Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mardi, 14 juillet 2015

De bonnes nouvelles sur le front antisida ! En effet, les chiffres diffusés depuis hier par les Nations unies indiquent que la pandémie est en régression.

Entre 2000 et 2014, indique-t-on, les nouvelles infections ont reculé de 35,5%, à 2 millions. Encore mieux, elles se sont effondrées de 58% parmi les enfants.
Les décès liés au sida ont, quant à eux, chuté de 41% (à 1,2 million) depuis le pic de 2004. Les chiffres sont tellement spectaculaires que le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a estimé hier, mardi, que la planète était bien partie pour une « génération sans sida ». La formule est forte, mais elle n’est pas loin de la réalité.
Il y a une dizaine d’années, très peu de gens poussaient l’optimisme jusqu’à conclure au recul de la maladie. Aujourd’hui, les Nations unies parlent d’une chute de 35% des infections par le virus VIH sur 15 ans. « Le monde a réussi. Nous avons réussi et dépassé (…) les objectifs concernant le sida », a encore déclaré Ban Ki-moon, qui appelle cependant à davantage de financements de la recherche et des programmes de santé destinés à se prémunir contre le virus. Il faudra encore débourser 32 milliards de dollars (29 milliards d’euros) par an d’ici à 2020 pour espérer en finir avec le sida d’ici à 2030, mais les nouvelles infections par le VIH ont chuté de plus d’un tiers depuis 2000, selon le rapport de l’Onusida publié à Genève et présenté mardi par Ban Ki-moon dans la capitale éthiopienne.
En 2000, les Nations unies avaient fixé huit grands objectifs du millénaire pour 2015, dont combattre le VIH/sida. Ce dernier objectif a été atteint grâce aux milliards de dollars investis, dont près de la moitié par les Etats-Unis. Entre 2000 et 2014, les nouvelles infections ont reculé de 35,5%, à 2 millions. Encore mieux, elles se sont effondrées de 58% parmi les enfants. Les décès liés au sida ont, quant à eux, chuté de 41% (à 1,2 million) depuis le pic de 2004. « Nous avons brisé la trajectoire de l’épidémie. Nous voyons une baisse du nombre d’infections dans 83 pays », s’est félicité, pour sa part, Michel Sidibé, directeur d’Onusida, depuis Addis-Abeba. « Mettre fin à l’épidémie de sida (…) d’ici à 2030 est ambitieux, mais réaliste », a encore estimé Ban Ki-moon. Pour parvenir à éliminer l’épidémie, l’ONU s’est fixé des objectifs intermédiaires pour 2020 en utilisant une formule « 90-90-90 » : 90% des personnes infectées avec le VIH doivent le savoir (contre environ la moitié actuellement) ; 90% des personnes connaissant leur statut doivent suivre un traitement ; 90% de celles qui sont traitées doivent voir leur charge virale supprimée (devenue indétectable). Dans le continent, l’Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée, représentant 70% des cas. Trois pays ont représenté plus de la moitié des nouvelles infections dans la région en 2014 : le Nigeria, l’Afrique du Sud et l’Ouganda. 

Publié dans Der

La Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) organise la première édition du rallye « Le Challenge Sahari International ». Programmé du 1er au 9 novembre prochain, le rallye verra la participation d’une soixantaine de sportifs locaux, en attendant la confirmation des pays européens et asiatiques invités pour participer à cet événement. Ces pilotes s’affronteront sur un parcours long de 2 400 km. Pour sa part, « l’Algérie marquera sa participation avec 60 motos, 40 autos, 10 camions, 10 SSV et 15 Quads», a déclaré le président de la FASM, Chihab Baloul, lors d’une conférence de presse animée au centre de presse El Moujahid, hier matin.
En tout, « six étapes et trois réglementations détermineront l’identité du vainqueur », poursuit M. Baloul. « D’Alger à Laghouat, les participants auront à parcourir 380 km, puis encore 380 km pour atteindre El Ménea, ensuite 250 km pour rejoindre Timimoune en passant par Labiodh Sidi Cheikh avant de regagner à nouveau Laghouat et enfin revenir à Alger », a-t-il poursuivi. D’autre part, le vice-président de la FASM, Farid Sendjakeddine, a expliqué que le rallye « Challenge Sahari International » sera entamé par une « épreuve chronométrée », une épreuve où l’élément temps est primordial pour l’établissement du classement. Cette étape sera suivie d’une épreuve « RAID » accessible à tous les véhicules où la vitesse n’est pas prise en compte. Il permet des échanges et des contacts avec les populations locales. D’autre part, Sendjakeddine a indiqué que les concurrents termineront avec la phase intitulée « régularité » basée sur le temps, la vitesse et la distance.
Sur un autre volet, le vice-président da la FASM a informé qu’une visite touristique est programmée au profit des participants à la fin de la compétition.
La FASM s’est engagé à la vulgarisation des sports mécaniques dans toutes les wilayas et aussi à l’intensification des programmes des courses, et ce, dans le but de « faire revivre cette discipline en Algérie en la dotant de son propre rallye international ».
Chihab Baloul a dit vouloir casser le mythe qui veut que l’Algérie soit un pays à risque. Parrainé par les ministères du Sport, de la Défense nationale et du Tourisme, cette première édition a coûté à ses organisateurs 100 millions de dinars. 

Publié dans Der

Dix-sept tonnes de denrées alimentaires ont été saisies par un détachement de l’Armée nationale populaire lundi à Bordj Badji Mokhtar, alors que 206,5 kg de kif traité ont été saisis par les éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières relevant des secteurs opérationnels de Tlemcen et de Mascara, indique mardi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la criminalité organisée, un détachement relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar (6e Région militaire) a saisi, le 13 juillet 2015, deux (02) camions chargés de 17 tonnes de denrées alimentaires et 2200 litres de carburant destinés à la contrebande», précise le communiqué. De même, «un autre détachement relevant du secteur opérationnel de Tamanrasset a intercepté deux contrebandiers et a saisi deux détecteurs de métaux», ajoute la même source. Par ailleurs, «au niveau de la 2e Région militaire, des éléments de la Gendarmerie nationale et des Gardes-frontières relevant des secteurs opérationnels de Tlemcen et de Mascara ont arrêté un narcotrafiquant et ont saisi trois véhicules touristiques, 206,5 kg de kif traité, 644 comprimés psychotropes, 8.060 litres de carburant et une somme d’argent s’élevant à 164 900 DA», indique également le communiqué. «Au niveau de la 4e Région militaire, un détachement relevant du secteur opérationnel d’El Oued a arrêté un contrebandier et a saisi son camion chargé de 10 199 bouteilles de boissons», relève la même source.

Publié dans Der

La fête de l’Aïd El Fitr devrait être célébrée le samedi 18 juillet 2015, indique mardi l’Association Sirius d’astronomie dans un communiqué. «Astronomiquement parlant, l’observation du croissant lunaire en Algérie le jeudi 16 juillet est impossible vu que la lune se couchera ce jour avec le soleil», explique la même source, ajoutant que le mois de Ramadhan devrait compter 30 jours. «Sur la base d’une observation visuelle (et même instrumentale) du croissant, l’Aïd devrait être célébré le samedi 18 juillet», précise encore l’Association Sirius, présidée par Jamal Mimouni du département de physique à l’université Constantine1. «Le seul cas où l’Aïd pourrait être célébré le vendredi 17 juillet en Algérie, est sur la base d’une observation du croissant extérieur à l’Algérie, ou bien sur la base d’une observation erronée en Algérie», ajoute la même source. L’Association Sirius espère que le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs «aura la sagesse de ne pas valider une prétendue observation du croissant qui pourrait lui parvenir le jeudi soir, fut elle locale ou d’un pays arabe quelconque, et qui irait à l’encontre des données astronomiques irréfutables».

Publié dans Der

La distribution des produits pétroliers sera assurée sur tout le territoire national durant les fêtes de l’Aïd El Fitr, a indiqué hier la Société nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers (Naftal) dans un communiqué. «Durant les fêtes de l’Aïd El Fitr el Moubarak et à l’instar des autres jours de l’année, la distribution des produits pétroliers sera assurée sur l’ensemble du réseau stations-service et points de vente Naftal, de jour comme de nuit à travers tout le territoire national», note cette compagnie nationale. Le P-dg de Naftal, Hocine Rizou, avait assuré, il y a quelques jours, de la disponibilité des produits pétroliers durant l’Aïd El Fitr. «Il ne faut pas s’inquiéter sur les produits pétroliers durant les fêtes de l’Aïd El Fitr. La distribution de ces produits, surtout des carburants, sera assurée sur l’ensemble du réseau stations-service et points de vente NAFTAL, et ce 24h/24 et à travers tout le territoire national», avait-il avancé en marge de la 6e édition des portes ouvertes sur cette entreprise, tenue à Alger.

Publié dans Der

Le corps du jeune Akboucien, porté disparu dans la soirée de vendredi dernier, vers 20h35, au niveau de la plage centrale de la station balnéaire de Tichy, distante de 20 km à l’est du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, a été repêché dans l’après-midi de dimanche 12 juillet, par les maîtres- nageurs de la Protection civile. Pour rappel, la victime, âgée de 23 ans, s’est laissée emportée par les vagues d’une mer agitée, alors qu’elle s’offrait le plaisir d’une baignade nocturne juste après la rupture du jeûne, indiquait un communiqué de la Protection civile de Béjaïa. Une fois l’alerte donnée, une équipe de plongeurs épaulés par des sapeurs-pompiers s’est lancée dans une vaste opération de recherches qui durera deux longues journées. Tout compte fait, la dépouille mortelle aura finalement été repêchée au large de la même ville côtière de Tichy, ont affirmé les services de la Protection civile.

Publié dans Der

Le coach des Canaris a averti ses joueurs qu’ils devront prouver qu’ils méritent vraiment leurs places dans l’équipe et qu’il ne fera confiance qu’à ceux qui se donneront à fond lors des entraînements.

Le staff technique de la JS Kabylie a exprimé sa satisfaction du stage effectué à Hammam Bourguiba, en Tunisie, en prévision de la nouvelle saison footballistique. En effet, le coach, Mourad Karouf, estime que son équipe a travaillé d’arrache-pied durant ce stage pour tenter de se préparer comme il se doit pour la nouvelle saison qui s’annonce très difficile et qu’il faudra bien entamer. Le coach des Canaris a tout de même tenu à rappeler à ses poulains qu’il faudra continuer sur la même lancée et se donner à fond pour être à la hauteur de la confiance placée en eux. Il leur indiquera qu’il veut un groupe soudé en prévision du championnat et pour cela il leur faudra tirer les enseignements qu’il faut pour être au rendez-vous. Karouf a aussi prévenu les joueurs qu’il ne fera confiance qu’à ceux qui se donneront à fond et que les joueurs devront prouver qu’ils méritent vraiment leur place dans l’équipe, car il ne tranchera en faveur de personne que s’il se rend compte vraiment que ces derniers sont prêts à se sacrifier sur le terrain, surtout que les places seront chères cette saison avec le recrutement qui a été fait et les joueurs qui ont été ramenés jusque-là. Le driver des Jaune et Vert tient à rappeler aux joueurs aussi que l’équipe tiendra un autre stage juste après l’Aïd et qui sera très important puisqu’il s’agira de souder le groupe avant l’entame du championnat et surtout trouver l’effectif qui débutera la saison. Il est clair donc que le coach ne badinera pas avec le travail et que tout joueur devra mériter sa place dans l’effectif. A noter que la JSK devrait rentrer aujourd’hui en Algérie après l’annulation du match face à Kairouan qui devait avoir lieu hier soir. Cela permettra aux poulains de Karouf de se reposer pour reprendre après l’Aïd et attaquer le deuxième stage.

Publié dans Sports

La direction de l’USM Blida, nouveau promu en Ligue 1 algérienne de football, n’a pas encore tranché sur le lieu du déroulement du stage d’intersaison, qui va démarrer la semaine prochaine, a-t-on appris auprès du club phare de la Mitidja. « Nous n’avons pas encore fixé le lieu du stage. Je vais discuter dans les prochaines heures avec l’entraîneur Benchadli et trancher sur la destination. Ça sera la Tunisie ou Aïn Témouchent en Algérie. Le départ pour le stage aura lieu juste après les fêtes de l’Aïd El Fitr », a indiqué Mohamed Douidene, membre du conseil d’administration. Les coéquipiers du goléador Fethi Noubli ont repris les entraînements le 30 juin dernier sous la conduite de l’entraîneur Benchadli qui a succédé à Kamel Mouassa. « Je pense que l’idéal est d’aller se préparer à Aïn Draham en Tunisie au vu des bonnes conditions qu’offre ce site, et surtout la possibilité de jouer des matches amicaux contre des équipes d’un niveau acceptable, contrairement à Aïn Témouchent », a ajouté Douidene. Evoquant le recrutement effectué par l’USMB cet été, le dirigeant blidéen s’est dit « satisfait ». « Je pense que nous avons effectué un recrutement rationnel et étudié en ciblant tous les postes. » En effet, l’USMB a engagé six joueurs : Fekih, Djaâdane, Hichem Cherif et Heriat (MC Oran), Laïfaoui (USM Alger), Mesfar (CA Bordj Bou Arréridj), alors que Amiri a été prêté une saison par le CR Belouizdad. L’USMB, qui effectue son retour parmi l’élite après quatre saisons en Ligue 2, aspire à jouer les trouble-fêtes la saison prochaine.

Publié dans Sports

L’attaquant international algérien, Nabil Ghilas, prêté pour une saison par le FC Porto au pensionnaire de la Liga espagnole de football, Levante UD, a entamé lundi les entraînements avec son nouveau club en vue de la saison 2015/2016, a annoncé le club sur son site officiel. La première séance effectuée dans la matinée sous la houlette de l’entraîneur Lucas Alkaraz a permis à Ghilas de prendre contact avec ses nouveaux coéquipiers, selon le site spécialisé Super Deporte, qui souligne que le coach de Levante nourrit de grandes ambitions sur le joueur algérien. Ghilas (25 ans) a fait l’objet d’un prêt avec option d’achat pour une somme de 10 millions d’euros, selon la presse locale. L’international algérien avait évolué la saison dernière en prêt au FC Cordoue, où il a joué 27 matches et marqué 7 buts. L’attaquant algérien avait rejoint le FC Porto lors de la saison 2013-2014 en provenance de Moreirense (Portugal), où il avait fait une de ses saisons les plus remarquables avec 16 buts marqués, dont 13 en championnat du Portugal et 3 en Coupe en 35 matches joués. Avec l’équipe nationale, Ghilas n’est plus convoqué depuis le match en déplacement face au Mali (défaite 2-0) disputé le 18 novembre dernier, dans le cadre de la 6e et dernière journée des qualifications de la CAN-2015.

Publié dans Sports

Saïd Benrahma, le jeune milieu offensif algérien de l’OGC Nice (Ligue 1 française de football), gravement blessé à une cheville en avril dernier, est en train de réussir un excellent retour à la compétition, ont rapporté des médias locaux. « Benrahma a infligé une petite humiliation au latéral droit de Lausanne Sports (D2 Suisse) pendant un match amical disputé ce week-end, et son magnifique geste technique (un petit pont, ndlr) n’est pas passé inaperçu », selon Nice-Matin. Benrahma est né le 10 août 1995 à Aïn Témouchent, dans l’Ouest algérien. Il a émigré relativement jeune en France, où il a rapidement embrassé une carrière de footballeur à Colomiers, dans la banlieue de Toulouse, avant d’atterrir à Nice en 2013. Le jeune Algérien s’est vite imposé dans le groupe du coach Claude Puel, grâce notamment à sa technique, ayant souvent terrassé les défenseurs des équipes adverses. Le bon rendement de Benrahma a d’ailleurs conduit la direction de l’OGC Nice à lui faire signer son premier contrat professionnel dernièrement, car à son arrivée de Colomiers en 2013, ce jeune algérien s’était engagé comme stagiaire. Benrahma est le 3e stagiaire Niçois à passer professionnel cet été, après Albert Rafetraniaina et Vincent Koziello, qui auraient tous signé pour trois ans.

Publié dans Sports
Page 1 sur 11