Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : lundi, 18 janvier 2016

Une nouvelle perturbation climatique avec neige et pluie est attendue aujourd’hui et demain au centre puis à l’est du pays, selon Mme Houaria Benrekta, prévisionniste à l’Office national de météorologie (ONM).

Finalement, l’accalmie n’aura duré que l’espace de vingt-quatre heures, puisque une nouvelle perturbation climatique entraînant neige et pluie est attendue à partir d’aujourd’hui, mardi, au centre puis à l’est du pays, même si « elle est de faible intensité » par rapport aux récentes perturbations climatiques qu’a connues le pays, a indiqué Mme Houaria Benrekta, prévisionniste à l’Office national de météorologie (ONM), qui était l’hôte du forum d’El Moudjahid dimanche dernier.
Mme Benrekta a noté que si le mois de décembre dernier a été marqué par un temps « doux » avec peu de pluies, les mois précédents (octobre-novembre) ont connu des passages pluviométriques « très appréciables ». C’est pourquoi, selon elle, il était prématuré de déclarer la situation de sécheresse, en dépit du déficit pluviométrique enregistré durant l’année écoulée. Elle a ajouté que la saison estivale écoulée n’a pas été « caniculaire », mais plutôt « normale », y compris durant le mois de juillet, où la température la plus élevée enregistrée était de 45°C avec un fort taux d’humidité (+ 60%), à l’origine de la forte sensation de chaleur. Notant que le déficit pluviométrique observé en 2015 n’est pas « inédit », Mme Benrekta a rappelé que des épisodes similaires ont été observés en 2010 et en 2011, indiquant que les perturbations climatiques enregistrées en Algérie sont liées à la météorologie mondiale, comme ce fut le cas l’année écoulée, qui avait connu une hausse de température moyenne du globe estimée à +0,7°C. Elle a relevé que les précipitations accumulées ces derniers jours permettent d’évoquer un « déblocage progressif » du déficit pluviométrique, faisant remarquer que « c’est généralement l’ouest du pays qui est pénalisé par la défaillance en pluviométrie ». La même spécialiste a, par ailleurs, expliqué que les données de l’ONM s’appuient sur deux types de prévisions : l’un se calcule sur une durée de cinq jours avec un taux de fiabilité de 80%, et l’autre se fait sur la base de « probabilités », calculées sur un mois, voire sur une saison entière.
« Quelle que soit la responsabilité humaine vis-à-vis des conséquences des changements climatiques, notre souci est de savoir comment faire face à ces perturbations », a-t-elle affirmé, assurant que les bulletins météo spéciaux (BMS) émis par l’ONM sont « pointus dans l’espace et le temps ». En termes chiffrés, le directeur général de l’ONM, Brahim Ihadadene, a fait savoir que c’est la wilaya de Mascara qui a connu le déficit le plus élevé par rapport à la normale (-54%), alors qu’Alger a enregistré un écart négatif de -35%.
Il a assuré, en revanche, que des « excédents » en pluviométrie ont été enregistrés dans d’autres wilayas, le plus important étant celui de Tébessa (+37%), suivie de Constantine avec +15% puis Annaba avec +14 %. Alors que les premières neiges de la saison sont tombées dans la soirée de vendredi et toute la journée de samedi dernier sur les hauteurs du centre et de l’est du pays dépassant les 700 mètres d’altitude, la Gendarmerie nationale a déployé à l’occasion un dispositif sur l’ensemble des axes routiers bloqués à la circulation routière, a indiqué hier le Commandement de la Gendarmerie nationale dans un communiqué. Le dispositif a pour objectif, a-t-on précisé, de porter « aide et assistance » aux citoyens, alors que « les travaux entamés pour rouvrir les routes se poursuivent par les autorités administratives locales ». Il est attendu que la situation soit la même sur d’autres routes nationales avec l’arrivée de nouvelles neiges à compter d’aujourd’hui. 

Publié dans Der

Le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat est de nouveau revenu hier sur les facilités que les autorités algériennes vont accorder aux investisseurs et aux touristes étrangers. En marge de sa visite de travail à Tiaret, Amar Ghoul a indiqué qu’un travail de coordination est en train de se faire avec les missions diplomatiques et consulaires algériennes pour que l’accès au visa de séjour dans notre pays soit davantage facilité. Ces mesures de facilitation, a-t-on appris sur place, vont jusqu’à l’octroi immédiat de visas aux guichets mêmes de la police des frontières pour certaines catégories de visiteurs. Cette formule existe déjà pour les VIP et les invités de marque de l’Algérie, mais elle devrait être davantage utilisée à l’avenir. Le commun des Algériens ne le sait peut-être pas, mais nos services consulaires sont réputés à l’étranger pour servir des visas au compte-gouttes. Désormais, croit-on savoir, il y aura des facilités pour les tours opérateurs qui « vendent » bien la destination Algérie et pour les investisseurs intéressés par le marché national. Selon Amar Ghoul, il s’agit d’aller dans le sens d’une tendance visible, selon lui, et qui consiste en la hausse progressive du nombre d’étrangers qui se rendent dans notre pays. En 2015, leur nombre, a-t-il affirmé hier à Tiaret, a été de 15% supérieur aux années précédentes. Pour qui est de sa visite d’étape hier dans la capitale des Rostémides, Amar Ghoul a indiqué aux journalistes qui l’accompagnaient que « Tiaret sera dotée prochainement de 16 projets touristiques d’une capacité de 1 500 lits pour renforcer un parc hôtelier de 10 établissements et une capacité de 947 lits ». Le ministre a expliqué que « grâce à ces projets, inscrits dans le cadre de l’investissement privé, la wilaya de Tiaret se transformera dans les prochaines années en un pôle touristique, compte tenu des potentialités que recèle cette région, tels que les sites historiques et les sources thermales ». Amar Ghoul a abordé également les grandes lignes du schéma directeur de l’aménagement touristique, approuvé par le gouvernement, dont la dynamique, a-t-il dit, repose essentiellement sur la coordination entre les différents secteurs, ce qui permettra de booster le tourisme. Il a ajouté que la stratégie qui sera adoptée par son département pour développer le tourisme dans la wilaya de Tiaret doit reposer sur le développement territorial intégré par l’exploitation des atouts touristiques liés au monde rural (équitation, artisanat et métiers) pour en faire une destination touristique basée sur des potentialités locales. Le ministre a visité aussi de nombreux sites touristiques dans la wilaya de Tiaret, notamment les ruines de Ladjdar, à Medroussa, connues pour avoir été une halte célèbre pour le grand Ibn Khaldoun. Il y a des siècles ! Dans les faits, et en attendant que le discours de M. Ghoul se concrétise sur le terrain, il faut dire que le tourisme dans la ville n’a connu aucune évolution, malgré l’existence d’un patrimoine touristique et culturel et archéologique important. Tout dépendra de sa revalorisation, a-t-on entendu sur place, par la mise en place de programmes spécifiques encadrés par des professionnels. 

Publié dans Der

Les troubles que connaît la petite commune d’Oued El Ma, qui se trouve à plus de 50 km au nord-ouest de la capitale des Aurès, Batna, semblent ne pas s’essouffler ni s’estomper. Bien au contraire…
En effet, depuis avant-hier matin, cette petite localité était en proie à de violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants. Le projet de maintien ou de délocalisation d’une station de production d’énergie solaire était le point de discorde, et les excès de part et d’autre ont fait plonger la ville dans une violence rarement vue.
Tout a commencé quand des citoyens ont appris que le projet d’une station d’exploitation d’énergie solaire allait être délocalisé dans une autre wilaya. Cette délocalisation n’était pas du goût des citoyens et surtout des jeunes, qui voyaient en ce projet une opportunité de travail tant attendue. Un projet qui était suivi par la société civile, constituée en majorité de jeunes cadres et universitaires.
Selon les jeunes manifestants, il s’avère que, effectivement, une correspondance existe dans ce sens et que le projet n’est plus une priorité ni pour eux ni pour la région.
La nouvelle qui s’est propagée à la vitesse de la lumière n’était pas pour arranger les choses.
Des jeunes, qui venaient de célébrer le nouvel an amazigh, n’ont pas tardé à rejoindre quelques citoyens qui criaient leur mécontentement.
D’autres ont rejoint les manifestants dans une marche pacifique. L’intervention musclée des forces de l’ordre a mis le feu aux poudres, et, les choses se sont dégradées.
Jets de pierres, pneus vite brûlés, accrochage avec les éléments de la gendarmerie…
Les contestataires s’en sont pris au siège de l’Assemblée populaire communale d’Oued El Ma et à la maison d’arrêt.
Selon des témoins, les habitants des localités voisines ont rejoint les rangs des manifestants, et hier matin encore, les quelques taxis qui ont pu quitter la ville parlent de grogne et de manifestations en préparation. 

Publié dans Der

Un scandale à la Faculté de médecine de l’Université Alger 1. Le chef de service de la scolarité a inscrit sa fille en première année pharmacie alors que cette dernière n’a pas la moyenne exigée par la loi pour être admise dans cette spécialité. La découverte de ce scandale, qui n’est pas le premier dans cette faculté, a coûté à ce chef de service son poste de travail. En effet, le doyen de la Faculté de médecine a mis fin aux fonctions de ce responsable. Selon notre source, ce responsable a ajouté le nom de sa fille sur la liste des étudiants admis en première année pharmacie à la fin du premier semestre scolaire. Notons que la fille en question n’a pu faire la spécialité de son choix, car sa moyenne au bac est au-dessous de celle exigée par l’université. Selon notre source, l’enquête ouverte par le doyen de la faculté risque de faire tomber d’autres têtes au sein de la Faculté de médecine. En effet, cette inscription illégale ne peut se faire, selon la même source, sans l’aval du chef du département pharmacie. Tout transfert ou changement de spécialité est subordonné par l’aval du chef du département. Ce qui renforce la thèse selon laquelle le chef de département serait lui aussi impliqué dans cette affaire. A ce scandale s’ajoutent les rumeurs affirmant que des fonctionnaires au sein de l’Université Alger 1 touchent des salaires sans se présenter à leur lieu de travail. Ce phénomène largement répandu dans le secteur de la Fonction publique suscite une réaction ferme des pouvoirs publics en ces moments de crise.

Publié dans Der

Le coach français du CR Belouizdad, Alain Michel, est satisfait du dernier succès arraché par son équipe lors du derby réussi face au Mouloudia d’Alger au stade 20-Août et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin...

«L’équipe a réussi l’essentiel grâce à ce succès très important», notera Michel qui pense que ses joueurs étaient au rendez-vous et se sont bien battus malgré la très grosse pression vécue durant toute la semaine qui a précédé cette rencontre très importante et surtout spéciale pour les fans qui ne souhaitaient pas qu’on se fasse battre. Le driver des Rouge et Blanc pense que cette victoire boostera plus le club pour tenter de terminer la saison sur le podium. Il dira que maintenant une place parmi les trois premiers reste jouable même si cela reste difficile étant donné qu’un bon nombre de formations lorgnent aussi une place sur le podium. Pour le titre, Michel estime qu’il est plutôt difficile d’y penser surtout que l’USMA compte huit points d’avance et qu’ils risquent d’être intouchables s’ils continuent à jouer de la même manière que lors de la phase aller. Il affirme qu’il faut maintenant vite oublier ce match face au MCA et penser au prochain rendez-vous et ce match face au RC Arbaâ. Pour lui, il faudra changer certaines choses qui ne lui plaisent pas sachant qu’il est toujours critiqué pour ses choix tactiques même s’il voit que ces choix sont justifiés. Pour sa part, le président du Chabab, Ali Malek, estime que son équipe est bien partie pour prendre cette deuxième place au classement général qui l’intéresse beaucoup et qui lui ouvrirait la porte pour une compétition continentale la saison prochaine. Le boss des Rouge et Blanc, pense, néanmoins, qu’il est très difficile de prendre le titre surtout que l’USMA a une avance assez confortable. Il souhaite, en tout cas, que ses poulains continuent sur cette même lancée et réussissent à ramener d’autres succès.
Le Doyen à la peine dans les derbies
Le MC Alger a essuyé, samedi, sa deuxième défaite de la saison dans les derbies de la capitale, sur cinq rencontres disputées, à l’occasion de son match face au CR Belouizdad (1-0) dans le cadre de la 16e journée de la Ligue 1 Mobilis de football. Les joueurs de l’entraîneur Meziane Ighil auraient pu prétendre au match nul face au Chabab, mais c’était compter sans le métier de l’attaquant belouizdadi Mohamed Derrag qui a délivré les siens à la 87e minute, confirmant que le Doyen n’arrivait toujours pas à retrouver sa suprématie sur l’Algérois, comme il le faisait il n’y a pas si longtemps. Le MCA, qui avait inauguré la saison 2015-2016 par un match nul à domicile face au CRB (0-0) pour le compte de la 1re journée, n’a gagné qu’un seul duel face à ses voisins depuis le début de la saison : c’était contre l’USM Harrach (1-0) dans le cadre de la 6e journée. Depuis, le Doyen a concédé une « surprenante » défaite face au NA Hussein Dey (2-1) pour le compte de la 9e journée, avant de faire match nul (0-0) face à l’USM Alger (11e journée). Au total, les Mouloudéens n’ont engrangé que 5 points sur les 15 possibles dans les différents derbies algérois disputés jusque-là, un maigre bilan pour une équipe qui misait sur ce genre de confrontations par le passé pour améliorer son classement. Interrogé sur cette situation, l’entraîneur du MCA, Meziane Ighil a estimé que son équipe n’« était pas encore capable » de dicter sa loi dans les derbies algérois. « Les derbies sont toujours difficiles, pas seulement en Algérie, mais dans le monde entier. C’est souvent le match nul qui conclut les débats. J’admets aujourd’hui que nous n’avons pas encore une équipe qui peut dominer tous les derbies », a estimé le coach mouloudéen après le match face au CRB. A l’issue des 12 derbies disputés jusque-là depuis le début de la saison, le CRB et l’USMA comptent chacun 2 victoires, deux matchs nuls et une défaite, suivis du NAHD avec 2 victoires, un match nul et deux défaites. Le MCA détient une seule victoire, deux nuls et deux défaites, alors que l’USM Harrach compte une victoire, un match nul et deux défaites.

Publié dans Sports

Le match MO Béjaia-ES Sétif comptant pour la 20e journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 Mobilis a été avancé au mardi 9 février à 16h00 au stade de l’Unité maghrébine en raison de la participation des Béjaouis à la Ligue des champions d’Afrique, a indiqué hier la Ligue de football professionnel (LFP).
Le MOB se déplacera au Ghana pour affronter la formation d’Ashanti Gold le 14 février à Obuasi (255 km d’Accra) en match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique. Pour la même raison, la rencontre MO Béjaia-USM Alger de la 21e journée du championnat d’Algérie de Ligue 1 Mobilis a été avancée au mardi 23 février à 16h00 au stade de l’Unité maghrébine, a précisé la LFP.
Le MOB accueillera le 26 février prochain la formation ghanéenne d’Ashanti Gold en match retour du tour préliminaire de la Ligue des champions. Ce sera la première participation des hommes d’Abdelkader Amrani à la prestigieuse compétition africaine des clubs dont le détenteur du trophée est le club congolais du TP Mazembe, vainqueur en finale de l’USM Alger (2-1, 2-0).

Publié dans Sports

Le club londonien Chelsea serait prêt à débourser 26 millions d’euros pour s’attacher les services de l’international algérien Ryad Mahrez, actuellement sociétaire de Leicester City en première League anglaise de football, a rapporté dimanche le site spécialisé Le 10 Sport. « Le président de Chelsea, Roman Abramovic, serait tombé sous le charme de Mahrez. Il aurait l’intention d’offrir 26 millions d’euros à Leicester pour l’avoir », a indiqué le média français, en référence à des informations publiées antérieurement par le journal britannique, The Daily Mail. Mahrez a réussi un très bon début de saison avec Leicester (13 buts et 7 passes décisives), suscitant au passage l’intérêt de plusieurs grands clubs européens, cherchant actuellement à l’enrôler. Outre Chelsea, le Paris Saint-Germain, le FC Barcelone et Manchester United comptent, en effet, parmi les grosses écuries qui s’intéressent au recrutement de l’ancien Havrais. Reste à savoir si cette offre suffira à faire changer d’avis aux responsables de Leicester, jusque-là catégoriques quant au maintien de Ryad Mahrez parmi leur effectif, tout comme l’avant-centre Jamie Vardy. « Personne ne quittera le club. Mahrez et Vardy vont rester pour essayer de construire avec moi, le président et les fans un grand Leicester », avait affirmé l’entraîneur Italien Claudio Ranieri au micro de Sky Sports. Mahrez a été plébiscité « meilleur joueur maghrébin de l’année 2015 » par les internautes, lors d’un sondage effectué par le magazine France-Football. Le milieu offensif de Leicester City a recueilli 67% des votes devant le Marocain Mehdi Benatia (11%) et Yacine Brahimi, ayant terminé sur la troisième marche du podium avec 7% des voix. 

Publié dans Sports

Le technicien français Hubert Velud est devenu le nouvel entraîneur du TP Mazembe en remplacement de son compatriote Patrice Carteron, a annoncé dimanche le club congolais de division 1 de football sur son site officiel. Velud séjournait à Lubumbashi depuis mercredi et était présent vendredi lors de la victoire sur Océan Pacifique (8-0) en championnat. Le coach français et le TPM ont conclu un accord sur une saison. Il a été présenté aux joueurs lors de la séance d’entraînement dimanche, ajoute la même source.  Velud (56 ans) avait débuté la saison sur le banc du CS Constantine (Ligue 1 algérienne) avant d’être limogé à mi-parcours de la phase aller de la compétition. Depuis 2012, l’ancien sélectionneur du Togo (2009-2010) a exercé son métier en Algérie, d’abord avec l’ES Sétif (2012-2013) avec laquelle il a décroché le titre de champion, avant de récidiver une saison plus tard avec l’USM Alger qu’il a menée à son sixième titre. Avec le club algérois, Velud a également remporté la Supercoupe d’Algérie 2013 face à l’ES Sétif (2-0). Patrice Carteron, dont le contrat n’a pas été renouvelé par le TPM, a réussi à mener le club du président Moise Katumbi à la victoire finale en Ligue des champions d’Afrique aux dépens de l’USM Alger (aller 2-1, retour 2-0). 

Publié dans Sports

Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé dimanche devant Gijon (5-1) et co-pichici avec son coéquipier Karim Benzema, a affirmé que les joueurs du Real Madrid préfèrent Zinédine Zidane à son prédécesseur Rafael Benitez, renvoyé après sept mois comme entraîneur. « Zidane a boosté l’équipe. C’est vrai qu’on a plus d’empathie avec certains entraîneurs qu’avec d’autres. J’accomplissais naturellement mon travail avec Benitez, j’étais sérieux et faisais mon possible pour le club, mais il ne voit pas le football de la même manière que Zizou. Ne me demandez pas pourquoi, mais les joueurs préfèrent Zidane », a déclaré CR7, comeilleur buteur de Liga avec Benzema (16 unités). « Je n’ai jamais eu une mauvaise opinion de Rafa. Il a toujours donné le meilleur de lui-même au club », a ajouté Ronaldo en soulignant que les joueurs n’étaient pas à l’origine du renvoi du technicien espagnol. « Les joueurs ne font pas ce genre de choses, pas moi en tous les cas. Mais indépendamment de ma sympathie, vous devez être sérieux dans votre travail. Les joueurs font davantage confiance à Zizou », a encore dit le triple Ballon d’or. Lors de son premier match d’entraîneur, Zinédine Zidane et le Real avaient gagné 5-0 devant le Deportivo La Corogne.

Publié dans Sports

L’international algérien Rachid Ghezzal a enchaîné sa deuxième titularisation de suite en championnat de France et la quatrième toutes compétitions confondues lors de la défaite de son équipe l’O Lyon sur le terrain de l’AS Saint Etienne (1-0), dimanche soir en clôture de la 21e journée de la Ligue 1 française de football. Ghezzal, qui était sur le départ à l’occasion de l’actuel mercato d’hiver, a fini par changer d’avis après le changement opéré dernièrement au niveau de la barre technique du club rhodanien. Le milieu offensif de 23 ans était très peu utilisé sous l’ère de son ex-entraîneur Hubert Fournier. Mais sa situation s’est nettement améliorée en ce début d’année 2016 après l’arrivée de Bruno Génésio à la barre technique. Son nouveau statut de titulaire l’a galvanisé, comme l’atteste ses bonnes prestations ces derniers matchs, estiment les observateurs, avec à la clé trois buts marqués. Ghezzal voit aussi son temps de jeu évoluer. Il comptabilise désormais 379 minutes en championnat où il compte également deux buts et deux passes décisives. Avec l’équipe d’Algérie, il a fait une seule apparition officielle contre la Tanzanie en novembre dernier en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Sa première sélection remonte au mois de mars 2015 à l’occasion de la tournée des Verts à Doha. Il avait été aligné d’entrée lors du premier match de cette tournée contre le Qatar (défaite 1-0).

Publié dans Sports
Page 1 sur 6