de lutte contre les incendies ont été déployés » pour couvrir les villes à vocation forestière. Les éléments des unités mobiles d’intervention spécialisées dans la lutte contre les feux de forêt seront appelés chaque année, à ce propos, à se perfectionner dans la lutte contre les incendies, et ce, à travers des formations réalisées sur place, a précisé le même responsable.

Etat d’alerte à Blida…
La colonne mobile de lutte contre les incendies de forêt de Blida a été installée au niveau de la région de Beni Ali, dans la commune de Chréa. Cette colonne, installée par le directeur de la Protection civile, le colonel Abdelkader Ghoualem, est constituée de 40 agents de différents grades, relevant de la Protection civile de Blida et de l’Unité nationale d’entraînement et d’intervention de Dar El Beida (Alger). Cet effectif humain est soutenu par six camions anti-incendie, une ambulance, un véhicule de communication, un camion de transport des agents et différents équipements d’intervention en zones difficiles d’accès. Ce dispositif a été placé en « état d’alerte », eu égard à la hausse sensible des températures, ces derniers jours, particulièrement depuis la déclaration, mardi, des premiers foyers d’incendies sur les monts de Bouarfa, dans la région El Mahbouss, de la cité Deriouche, où une surface de cinq hectares de maquis et d’oléastres a été détruite par le feu.

Publié dans Der

Une information de presse faisant état d’une directive du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, exigeant le gel tous les projets de logements promotionnels publics (LPP) a fait réagir le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville qui a démenti, à travers un communiqué, ces informations. « Les projets de logements promotionnels publics (LPP) étaient réalisés à un rythme accéléré et qu’ils n’ont pas été gelés », a affirmé le ministère dans un communiqué rendu public, hier, précisant qu’un « journal national (Ennahar, NDLR) a fait état mercredi d’une instruction d’urgence du Premier ministre portant sur l’arrêt de tous les projets de logements promotionnels publics, une allégation que le ministère réfute catégoriquement ». Pour le ministère de l’Habitat, « les propos colportés par ce titre procèdent d’une campagne féroce visant à décrier cette formule qui a suscité l’engouement de larges franges de la société », rappelant qu’une « entreprise similaire a été menée dans les réseaux sociaux à travers la publication de photos de logements mal finis présentées comme celles d’appartements-témoins relevant de ce type de logement ». Le ministère a aussi démenti cette information, soulignant que « les photos publiées ne sont pas réelles, car les appartements-témoins ont été présentés lors de la dernière visite du premier responsable du secteur Abdelmadjid Tebboune dans les wilayas d’Alger et de Tipasa ». Le département de Tebboune rappelle que 37 949 unités ont été lancées jusqu’à fin avril dernier, dont 16 532 sises à Alger. Ces projets couvrent en général toutes les demandes des souscripteurs, avec la remise d’ordres de versement à 48 361 souscripteurs, dont 32 242 ont effectué leur versement. « L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), chargée du LPP, envisage de commencer la distribution de ces logements à partir de 2016 », rassure enfin le ministère. 

Publié dans Der

Le ministère des Affaires religieuses et des wakfs a appelé hier les fidèles à s’acquitter de Zakat El-Fitr du mois de Ramadhan, fixée cette année à 100 DA, selon un communiqué de ce département. Le ministère précise que sa valeur a été fixée cette année à 100 DA par personne, soit un « Sa’a » (une mesure) équivalant à 2 kg de semoule. Le ministère a indiqué par ailleurs avoir chargé les imams des mosquées de procéder, en collaboration avec les comités religieux des mosquées à travers l’ensemble du territoire national, à la collecte de Zakat El-Fitr à compter du 15e jour du mois de Ramadhan en vue de la distribuer aux nécessiteux. Zakat El-Fitr est obligatoire pour tout musulman, aussi bien nanti que pauvre disposant d’un surplus de subsistance journalière et qui doit faire don de la Zakat pour lui même et pour les personnes à leur charge, a rappelé le ministère.

Publié dans Der

La journée du dimanche 5 juillet, coïncidant avec la célébration du 53e anniversaire de la fête de l’indépendance nationale, sera chômée et payée, a indiqué hier un communiqué du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Cette journée sera chômée et payée pour l’ensemble des personnels des institutions et administrations publiques, services concédés, collectivités locales, entreprises commerciales, industrielles, artisanales et agricoles, y compris les personnels payés à l’heure ou à la journée, selon le communiqué. Cela intervient conformément aux dispositions de la loi 63-278 du 26 juillet 1963 modifiée et complétée fixant les fêtes légales, précise la même source.
Toutefois, les travailleurs exerçant sous le régime du travail posté sont tenus d’assurer la continuité du service selon l’organisation du travail mis en place par l’employeur, ajouté le communiqué du ministère.

Publié dans Der

La vague de chaleur qui touche le nord du pays depuis samedi se poursuivra durant les deux prochains jours. Le pic de température sera enregistré dans les Hauts-Plateaux ouest où le mercure dépassera les 42°C.
Les wilayas les plus concernées sont Relizane, Mascara, Chlef ïn Defla, et Sidi Bel Abbès. Pour le sud du pays, le thermomètre affichera plus de 46 degrés dans les wilayas de Tindouf, In Salah et In Guezzam, à la frontière avec le Niger. Le retour à des températures moins élevées se fera progressivement à partir de la journée du samedi sur les régions est et centre du pays seulement. Dans les régions ouest, les températures resteront les mêmes. Cette vague de chaleur, qui coïncide avec le mois de Ramadan, a fait déjà des victimes, selon la presse nationale. Cette canicule est provoquée par la remontée d’un air très chaud en provenance du Sahara dirigé par une dépression positionnée sur l’océan Atlantique. Les personnes âgées ainsi que les enfants sont invités à rester chez eux. De même que les personnes atteintes de maladies chroniques, qui doivent prendre les précautions qu’il faut dans ce genre de situation.

Publié dans Der

La direction de l’USMA table sur Gorges Leekens pour prendre les commandes de la barre technique. L’équipe de Soustara mise ainsi sur un entraîneur de gros calibre, ancien sélectionneur de la Tunisie et de la Belgique, mais également ancien driver des Verts.

Le coach belge Gorges Leekens se rapproche de plus en plus de l’USM Alger, selon des sources proches de la direction des Rouge et Noir. Sans entraîneur depuis le limogeage de l’Allemand Otto Pfiser, à deux journées de la fin du championnat, les dirigeants de la formation de Soustara viennent de jeter leur dévolu sur l’ex-sélectionneur de l’EN et de Belgique qui dirigeait la sélection tunisienne avant d’être limogé pour insuffisance de résultats par la Fédération tunisienne depuis quelque temps seulement. Les dirigeants de l’USMA avaient dans un premier temps fait confiance au trio Hadj Adlène-Meftah et Zeghdoud qui avait conduit l’équipe pour les deux derniers matchs de la saison dernière, mais ils se sont rendus compte qu’il fallait quand même engager un entraîneur de gros calibre, surtout que l’équipe participe à la compétition de la Ligue des champions d’Afrique et qui est aussi un des objectifs du club qui souhaite aller le plus loin possible dans cette épreuve africaine. C’est ainsi que le patron du club algérois, Haddad, a pensé à Leekens qui est désormais libre après avoir résilié son contrat avec la fédération tunisienne. Toutefois, ce dernier a assuré qu’il souhaitait prendre quelques jours de repos avant de repenser à son avenir et qu’il répondra favorablement à la sollicitation de la direction usmiste au moment opportun. Il faut savoir que le N°2 de l’USMA, Rebbouh Haddad, a eu une discussion au téléphone avec le technicien belge, mais rien n’a filtré sur l’échange qu’ils ont eu, même si certains avouent que l’ancien coach de l’EN tunisienne pourrait être présent au stade de Bologhine dans quinze jours à l’occasion de la réception du club soudanais d’El Merikh pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des champions d’Afrique. En tout cas, tout se décidera prochainement, et l’USMA devrait avoir bientôt son entraîneur. En tout état de cause, le conseiller de Leekens, Nacyme Besbas, a indiqué que le technicien belge ne rendra pas sa réponse aux dirigeants du club de Ligue 1 algérienne de football avant le 15 juillet prochain, ajoutant qu’il souhaite plutôt diriger une sélection. « Des discussions oui, mais pas de réponse avant le 15 juillet », précise-t-il au site spécialisé La Gazette du Fennec.
« Prendre un club n’est pas aujourd’hui la priorité de M. Leekens qui souhaite plutôt diriger une sélection après son excellent passage en Tunisie », a-t-il poursuivi.
L’USMA, dirigé par un staff technique provisoire avec à sa tête Miloud Hamdi, a fait une entrée fracassante dans la phase de poules de la Ligue des champions en s’imposant sur le terrain du tenant du titre, l’ES Sétif (2-1), samedi passé dans le cadre de la 1re journée du groupe B. Dans l’autre rencontre de ce groupe, Al-Merreikh du Soudan a gagné à domicile face au troisième représentant algérien dans l’épreuve, le MC El Eulma (2-0). Les Rouge et Noir de la capitale accueilleront Al-Merreikh le 10 juillet prochain au stade Omar-Hamadi de Bologhine pour le compte de la deuxième journée.

Publié dans Sports

La direction du CR Belouizdad (Ligue 1 algérienne de football) a assuré jusque-là quatre matchs amicaux lors du stage préparatoire d’intersaison prévu à Ifrane au Maroc du 22 juillet au 7 août prochains, a-t-on appris auprès de la direction du club algérois. « Nous avons conclu quatre matchs amicaux lors de notre séjour marocain, dont deux face à des formations marocaines. Il y aura en tout six rencontres à l’occasion de ce regroupement où toutes les dispositions ont été prises pour son bon déroulement», a indiqué à l’APS le vice-président du club algérois Hamza Boudoumi. Les coéquipiers d’Aboubakeur Rebbih reprendront les entraînements dimanche prochain avec des séances programmées au stade du 20-août 1955 et à la forêt de Bouchaoui, sous la houlette de l’entraîneur français Alain Michel qui a prolongé pour une saison. Côté recrutement, le Chabab a assuré jusque-là les services de cinq éléments : Billel Ouali (RAEC Mons/Belgique), les deux attaquants Sid Ali Yahia Chérif (JSM Béjaïa) et Mohamed Hicham Nekkache (MC Oran), le milieu offensif Feham Bouazza (USM Alger) et le défenseur Amir Belaili (CRB Ain Fekroun), en attendant d’engager un attaquant qui viendra boucler l’opération. Les « Rouge et Blanc » entameront la prochaine saison avec le derby algérois face au MC Alger lors du week-end du 14 et 15 août.

Publié dans Sports

Le défenseur Djamel Benlamri n’a pas trouvé un accord avec la direction de la JS Kabylie (Ligue 1 algérienne de football) pour une revalorisation salariale et quitte ainsi le club qu’il avait rejoint en 2012, a-t-on appris auprès de la direction du club. La direction du club présidé par Mohand Chérif Hannachi est prête ainsi à négocier le transfert de Benlamri, dont le contrat court encore jusqu’en 2016, au club «le plus offrant », précise la même source. Benlamri (25 ans) avait rejoint la JSK en 2012 en provenance du NA Hussein Dey, devenant une pièce essentielle dans le dispositif de la formation kabyle. Côté recrutement, la JSK a assuré jusque-là les services de sept joueurs : Salim Boumechra (ex-USMH, 2 ans), Amar Benmelouka (2 ans), Mohamed Boulaouidet (ex-Olympique Médéa, 2 ans), Lyes Seddiki (ex-RC Arba, 2 ans), Ahmed Gagaâ (ex-Paradou AC, prêt 1 an), Koceila Berchiche (ex-MC Alger), et Faouzi Rahal (ex-MO Béjaïa). Côté départs, la JSK s’est passée des services de plusieurs éléments, à l’image de Mekkaoui, Benoufela et Yedroudj. Les joueurs de la JSK se sont envolés mardi en Tunisie pour un stage préparatoire dans la région de Hammam Bourguiba qui sera ponctué par une série de matchs amicaux.

Publié dans Sports

L’international algérien de Tottenham Nabil Bentaleb ambitionne de remporter un titre avec les Spurs la saison prochaine et décrocher une qualification pour la Ligue des champions. «Si nous pouvions gagner un trophée et nous qualifier pour la Ligue des champions, ce serait une grande réussite. Nous savons ce que cela signifierait pour les fans et le club», a déclaré Bentaleb dans un entretien intitulé «Cinq questions d’été » au site de Tottenham. Le club londonien avait terminé la saison à la cinquième place et a disputé la finale de la Cup perdue face à Chelsea. « Certains d’entre nous ont été déçus, mais à la fin de tout cela, nous avions réalisé une bonne saison après avoir terminé cinquième en championnat et finaliste de la Cup », a t-il souligné. Durant la saison dernière, le milieu de terrain algérien a disputé 35 matchs toutes compétitions confondues. Il avait contribué à des victoires mémorables contre Chelsea et Arsenal au début 2015 après avoir pris part à la CAN avec la sélection algérienne en Guinée équatoriale. « Mon meilleur souvenir de la saison est incontestablement la victoire contre Chelsea en championnat le jour de l’An, mais aussi la finale de la Cup contre le même adversaire. En dépit de notre défaite, c’était une expérience incroyable de jouer à Wembley dans une grande finale », a-t-il dit.

Publié dans Sports
Page 1 sur 8