Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 08 juillet 2015

Le P-DG de la Banque extérieure d’Algérie (BEA), Mohamed Loukal, est satisfait des résultats obtenus par sa banque lors de l’exercice 2014. Tous les feux semblent être au vert et cela le pousse à envisager des conquêtes à l’étranger.

Pour le premier responsable de la BEA, avec tous les bons résultats, il a été permis non seulement de consolider le soutien de cette banque au secteur des hydrocarbures, notamment à son client de référence Sonatrach, mais aussi de se rapprocher des autres segments de clientèle, comme la PME et les ménages.
« Avec la consolidation de ses différents fondamentaux l’ayant hissé parmi l’élite bancaire maghrébine et africaine, la BEA semble apte à satisfaire d’autres ambitions stratégiques du pays, notamment en matière de conquête de nouveaux marchés extérieurs », a-t-il déclaré hier à l’APS.
C’est la première fois depuis l’indépendance qu’une banque algérienne affirme aussi ouvertement son ambition d’aller à la conquête de marchés extérieurs. L’établissement rejoint ainsi la demande d’une partie du patronat, qui souhaite que des banques l’accompagnent notamment lors d’opérations d’exportation en Afrique. Au niveau comptable, la BEA a enregistré un bénéfice net de 29,8 milliards DA en 2014, en hausse de 43% par rapport à 2013. Elle confirme sa résilience aux chocs externes des cours de pétrole grâce à la diversification de ses activités, a indiqué le P-DG de cette banque publique.
Cette diversification du portefeuille s’est traduite, ces dernières années, par l’augmentation des ressources provenant des autres secteurs émergents hors hydrocarbures, explique-t-il.
A ce propos, il précise que les ressources de la banque se sont chiffrées à 2 045 milliards DA à la fin 2014, dont 70% proviennent des secteurs hors hydrocarbures et 30% de celui des hydrocarbures, tandis que le bilan a atteint 2 581,4 milliards DA à fin 2014 (+22%).
L’année 2014 a également connu une amélioration significative en termes de collecte des ressources, avec des dépôts d’un montant de 437,6 milliards DA effectués l’année dernière (+27% par rapport à 2013) auprès de cette banque, qui compte 92 agences.
Près de 10% de cette collecte proviennent de l’épargne des particuliers et ménages, soit un montant de 46 milliards DA, portant l’épargne cumulée de ce segment à 177,2 milliards DA à fin 2014.
Par ailleurs, les crédits à l’économie ont atteint 291 milliards DA en 2014 (+22%), dont 51% ont été attribués aux grandes entreprises et 49% aux PME et aux particuliers, sachant que sur cette masse, 71% des crédits ont été consacrés à l’investissement productif.
Quant à l’encours des crédits accordés aux différents segments de la clientèle, il s’est situé autour de
1 744 milliards DA à fin 2014.
En matière de parts de marché dans le commerce extérieur, la BEA détient la quasi-totalité des exportations réalisées par le pays, contre 14% sur les opérations d’importation.
S’agissant des exportations, elle a ainsi assuré le rapatriement des recettes d’hydrocarbures à hauteur de 55,4 milliards de dollars et celles hors hydrocarbures pour un montant de 1,84 milliard de dollars.
Quant aux importations ayant transité par cette banque, elles se sont chiffrées à 16,02 milliards de dollars en 2014 (contre 16,9 milliards de dollars en 2013 et 17,1 milliards de dollars en 2012), tandis que la part des produits importés destinés à la revente en l’état dans ce montant représente 5% et concerne les produits stratégiques, tels que les médicaments, les céréales, le ciment et le rond à béton. 

Publié dans Der

Les dernières déclarations du ministre de la Santé, justifiant la décision prise le 18 juin dernier visant à limiter l’octroi des bandelettes d’auto-surveillance glycémique au profit des diabétiques à partir de la fin du mois de Ramadan, n’ont pas été du goût de Fayçal Ouhada, président de l’Association des diabétiques de la wilaya d’Alger. Le ministre avait expliqué avant-hier que cette formule pouvait parfaitement convenir aux malades, une déclaration qui a fait réagir M. Ouhada pour qui, a-t-il déclaré à Reporters, une telle décision ne pouvait être prise par le seul ministre de la Santé. «Quatre ministères doivent se concerter pour prendre ce genre de décision. Il s’agit, à côté du ministère de la Santé, de ceux du travail, du commerce et des finances», informe-t-il. « Supposons que le ministère du Travail, par exemple, dérogeait à cette règle en prenant une décision quelconque, celui de la santé devrait au minimum fournir des suggestions », note-t-il. Le président de l’association indique, en outre, que «si le médecin ordonne à la personne atteinte de diabète de type 2 (traitée par voie orale et injection d’insuline en même temps) de surveiller sa glycémie au moins deux fois par jour, je ne comprends pas comment on peut exiger aux malades de réduire le nombre de bandelettes ». Une réponse aux propos du ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, et à Djaoued Bourkaib, directeur général de la sécurité sociale au ministère du Travail, qui ont soutenu que la limitation des bandelettes ne pouvait affecter la prise en charge du diabétique.

Fayçal Ouhada indique, par ailleurs, que selon les normes, « les personnes atteintes de diabète de type II sont censées mesurer leur taux de glycémie au moins deux fois par jour. Mais suite à la décision du ministre, ils seront contraints de le faire une fois tous les deux jours ». M. Ouhada attire l’attention sur le fait que « sur les quatre millions de diabétiques que compte le pays, 80% sont de type 2. Des complications sont à craindre ».
Le président de l’association des diabétiques fait part de sa volonté de se concerter avec les professionnels de la santé afin de tenter de convaincre le ministère de revenir sur sa décision.

Publié dans Der

Les Rouge et Noir visent une deuxième victoire face à Al Merreikh, même si cela ne sera pas une sinécure.

L’USM Alger tentera, ce vendredi, de confirmer son départ en trombe lors de cette phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique en recevant la formation soudanaise d’Al Merreikh. Les gars de Soustara, qui l’avaient emporté sur le score de 2 buts à 1 face à l’Entente de Sétif chez elle au stade 8-Mai-1945 de Sétif, souhaitent ajouter un deuxième succès, pour conforter leur classement dans ce groupe B. Certes, ce sera quelque peu difficile, d’autant plus qu’il s’agit d’un adversaire qui est un habitué de la compétition africaine et qui avait aussi obtenu les trois points du succès lors du premier match face au MC El Eulma. Les Jaune et Rouge d’Al Merreikh se déplaceront avec l’espoir de repartir avec au moins le point du nul et restent confiants quant à la possibilité de l’obtenir. Les Rouge et Noir, de leur côté, savent ce qui les attend lors de cette empoignade et tenteront de la gérer comme il se doit. Pour ce match, l’USMA devrait récupérer les internationaux espoirs Benkhemassa et Meziane, qui seront d’un grand apport, surtout avec l’absence d’un nombre d’éléments, dont Ferhat. Meziane devrait donc occuper le couloir droit et se donnera à fond pour apporter le plus qu’on attend de lui. Le coach intérimaire, Hamdi, compte sur la détermination de ses joueurs pour ce match très important pour l’équipe qui souhaite aller le plus loin possible dans cette compétition. Il misera, certainement, sur l’attaque et sur les éléments les plus en forme, à l’image de Belaïli, Seguer pour secouer l’arrière-garde soudanaise. Toutefois, les Usmistes devraient faire très attention à cette équipe drivée par le Franco-Italien Garzzito et qui connaît très bien le jeu des Algériens pour avoir drivé le CSC à deux reprises. Les Algérois doivent être sur leurs gardes et bien négocier cette manche, avant d’enchaîner avec un autre derby algérien dans cette compétition face au MCEE.

Publié dans Sports

La direction de l’ES Sétif (Ligue 1 algérienne de football), en concertation avec le staff technique, a décidé de ne pas octroyer une licence à la nouvelle recrue, le défenseur Djamel Benlamri, a-t-on appris auprès de la direction du club des Hauts-Plateaux. L’entraîneur de l’Entente, Kheireddine Madoui, a décidé d’offrir la dernière licence africaine au latéral gauche et nouveau arrivé Farès Hachi, notamment après le départ des deux arrières gauche Zee Ondo et Boukria, précise la même source. Du coup, Benlamri, qui vient de s’engager pour un contrat de deux saisons avec l’ESS en provenance de la JS Kabylie, ne pourra pas prendre part aux matches de la Ligue des champions d’Afrique. L’ESS, champion d’Algérie en titre, a assuré jusque-là les services de cinq nouvelles recrues : Tobal, Chenine, Hachi, Benlamri et Kenniche, en attendant l’attaquant de l’ASO Chlef, Zakaria Haddouche. L’ESS, engagée en phase de poules de la Ligue des champions, a mal entamé la défense de son trophée en s’inclinant à domicile lors de la première journée face à l’USM Alger (2-1). Dans l’autre match du groupe, les Soudanais d’Al Merreikh se sont imposés face au MCE Eulma (2-0). Pour le compte de la 2e journée prévue le week-end prochain, l’ESS se déplacera à El Eulma, alors que l’USMA accueillera Al Merreikh.

Ahmed Gacemi en route vers le Qatar

L’attaquant, Ahmed Gacemi, libéré par l’ES Sétif (Ligue 1 algérienne de football), devrait rejoindre un club de première division qatari, rapporte, mardi, le site spécialisé qatari Al Dawri oua Al Kass. L’ancien joueur de la JSM Béjaïa et de l’USM Alger a été libéré par la direction suite à un différend financier lié à une revalorisation salariale. Avec l’Entente, Gacemi (30 ans) avait remporté la saison dernière la Ligue des champions d’Afrique, avant de conclure la saison avec un titre de champion, le 7e dans l’histoire du club sétifien. Outre la piste qatarie, Gacemi est convoité en Algérie par le CS Constantine, qui semble intéressé par son profil.

Publié dans Sports

Le MC Oran a écarté la piste de l’ex-international algérien, Khaled Lemouchia, qui était sur le point d’être engagé en vue de la saison prochaine, a-t-on appris, mardi, auprès de la direction du club de Ligue 1 algérienne de football, qui compte repêcher le joueur Sofiane Ammour, mis dans un premier temps sur la liste des libérés. Lemouchia (34 ans) a été proposé au président du MCO, Ahmed Belhadj, qui était emballé à l’idée de le recruter, avant de se rétracter, après avoir constaté que le joueur ne fait pas l’unanimité au sein du club, précise la même source. L’ancien milieu de terrain défensif des Verts est resté inactif depuis janvier 2013, soit depuis qu’il a été écarté des rangs du Club africain. Il avait d’ailleurs déposé une plainte contre le champion de Tunisie en titre auprès de la Fédération internationale de football association (Fifa) et a eu gain de cause. En écartant la piste de Lemouchia, le Mouloudia compte repêcher son joueur Ammour, mis auparavant sur la liste des libérés. En prévision de la saison à venir, le club oranais a réussi à faire prolonger son contrat à l’entraîneur français, Jean Michel Cavalli. Il a également engagé huit nouveaux joueurs : Moussi (US Chaouia), Ziad (CRB Aïn Fekroun), El Ogbi (USM Bel Abbès), Aïch (AS Khroub), Bouhaniche (Deportivo Leganes/D3 Espagne), Benyahia (CA Batna), Alieu Darbo (FC Mosta/division 1 maltaise) et Hamza Demane (US Chaouia). L’attaquant libyen Mohamed Zaâbia a, quant à lui, réintégré les rangs du MCO, après avoir été prêté à l’Ittihad Tripoli en janvier dernier. Le club oranais entamera la prochaine saison footballistique en déplacement face au champion en titre, l’ES Sétif, le week-end du 14 et 15 août.

Publié dans Sports

L’international algérien de Bastia, Ryad Boudebouz, s’est engagé pour quatre saisons avec Montpellier HSC, a indiqué mardi le club français de Ligue 1 de football. Le Sporting de Bastia avait annoncé le 30 juin avoir conclu un accord avec le club de Montpellier pour le transfert de Ryad Boudebouz, portant sur une somme globale de 1,7 million d’euros qui devrait permettre le maintien parmi l’élite du club corse, menacé de relégation par la DNCG. Avec Ryad Boudebouz, l’effectif montpelliérain s’enrichit d’un joueur talentueux, mais aussi d’expérience, puisqu’il a déjà disputé 230 matches de Ligue 1, dont 191 comme titulaire avec le FC Sochaux Montbéliard, son club formateur, et le SC Bastia, qu’il avait rejoint à l’été 2013, écrit le site officiel du club. International algérien (17 sélections, 1 but), gaucher, passeur, mais aussi buteur (32 buts en Ligue 1), tireur de penalties hors pair (16 réalisations sur 16 tentatives), Ryad Boudebouz possède une large palette qui devrait lui permettre de parfaitement s’intégrer au sein de l’effectif montpelliérain, il y portera le numéro 10. Boudebouz va rejoindre dès ce mardi l’ensemble de ses coéquipiers, dont l’autre Algérien Ramy Bensebaini, actuellement en stage à Mende (48). Le milieu de terrain algérien avait rejoint Bastia il y a un an et demi en provenance de Sochaux pour un contrat de trois ans. Il a inscrit cinq buts en 34 matches de L1 la saison dernière. Boudebouz avait pris part au dernier match des Verts contre les Seychelles (4-0) pour le compte de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de 2017.

Publié dans Sports

Le CR Belouizdad est invité à prendre part à un tournoi international prévu à Al Djadida (Maroc) fin juillet, en marge du stage d’intersaison qu’il effectuera dans ce pays, a-t-on appris auprès du club de Ligue 1 algérienne de football. Trois formations locales ont déjà confirmé leur participation au tournoi : Edifaâ Al Hassani Al Djadidi, Olympique Khouribga et Kawkab Marrakech, ajoute la même source. Comme lors de l’été précédent, les Rouge et Blanc de la capitale ont choisi le Maroc pour effectuer leur préparation en vue de l’exercice prochain. Par ailleurs, le Chabab s’apprête à boucler son opération de recrutement en engageant un attaquant et un milieu de terrain. Le club s’est assuré jusque-là les services de cinq nouveaux éléments : Billel Ouali (RAEC Mons/Belgique), les deux attaquants Sid Ali Yahia Cherif (JSM Béjaïa) et Mohamed Hicham Nekkache (MC Oran), le milieu offensif Feham Bouazza (USM Alger) et le défenseur Amir Belaïli (CRB Aïn Fekroun). Le CRB, qui a entamé les entraînements dimanche, débutera la saison footballistique 2015-2016 par un derby algérois face au MC Alger, à l’occasion de la première journée de la Ligue 1 prévue le week-end du 14 et 15 août.

Publié dans Sports

Le dossier du recrutement de l’international algérien, Ibrahim Chenihi (MC El Eulma), est sur le point d’être résolu, a indiqué, mardi, le porte-parole du Club africain, Rachid Zmerli. «Les dirigeants clubistes ont négocié le transfert avec l’ancien président du club algérien, Arras Herada, et le dossier ne tardera pas à être clos», a précisé Zmerli dans une déclaration à l’agence TAP. Cependant, l’actuel président du MC El Eulma, Abderrazak Harkat, s’oppose au transfert de Chenihi, qui s’est engagé pour trois ans avec le club de Bab Jedid. « Nous n’avons eu aucun contact de la part du Club africain, et s’il y avait signature de Chenihi, son contrat devient tout simplement nul et non avenu, dans la mesure où le joueur est sous contrat avec notre club jusqu’en 2016 », a déclaré Harkat lundi à l’agence DPA. Agé de 25 ans, le milieu de terrain offensif porte les couleurs du MCEE depuis quatre saisons. Il a disputé son premier match officiel avec les Verts le 13 juin passé face aux Seychelles.

Publié dans Sports

Les athlètes algériens ambitionnent de revenir avec les meilleurs résultats possibles, surtout qu’ils ont eu une bonne préparation pour ce rendez-vous.

Les neuf athlètes composant la sélection nationale cadette d’athlétisme participeront aux championnats du monde 2015 de la catégorie du 15 au 19 juillet courant à Cali (Colombie), avec l’ambition d’atteindre « un maximum de finales », a-t-on appris auprès de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA). « Le stage bloqué que nous effectuons à Alger (du 26 juin au 8 juillet, ndlr) a été une totale réussite. Nos athlètes présentent un meilleur niveau par rapport à celui qu’ils avaient au début de la préparation », a affirmé le directeur des jeunes talents de la FAA, Djamel Belaïd. Le 2 juillet dernier, pour jauger les capacités de la sélection algérienne après une semaine de préparation, les entraîneurs nationaux ont soumis les neuf athlètes concernés par les prochains championnats du monde en Colombie à toute une série de tests et les résultats ont été « très concluants ». « Pendant ces tests, Abderrezak Abed a amélioré son chrono de 4 secondes sur 3 000 m plat, au moment où Anis Bensititi, pourtant spécialisé dans le 1 500 m, a bouclé le 800 m en 1:57.00, qui est un très bon chrono. Même les autres athlètes ont montré de belles choses et c’est de bon augure », a ajouté la même source. La sélection algérienne, en stage bloqué depuis deux semaines à Alger, embarquera pour la Colombie tard dans la soirée du 8 juillet suivant le plan de vol : Alger-Francfort-Bogota-Cali. Les jeunes Algériens seront donc à pied d’œuvre six jours avant le coup d’envoi de la compétition. Une période qu’elle « mettra à profit pour s’adapter au climat local », mais aussi « à apporter les derniers réglages à sa préparation », a ajouté Belaïd, qui fera office de chef de délégation en Colombie. Les 9 athlètes qui composent la sélection algérienne cadets sont : Fouad Ali-Benat (400 m haies), Akram Bakhtaoui (400 m haies), Tahar Lazhar (800 m), Anis Bensititi, Mohamed Bouaziza (1 500 m), Ali Djoudar, Abderezak Abed (3 000 m plat), Mohamed Ghalem (2 000 m steeple), Saïd Touche (marche). Ces athlètes ont été retenus pour les championnats du monde 2015 à Cali, après avoir réalisé les minima nécessaires lors du championnat national (cadets juniors) disputé du 14 au 16 juin à Béjaïa.

Publié dans Sports

Les sélections algériennes de lutte garçons (juniors et seniors) effectuent depuis hier un stage au centre de préparation des équipes nationales à Souidania (Alger) en prévision des championnats du monde, prévus du 7 au 16 septembre aux Etats-Unis. Le staff technique de la sélection des seniors, conduite par Bendjada Maazouz (lutte gréco-romaine) et Aoune Fayçal (lutte libre), a sélectionné 24 athlètes pour prendre part à ce stage, qui se poursuivra jusqu’au 15 juillet. « Ce stage de 10 jours servira spécialement de préparation en vue des championnats du monde prévus du 7 au 16 septembre aux Etats-Unis ainsi que les jeux Africains de Brazzaville (14-23 septembre) », a indiqué Idriss Haoues, directeur des équipes nationales. Le directeur des équipes nationales a également précisé que « ce nouveau cycle de préparation va permettre au staff technique de continuer son travail entamé au niveau du centre de Tikjda et évaluer l’état physique des lutteurs ». Les sélections algériennes masculine et féminine de lutte (cadets, juniors et seniors) avaient pris part aux championnats d’Afrique de la discipline, organisés du 27 au 31 mai à Alexandrie, en Egypte.

 

Liste des lutteurs convoqués
Abdennour Laouni (55 kg/gréco-romaine), Adem Boudjemline (85 kg/gréco-romaine), Bachir Sid Azara (85 kg/gréco-romaine), Hamza Haloui (96 kg/gréco-romaine), Tarek Aziz Benaïssa (66 kg/gréco-romaine), Akrem Boudjemline (71 kg/gréco-romaine), Mohamed Boudraa (74 kg/libre), Lounas Bouzid (97 kg/libre), Abderrahim Sayeh (61 kg/libre), Neserellah Lallouche (65 kg/libre), Abdelhak Kherbache (55 kg/libre), Mehdi Aït Amrane (66 kg/libre), Rabah Siramdane (74 kg/libre), Hamza Moussaoui (74 kg/libre), Abdelkrim Fergat (59 kg/gréco-romaine), Ahmed Djidaa, Ali Bouachioum Ali (130 kg/gréco-romaine), Ayoub Hamel (75 kg/gréco-romaine), Mohamed Beldjilali (125 kg/libre), Bilel Hadri ((86 kg/libre), Mohamed Bilel Khelil (126 kg/libre), Hamid Dehri (130 kg/gréco-romaine)

Publié dans Sports
Page 1 sur 6