Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 16 janvier 2016

Le 92e derby en championnat entre le CR Belouizdad et le MC Alger a tourné en faveur du Chabab. Un match qui valait six points pour deux formations algéroises se tenant à deux petits points seulement. Un succès précieux qui maintient les héritiers de Lalmas à la deuxième place de la hiérarchie, les mettant à 5 longueurs de l’adversaire du jour, qui voit sa série de 8 matches sans défaite prendre fin.

Les hôtes ont bien entamé la partie en mettant la pression sur les visiteurs qui n’ont pas vraiment pu faire le jeu face aux poulains d’Alain Michel qui semblaient déterminés à faire un bon résultat.
L’entraîneur des Rouge et Blanc ne s’en cachait pas. Surtout après s’être fait sortir par l’ES Sétif de Dame Coupe. « Nous avons quitté la Coupe d’Algérie il y a une semaine, et nous regrettons encore l’élimination, car nous avions perdu sur des détails. Il n’est pas question aujourd’hui d’enchaîner une autre contreperformance et céder cette deuxième place à notre adversaire direct, le Mouloudia. Si on gagne, nous aurons fait un premier pas vers cette deuxième place, car, en même temps, nous aurons pris de l’avance sur le MCA, ce qui nous donnera une petite marge pour négocier nos prochains matches sans pression », avait-il déclaré avant le match. Le faux pas concédé par le leader, l’USM Alger, jeudi face au NA Hussein Dey (1-1), rendait les points de la partie plus précieux. Tant pour réduire l’écart avec les Usmistes, qui survolent le challenge national avec 37 unités, comptant 11 longueurs sur les Belcourtois et 13 sur les coéquipiers d’Abderrahmane Hachoud avant la mise à jour de ce round, mais aussi pour consolider la place sur le podium. L’enjeu a fini par tuer le jeu et on ne pourra pas dire que les débats étaient animés. La première alerte était l’œuvre de Faham Bouazza qui botte un coup franc aux abords de la surface, mais Chaouchi sort le ballon qui allait sous la barre du bout des gants (10e). Le même joueur met le portier adverse à contribution sept minutes plus tard. Yahia Chérif réalise un petit numéro sur l’aile droite pour se défaire de Zeghdane puis Karaoui pour servir son coéquipier. Le numéro 10 du Chabab frappe, mais trouve la main savonneuse, mais salvatrice du rempart mouloudéen. Passeur sur l’action, Yahia-Chérif s’illustre avec un coup de pied arrêté à 35 mètres des bois adverses. Sa frappe vicieuse ne passe pas loin du cadre (37e). Entre temps, le Doyen ne s’est pas vraiment montré dangereux, car peinant à percer le milieu très compact des locaux. Les gars de Laâqiba ont tenté plus que leurs vis-à-vis sans pour autant réussir à trouver la faille. Les deux équipes regagnent les vestiaires sans parvenir à faire trembler les filets (0-0). Après la pause, les Chababistes reviennent avec les mêmes intentions offensives. Pour preuve, ces deux occasions successives par l’entremise de Yahia-Chérif (47e), qui a vu Chaouchi boxer sa frappe, et la tête de Nekkache (48e) détournée en corner par l’ancien international algérien. La troisième meilleure attaque du championnat (24 buts), qui a marqué au moins une fois lors des cinq dernières sorties, cherchait constamment à faire sauter le verrou, mais l’adversaire n’a pas vraiment exploité les espaces laissés par la défense d’Abdelmalek Asselah. La meilleure occasion était celle déclenchée par Hachoud qui a lancé Karaoui dans l’espace, mais son centre en retrait n’était pas assez appuyé. Une occasion qui reflète la pauvreté du niveau technique de cette opposition. Les rares fois où le public s’est levé étaient sur les coups de pied arrêtés. Alors que le nul se dessinait, Mohamed Derrag inscrit l’unique réalisation à 2 minutes de la fin. L’ancien joueur du MCA, entré en cours de jeu un quart d’heure plus tôt, concrétise le centre de Rebih, incorporé lui aussi à la place de Niati (71e). Un coaching gagnant et une tête victorieuse qui concrétise la domination de ses compères. En face, la troupe à Ighil a joué petit bras pour espérer meilleur résultat et son compteur reste gelé à 24 points. Elle voit même le DRB Tadjenanent lui chiper la troisième place au profit de son large succès (3-0) contre le RC Relizane acquis vendredi. 

Publié dans Sports

Le DRB Tadjenanet a fait une bonne affaire vendredi en revenant avec les trois points de son déplacement face au RC Rélizane sur le score de 3 à 0. Ainsi, Nezouani (49’), Sayoud (75’) et Chibane (90’) ont marqué pour les gars de Tadjenanet qui confirment tout le bien qu’on pensait de cette équipe qui demeure l’une des surprises du championnat de Ligue I Mobilis. Les gars de Tadjenanet souhaitent continuer sur cette bonne lancée. Quant aux Relizanais, ils s’enfoncent encore plus dans le bas du tableau et semblent dans une situation très difficile étant donné qu’ils sont menacés plus que jamais de relégation en Ligue II. Il leur faudra une grosse dose de courage pour s’en sortir sachant que le reste du parcours sera vraiment long et pénible pour eux. L’Entente de Sétif, qui s’est bien renforcée au mercato hivernal avec le retour de ses enfants terribles, Djabou, Amokrane et Djahnit, a réussi, aussi une belle opération en revenant avec les trois points du succès de son déplacement à Oran face aux Hamraoua.
Les Oranais étaient pourtant les premiers à ouvrir la marque par le Libyen Zaâbia sur penalty à la 25’ avant que les gars de la ville des Hauts-Plateaux ne mettent deux buts respectivement à la 44e et 66e par Aroussi qui signe un doublé. Les Sétifiens ont, ensuite, bien tenu pour revenir avec les trois points qui leur permettent de remonter au classement, en attendant de revenir peu à peu à leur véritable niveau et revenir aux premières loges. Dans le dernier match, l’USM El Harrach a réussi à revenir avec le point du nul de son déplacement à Béchar face à la JS Saoura. Il faut savoir que le déplacement est venu dans un contexte difficile avec le refus du coach, Boualem Charef de faire partie du voyage, après des problèmes avec la direction qui a fait signer des joueurs tardivement, alors qu’il souhaitait les engager pour les prendre avec lui lors de ce match.

Publié dans Sports

L’O Médéa, difficile vainqueur de l’USMM Hadjout (2-1), s’est emparée de la deuxième place du championnat de Ligue 2 Mobilis de football, à une longueur du leader l’USM Bel-Abbès, tenu en échec par le Paradou AC (0-0), alors que l’ex-dauphin le CA Batna a été contraint au partage des points par l’US Chaouia (0-0), lors de la 16e journée vendredi. Menés au score sur un but de Zitouni à la demi-heure de jeu, les hommes de Slimani ont renversé leur adversaire en seconde période grâce à des réalisations d’Addadi (48’) et Banouh (84’). A la faveur de cette victoire, la huitième de la saison, l’O Médéa (28 points) revient à une unité de l’USM Bel-Abbès, incapable de s’imposer sur sa pelouse face au Paradou AC qui confirme sa belle série, aussi bien en Coupe d’Algérie qu’en Championnat. Le CA Batna a laissé passer une belle occasion de revenir à hauteur de l’USM Bel-Abbès après le nul concédé à domicile face à l’US Chaouia dans un derby sans buts. Un résultat nul, le second de rang des Batnéens au stade Sefouhi, qui confirme le passage à vide des protégés de Rachid Bouaarata qui rétrogradent à la troisième place, à deux longueurs du premier. La surprise de la journée a été réalisée par la JSM Skikda (8e) qui est allée battre la JSM Béjaïa (4e) sur le score de 2 à 0. Après une égalité parfaite en première période, les hommes d’Abdelkrim Bira ont surpris leur adversaire en deux minutes avec des buts de Boulaneur (67e) et Cheniguer (69e). C’est la seconde défaite consécutive à domicile de la JSMB après l’élimination en Coupe d’Algérie « at home ». Cette défaite face à la JSMS est lourde de conséquences puisqu’elle permet au CA Batna (27 pts) de ravir la troisième place à la JSMB (26 pts). En revanche, la JSMS qui a vécu une semaine agitée rejointe Paradou à la 7e place. De son côté, le CA Bordj Bou Arréridj a disposé difficilement de l’Amel Boussaâda (1-0) grâce à une réalisation d’Attafen (10e). Un précieux succès qui permet aux Criquets jaunes de remonter à la cinquième place avec 23 points, à trois longueurs du quatrième, la JSMB. Dans le bas du classement, la bonne opération de la journée est à mettre à l’actif du MC Saïda qui quitte l’avant-dernière place après sa victoire, la quatrième de la saison, contre le MC El-Eulma (1-0) grâce à un but de Feghloul (52e).
Le MCS, 14e aux côtés de l’OM Arzew et l’US Chaouia, devance provisoirement le CRB Aïn Fekroun qui s’est déplacé samedi à Chlef pour affronter l’ASO. Quant à l’USMM Hadjout, elle reste scotchée à la dernière place avec 11 points. 

Publié dans Sports

Il faut savoir que les vainqueurs, hommes et dames, de ces championnats auront l’insigne honneur de représenter l’Afrique aux JO Paralympiques de Rio en septembre.

Les sélections nationales de goal-ball (hommes et dames) de Tunisie, d’Egypte et du Maroc ont confirmé leur participation aux Championnats d’Afrique, prévus en Algérie du 25 février au 5 mars prochains et qualificatifs aux Jeux paralympiques de Rio-2016, a-t-on appris auprès de la Fédération algérienne handisport (FAH). Outre l’Algérie, « le tournoi des dames va regrouper, aussi, le Maroc, la Tunisie et l’Egypte et peut-être le Ghana et le Cameroun s’ils arrivent à boucler à temps le processus d’obtention des licences internationales/ISAS, impératives pour prendre part à une compétition internationale », a déclaré le directeur technique national (DTN), Zoubir Aïchaine. Pour les messieurs, les mêmes équipes se sont engagées, avec en plus une participation probable de la sélection kényane qui a émis le vœu d’être présente à Alger. « A notre niveau, on a clôturé les inscriptions (jeudi). Maintenant, la sous-commission chargée du goal-ball de l’IBSA (International Blind Sports Associations) va entamer son travail de suivi des dossiers d’engagement des pays et tout ce qui entoure les deux tournois », a souligné le DTN, ajoutant que l’instance internationale aura besoin de « six semaines pour étudier les dossiers et valider ceux qui remplissent les conditions requises ». Le rendez-vous continental de goal-ball se déroulera à la salle omnisports de Staouéli (Alger), retenue par l’IBSA, étant donné qu’elle remplit les conditions fixées dans le cahier de charges. Les délégations participantes seront logées à proximité de la salle, alors que les officiels et invités d’honneur seront hébergés dans un grand hôtel d’Alger. Sept arbitres internationaux ont été retenus pour diriger les matchs, en plus de quelques encadreurs, chargés de la formation des classificateurs avant le coup d’envoi des compétitions. L’IBSA a également désigné quatre classificateurs internationaux qui seront présents à Alger. « Le dossier des Championnats d’Afrique de goal-ball est bien pris en charge. On est mobilisé, car la réussite de l’événement sera celle de tous », a assuré Zoubir Aïchaine, membre du comité d’organisation mis en place pour les derniers Championnats d’Afrique-2015 de handi-basket qui avaient qualifié l’Algérie chez les messieurs et les dames aux Paralympiques.
Il est à rappeler que le championnat d’Afrique de goal-ball (messieurs et dames) était initialement programmé pour le mois de novembre dernier, mais a été reporté en raison de la non-confirmation de la participation du nombre requis de pays, comme exigé par la règlementation en vigueur des compétitions internationales (au moins 4 sélections). La nouvelle date (février) avait été décidée par l’IPC (Comité international paralympique), l’instance suprême qui gère le handisport dans le monde. Seuls les vainqueurs du tournoi d’Alger (hommes et dames) seront qualifiés pour le rendez-vous paralympique de Rio, prévu en septembre prochain.

Publié dans Sports

La skieuse Slovaque Veronika Velez-Zuzulova a gagné vendredi le slalom de Flachau, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, enregistrant un doublé dans la station autrichienne quatre jours après sa victoire dans la traditionnelle nocturne mardi. A 31 ans, Veronika Velez-Zuzulova a devancé de 20/100e la Suédoise Frida Hansdotter, leader de la Coupe du monde de la spécialité, et de 53/100e la jeune Slovaque Petra Vlhova, victorieuse à Are en décembre, dans cette course remplaçant celle annulée à Ofterschwang (Allemagne) en raison du manque de neige. Velez-Zuzulova signe la quatrième victoire de sa carrière, après avoir déjà gagné coup sur coup le slalom de Semmering et le slalom parallèle de Munich, à la charnière de 2012 et de 2013.

Publié dans Sports

Le pilote français Stéphane Peterhansel a  remporté hier samedi le Dakar 2016, le 12e de sa carrière, en franchissant la ligne d'arrivée de la spéciale  de la 13e et dernière étape de la course, à Rio Cuarto, en Argentine, offrant  à Peugeot son premier succès sur le rallye-raid depuis 1990. C'est la sixième victoire de Peterhansel sur le Dakar au volant d'une voiture, après celles obtenues en 2004, 2005, 2007, 2012 et 2013. Il en avait  gagné autant au guidon d'une moto auparavant (1991-1993, 1995, 1997, 1998). Le constructeur Peugeot, qui a fait son retour sur l'épreuve en 2015 après 25 ans d'absence,  n'avait plus remporté le Dakar depuis ses quatre succès consécutifs de 1987 à 1990. Au terme des deux semaines de course, Peterhansel s'est imposé devant la  Mini du Qatari Nasser Al-Attiyah, vainqueur en 2015, repoussé à 34 min 58 sec,  et la Toyota du Sud-Africain Giniel de Villiers, à 1h 02 min 47 sec. Pour son premier Dakar, le nonuple champion du monde des rallyes,  l'autre  français Sébastien  Loeb, a fini sur une bonne note, avec une quatrième victoire d'étape samedi,  une neuvième au total pour Peugeot cette année. Le pilote lsacien, qui avait commencé  le rallye  tambour battant avec trois victoires d'étape en quatre jours au cours  de la première semaine et une place en tête du classement général à mi-rallye,  termine dans le Top 10 (9e à 2h 22 min 09 sec). 

Publié dans Sports

Le NA Hussein Dey a battu le PS El Eulma (88-74), vendredi soir, en match avancé de la 15e journée du Championnat d’Algérie de basket-ball, Super-Division « A ». Cette victoire des Sang et Or leur permet de garder la première place avec 26 points dans leur escarcelle, soit deux points de plus que le CRB Dar Beida, dont le match était programmé hier soir à domicile. Le coach du Nasria, Djamel Rekik, avoue qu’il est satisfait de la victoire arrachée grâce à la détermination de ses jours, surtout les cadres qui accumulent une certaine expérience. Toutefois, il s’est montré déçu du rendement de certains jeunes éléments qu’il avait fait incorporer pour faire tourner l’effectif et permettre à certains joueurs-clé de prendre leur souffle pour les reprendre en nette forme lors des prochaines rencontres. Le coach du Nasria pense qu’un grand travail attend ces jeunes pour atteindre le niveau de leurs aînés et qu’ils doivent travailler d’arrache-pied s’ils souhaitent vraiment faire partie du groupe, au risque de se retrouver complètement exclus, car il a besoin de joueurs compétiteurs et non d’éléments qui viennent faire de la figuration. M. M.

Publié dans Sports

Nico Hülkenberg pense pouvoir réaliser la meilleure saison de sa carrière en Formule 1 cette année et grimper pour la première fois sur un podium de Grand Prix. L’Allemand court toujours après son premier podium en F1 alors qu’il a déjà disputé près de cent Grands Prix, son meilleur résultat restant une quatrième place obtenue en Belgique en 2012 – une performance qu’il avait rééditée l’année d’après en Corée du Sud. A l’opposé, son équipier chez Force India, Sergio Pérez, a déjà obtenu deux top 3 depuis qu’il a rejoint l’équipe indienne en 2014, et Checo a également fini la saison devant Hülkenberg au classement général en 2015. « Certaines choses seront toujours en dehors de votre contrôle », a répondu Hülkenberg au site officiel de la Formule 1 quand il lui a été demandé s’il pouvait faire mieux en 2016. « Mais vous devez constamment apprendre des erreurs qui sont commises, en particulier des vôtres. C’est comme ça que vous vous améliorez, et c’est ce qui importe. » « Je souhaite que cette année 2016 soit la meilleure saison de ma carrière en Formule 1, aussi bien en termes de points que de position finale au championnat. » « Et je veux grimper sur un podium – j’espère que ça va enfin arriver ! Pour y parvenir, je ferai juste ce que je fais de mieux : piloter rapidement et apprécier ce que j’adore faire ! »
Ecclestone : « Mercedes sera difficile à battre »
Bernie Ecclestone doute qu’une équipe puisse mettre un terme à l’hégémonie de Mercedes cette année. L’équipe allemande domine la F1 depuis l’introduction des V6 turbo hybride dans le sport il y a deux ans. Durant cette période, Mercedes a remporté les deux titres des constructeurs ainsi que les deux titres des pilotes avec Lewis Hamilton. Si Ferrari a opéré une jolie progression l’année dernière, Ecclestone doute que la Scuderia abordera cette saison 2016 avec les armes nécessaires pour vaincre les redoutables Flèches d’argent. « J’aimerais pouvoir vous dire oui, mais c’est impossible », a-t-il déclaré durant une interview accordée à la chaîne TSN.

Publié dans Sports

La première étape de la 12e édition du Grand Prix cyclisme Chahid Didouche Mourad organisé vendredi dans la commune de Didouche Mourad (Constantine) a été remportée par le coureur cycliste Hamza Mahdi du GS Pétrolier. Cette première étape longue de 120 km, dont le départ a été donné à partir de la ville de Didouche Mourad en passant par Zighoud Youcef, Sidi Mezghiche (Skikda), puis retour vers Didouche Mourad a été âprement disputée entre les coureurs avec une tentative d’échappée dès le début de la course du coureur Madani Abdelkader vite rattrapé au 20e km par un petit groupe de 12 coureurs. Arrivé au niveau du 52e km à la sortie de la commune de Sidi Mezghiche, le coureur Hamza Mahdi a pu s’imposer en solo avec un temps de 2h 58’38», tandis que la première place chez les juniors est revenue au coureur Mansouri Hamza du club Amal Dali Brahim (Alger). A noter que près de 100 coureurs représentant 17 équipes venues de plusieurs wilayas du pays ont pris part à cette compétition destinée aux catégories seniors et juniors. Les organisateurs ont qualifié le niveau de « bon » avec une moyenne de course de 36 km/h.

Publié dans Sports

Les grossistes du marché de gros des produits agroalimentaires de Semmar devront bénéficier dans les six prochains mois d’un nouvel emplacement qui sera identifié incessamment, a annoncé hier le ministre du Commerce, Bakhti Belaïb, lors d’une rencontre au siège de l’UGCAA (Union générale des commerçants et artisans algériens).

Cette démarche concernera aussi d’autres marchés de gros d’autres régions du pays et où les conditions pour l’exercice de cette activité sont jugées difficiles.
Le représentant du gouvernement a, à cette occasion, annoncé qu’il effectuera une visite dans les prochains jours en compagnie du wali d’Alger sur le site du marché de gros de Semmar, en vue d’identifier un terrain pour abriter ce nouveau marché de 1000 locaux et qui se veut « aux normes internationales ». Cette visite sera également mise à profit pour discuter avec les grossistes des moyens de participer au financement de ce projet d’autant que bon nombre d’entre eux ont affiché leur volonté à cet égard. Le ministre a tenu, à l’occasion, un discours conciliateur envers les grossistes à qui il a promis un accompagnement des pouvoirs dans la démarche de régulation de l’activité de gros. « Il y a des discours qui diabolisent les grossistes importateurs. Ma conviction aujourd’hui est qu’il ne pourra y avoir de promotion du produit national et éventuellement son exportation, s’il n’y a pas de marchés de gros qui soient régulés », a déclaré Belaïb. Le ministre du Commerce a confirmé en outre la flambée que connaissent certains matériaux de construction à l’instar du ciment et le rond à béton. Des augmentations qui sont dues, selon lui, au fait que beaucoup d’opérateurs, qui ont importé ou qui s’apprêtent à réaliser des opérations d’importation sous l’ancien régime (avant la mise en œuvre des licences d’importation), ont estimé que cette mesure (licences d’importation) allait momentanément provoquer une perturbation sur le marché et ont donc commencé par anticiper par des augmentations des prix. Ceci avant de rassurer que les prix se stabiliseront bientôt avec l’entrée en vigueur des licences d’importation prévue avant la fin de ce mois. L’autre facteur qui a été derrière la hausse du ciment est dû à l’arrêt technique de trois cimenteries publiques. En outre, Belaïb a exclu le recours par l’Algérie à l’endettement extérieur même s’il réitère que ce n’est pas un mauvais choix, assurant que le pays ne connaissait pas une crise financière importante qui l’inciterait à opter pour cette option.
Sur un autre chapitre, les pouvoirs publics, déjà confrontés à des difficultés quant à maîtriser les prix des produits réalisés localement, se disent tout aussi impuissants à pouvoir maîtriser les prix des produits importés et dont les prix sont soumis au marché international. Souvent, les baisses des prix de certains produits de large consommation, à l’instar des légumes secs, enregistrées sur les marchés mondiaux ne sont pas répercutées sur les prix de vente sur le marché algérien, ce qui légalement est considéré comme une infraction qui en appelle à des sanctions. Un état de fait que déplore Bakhti Belaïb qui a fait l’aveu selon lequel il y a des infractions qui requièrent une certaine technicité que ses services ne maîtrisent pas, et que concernant certaines infractions, le secteur du commerce ne dispose pas assez de professionnels pour les qualifier. Evoquant un problème de formation, Belaïb constate que le type de formation en Algérie fait qu’un contrôleur intervient uniquement au niveau de sa direction de wilaya. Or, certaines infractions ont un « fait générateur » qui va au-delà. Ce qui suppose, d’après le ministre, qu’il y ait une grande coordination, mais cela suppose aussi qu’il y ait plus d’agents pour qualifier ce type d’infractions.
« La mentalité de l’économie administrée est encore présente chez nous et les professionnels, pour l’essentiel d’entre eux, n’ont pas changé de profil de formation conforme à celle d’une économie de marché », a observé le ministre pour qui « du point de vue pratique, nous sommes dans une économie de marché, mais l’encadrement reste en décalage par rapport aux exigences de ce type d’économie ».  

Publié dans Der
Page 1 sur 6