Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : vendredi, 22 janvier 2016

L’ancien gouverneur de la Banque d’Algérie et moudjahid, Mohamed-Seghir Mostefaï, est décédé à l’âge de 90 ans et a été inhumé hier à Ben Aknoun. Né en 1926 à Bordj Bou Arréridj, le défunt était militant du mouvement national et moudjahid durant la guerre de Libération.

Publié dans Der

Le taux de dépôt des cotisations sociales des agriculteurs et des éleveurs reste insignifiant par rapport au nombre global des acteurs de ce secteur. Les chiffres avancés jeudi par le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Sid Ahmed Feroukhi, indiquent que la quasi-majorité des agriculteurs ne bénéficient pas d’une couverture sociale. Le nombre d’agriculteurs s’élève à 2 500 000 sur le plan national, alors que le nombre d’affiliés aux caisses d’assurance ne dépasse pas les 36 000, soit un taux de 3% seulement des agriculteurs qui sont affiliés à la sécurité sociale. Selon le premier responsable du secteur, 97% ne bénéficient d’aucune couverture. Pour faire face à cette situation, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de la mobilisation de tous les moyens nécessaire pour parer à cette situation.
D’ailleurs, c’est l’objectif principal de cette rencontre qui s’est déroulée jeudi dernier à Oran, lors de la tenue du Salon de l’agriculture, Agripro Expo, qui prend fin aujourd’hui. Un évènement qui compte à la fois sensibiliser et inciter les agriculteurs à s’inscrire à la caisse sociale et également de faire connaître la production nationale en la matière. Pour atteindre cet objectif, le ministre de l’Agriculture multiplie les sorties sur le terrain.
Il s’agit de la quatrième rencontre, après celles organisées au centre, à l’est et au sud du pays, regroupant les responsables de la Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) et de la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (Casnos) de ces régions. Inciter les agriculteurs à s’affilier à la sécurité sociale est devenu un véritable casse-tête pour le gouvernement, dont le ministère de tutelle a mis l’accent sur la nécessité de la mobilisation de tous les moyens nécessaires pour atteindre cet objectif. M. Feroukhi a appelé ses cadres à l’organisation de journées d’information, de caravanes et de de rencontres pour sensibiliser les agriculteurs et les éleveurs sur l’importance de s’affilier à la sécurité sociale, et ce, pour « permettre de stabiliser la main-d’œuvre agricole et de moderniser ce secteur qui revêt une importance cruciale dans la conjoncture économique actuelle », a-t-il expliqué. Pour l’accélération de la procédure de l’intégration du système de sécurité sociale par les professionnels du secteur, le ministre a indiqué que son département a fixé la date de mars prochain comme date butoir de dépôt des dossiers des cotisations sociales des agriculteurs et éleveurs. « Ils seront étudiés avant le mois d’octobre de l’année courante », indique M. Feroukhi. Le ministre a rappelé dans ce sens les efforts consentis par l’Etat à travers la mise en place d’un cadre juridique « souple » avec la prise en considération des spécificités du secteur de l’agriculture en fournissant toutes les facilitations aux professionnels de l’agriculture afin de les encourager à s’affilier à la sécurité sociale. 

Publié dans Der

Les lauréats du programme des « Meilleurs employeurs en Algérie 2015 » ont été dévoilés ce jeudi lors d’une soirée de remise des trophées. Ce programme est organisé par l’institut américain Best Companies Group. Il vise à rendre hommage aux sociétés algériennes et multinationales opérant en Algérie qui offrent le meilleur environnement de travail et savent attirer et retenir leurs collaborateurs. Cette édition a vu la participation d’un plus grand nombre d’entreprises qui se distinguent par la mise en place de pratiques innovantes et avant-gardistes en matière d’engagement des collaborateurs.
Le premier prix de cette catégorie a été décerné à Bayer, une multinationale opérant dans le domaine de la santé des hommes, la santé des plantes ou encore dans les matériaux de hautes performances. Au sein de l’entreprise, les employés représentent la ressource la plus précieuse. L’entreprise appuie et encourage leur réussite en favorisant une saine conciliation travail-vie personnelle.
Quant à DHL Express Algérie, deuxième meilleur employeur en Algérie pour 2015, l’entreprise offre un cadre de travail aux normes les plus favorables à ses salariés, des opportunités de carrière et un climat social très agréable incitant les collaborateurs à rester plus longtemps. Ooredoo Algérie s’est hissée à la troisième position grâce aux efforts déployés pour créer un environnement de travail attractif et des opportunités d’apprentissage, d’épanouissement et d’évolution. Ooredoo est une société citoyenne qui met tout en œuvre pour offrir un environnement de travail favorable et engagé à ses employés. Novo Nordisk Algérie, quatrième meilleur employeur en Algérie en 2015, est une entreprise qui opère dans le secteur pharmaceutique. L’entreprise est une vraie école pour la jeune génération qui répond à toutes les étapes d’une vie professionnelle. L’entreprise met en place de nombreuses actions afin de faciliter la communication, une politique de portes ouvertes et une communication sur les procédures RH, stratégie, résultats, etc.
Ericsson Algérie, cinquième meilleur employeur en Algérie en 2015, est une multinationale qui opère dans le domaine des télécommunications dans plusieurs pays du monde.
L’entreprise offre à ses collaborateurs une grande opportunité d’évolution en matière de carrière au niveau national et international et des conditions de travail favorables pour l’épanouissement professionnel. 

Publié dans Der

Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, et grâce à la permanente vigilance des forces de l’Armée nationale populaire (ANP), un détachement relevant du secteur opérationnel d’In Guezzam/6e Région militaire a mis en échec, lors d’une patrouille de reconnaissance opérée près des frontières, une tentative d’introduction d’une quantité d’armements et de munitions. Cette opération a permis la récupération de trois pistolet mitrailleurs de type kalachnikov, quatre chargeurs de munitions, 142 balles et2 véhicules tous-terrains. Dans le même secteur opérationnel, des détachements de l’ANP ont arrêté, jeudi dernier, onze contrebandiers de différentes nationalités africaines et ont saisi deux véhicules tous-terrains, plus de 2,5 tonnes de denrées alimentaires, une somme d’argent estimée à 37 976 DA, des téléphones portables et divers objets. D’autre part, et lors d’une opération de ratissage au niveau du secteur opérationnel de Naâma/2e Région militaire, des éléments de la Gendarmerie nationale, en collaboration avec les éléments des gardes-frontières, ont saisi une quantité de 394 kilogrammes de kif traité.

Publié dans Der

Les Rouge et Noir devront puiser dans leurs ressources pour revenir avec un résultat probant de leur sortie difficile à Sétif, sachant que l’Entente souhaite confirmer son retour en force.

Le leader du championnat de Ligue 1 Mobilis, l’USM Alger, fera un déplacement dangereux à Sétif pour donner la réplique à l’ES Sétif, alors que le derby de la Kabylie entre la JSK et le MO Béjaïa s’annonce indécis, à l’occasion de la 17e journée.
Tenue en échec par le NA Hussein Dey (1-1) lors du derby algérois, l’USM Alger tentera de se racheter face à une équipe de l’ESS qui reste sur une victoire en déplacement face au MCO (2-1). Mal en point lors de la phase aller de la compétition, les Sétifiens espèrent enchaîner un nouveau succès à l’occasion de la réception des Usmistes pour recoller au groupe de tête. Considérée comme l’un des classiques du championnat, cette rencontre devrait tenir toutes ses promesses sur le terrain et dans les gradins. Le CR Belouizdad, vainqueur du derby algérois face au MCA (1-0), livrera en déplacement un match des extrêmes face à la lanterne rouge, le RC Arba.
La formation de Larbaâ, plus que jamais menacée par la relégation, est appelée à se « révolter » et l’emporter face au Chabab, qui veut enchaîner un neuvième match sans défaite.
Le MO Béjaïa, qui semble retrouver une certaine stabilité dans ses résultats depuis le retour aux affaires de l’entraîneur Abdelkader Amrani, croisera le fer avec la JS Kabylie (9e, 21 points) dans le derby kabyle.
Les deux clubs, qui restent sur des victoires décrochées lors de la 16e journée, aborderont cette rencontre avec l’intention de l’emporter pour remonter au classement. Le MC Alger et l’USM El Harrach, qui se partagent la 5e place avec 24 points chacune, accueilleront respectivement le RC Relizane et l’USM Blida. Battu par les Belouizdadis, le MCA est condamné à réagir devant son public face au promu, le RCR, pour ne pas être distancé par le trio de tête, idem pour l’USMH qui partira favorite face à une équipe blidéenne capable du meilleur comme du pire. Enfin, le NA Hussein Dey jouera chez lui face à l’ASM Oran dans un match qui devrait revenir, a priori, aux locaux.

Publié dans Sports

L’attaquant du MC Alger, Khereddine Merzougui, contrôlé positif lors du derby algérois face à l’USM Alger (0-0) comptant pour la 11e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, disputé le 22 décembre 2015 au stade 5-Juillet, est «provisoirement suspendu», a annoncé jeudi la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site officiel. «Suite au contrôle de dopage effectué à l’issue de la rencontre USMA-MCA, le joueur Merzougui Khereddine a été contrôlé positif à une substance interdite, la Methylhexaneamine, qui est un stimulant», a précisé la FAF. «Le joueur entendu par la commission médicale fédérale a renoncé à l’ouverture de l’échantillon B. Il est, par conséquent, suspendu provisoirement et comparaîtra devant la commission de discipline lors de sa prochaine session, prévue le lundi 25 janvier à 10h », souligne la même source. Recruté à l’intersaison en provenance du RC Relizane, Merzougui a inscrit six buts en championnat de Ligue 1 et un en Coupe d’Algérie lors de la rencontre contre l’US Biskra (1-0) comptant pour les seizième de finale.
«Un excès de vitamines décelé»
Un « excès de vitamines » a été décelé chez l’attaquant du MC Alger, Kherreddine Merzougui, contrôlé positif lors du derby algérois face à l’USM Alger (0-0) comptant pour la 11e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, a indiqué jeudi le président du doyen, Achour Betrouni. «Pour Merzougui, il s’agit d’un excès de vitamines et non pas de produits dopants ou de consommation de drogue», a tenu à expliquer le premier responsable du club phare de la capitale. Le joueur a été «suspendu provisoirement» suite au contrôle de dopage effectué à l’issue de la rencontre USMA-MCA disputée le 22 décembre 2015 au stade 5-Juillet. Merzougui a été contrôlé positif à une substance interdite, la Methylhexaneamine, qui est un stimulant, a précisé la Fédération algérienne de football. La Methylhexanamine est un stimulant spécifié interdit en compétition (section S6.b de la liste des interdictions). Cette substance entre dans la composition de certains décongestionnants nasaux et dans celle de certains compléments alimentaires permettant de réguler le poids, selon le site sportif Info Service. Merzougui, entendu par la commission médicale fédérale, a renoncé à l’ouverture de l’échantillon B et comparaîtra devant la commission de discipline lors de sa prochaine session, prévue le lundi 25 janvier à 10h.
« Notre joueur s’est présenté à la commission de dopage aujourd’hui à 13h (jeudi, ndlr) en compagnie du médecin et il le fera encore lundi pour connaître le verdict final concernant son cas », a ajouté Betrouni. Dans le cas d’une confirmation définitive pour Merzougui, ce sera le quatrième cas de dopage avéré depuis le début de la saison et le 3e en Ligue 1 Mobilis, après ceux de Youcef Belaïli (USM Alger), Rafik Bousaid (RC Arba) et Noufel Ghessiri (JSM Skikda/Ligue 2), tous suspendus quatre ans.

Publié dans Sports

Six clubs de Ligue 1 Mobilis s’affronteront en 8es de finale de la Coupe d’Algérie 2015-2016 de football (seniors), selon les résultats du tirage au sort effectué mercredi à Alger. Le détenteur du record de consécrations, l’ES Sétif, accueillera le RC Arba, finaliste malheureux de la précédente édition. Le MC Alger, qui a remporté la coupe à sept reprises, sera mis à rude épreuve avec un périlleux déplacement pour affronter le RC Relizane. La troisième empoignade entre pensionnaires de l’élite mettra aux prises l’ES Sétif et le RC Arba au stade 8-Mai-1945 à Sétif.
Malek : «Les stades dont la capacité est inférieure à 8 000 places non retenus» 

Le président de la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie de football, Ali Malek, a indiqué que les stades dont la capacité est inférieure à 8 000 places ne seront pas retenus pour la suite des rencontres de la coupe dont le tirage au sort des 8es et quarts de finale a été effectué mercredi soir à Alger. « Si aux tours précédents (32e et 16e de finale), on était souple et indulgent, à partir des 8e de finale aucun stade dont la capacité d’accueil est inférieure à 8 000 places ne sera retenu pour les prochaines rencontres », a déclaré Malek, en marge du tirage au sort des 8e et quarts de finale de la Coupe d’Algérie, saison 2015-2016. Le président de la commission d’organisation de la Coupe d’Algérie de football, qui a annoncé que les terrains devant abriter les matches des huitièmes et quarts de finale seront désignés au plus tard dimanche, a rappelé que les clubs visiteurs auront droit, comme le stipulent les règlements de la fédération, à « 10% de la totalité de la capacité du stade ». « Les meilleures conditions seront réunies pour le bon déroulement des rencontres de Coupe d’Algérie jusqu’à la finale. On a pris toutes les dispositions dans les traditions de Dame Coupe et on fera en sorte que les matches se dérouleront dans le fair-play le plus total », a encore indiqué Ali Malek.

Publié dans Sports

L’entraîneur Khaled Lounici a repris du service avec le RC Arba en dirigeant la séance d’entraînement de ce jeudi avant 48 heures de la réception du CR Belouizdad dans le cadre de la 17e journée du championnat de Ligue 1 algérienne de football, a appris l’APS auprès de l’intéressé.
Lounici était pressenti pour prendre en main le RCA avant la fin de la phase aller où il avait dirigé quelques séances d’entraînement avant qu’il ne se retire en raison de la grève observée par plusieurs joueurs réclamant la régularisation de leur situation financière.
« Tout est rentré dans l’ordre maintenant. J’ai aussi trouvé un accord avec le président du club sur tous les plans pour que les choses soient claires dès le départ », a indiqué l’ancien attaquant international algérien.
A propos de l’objectif qui lui a été assigné, sachant qu’Ezzarga ferme la marche au classement avec seulement 8 points, Lounici s’est engagé à tout mettre en œuvre afin de sauver le club de la relégation.
« Si par malheur l’équipe descend en Ligue 2, nous allons profiter de cette deuxième partie de la saison pour monter une équipe compétitive capable de retrouver rapidement l’élite », a-t-il précisé.
Lounici s’est dit, par ailleurs, optimiste quant à la qualification à temps des quatre nouvelles recrues de l’équipe (Achiou, Djeghbala, Yachir et Chouih), pour qu’ils soient de la partie dès samedi, estimant que l’apport de ces joueurs sera « important » vu leur grande expérience.

Publié dans Sports

Une entame poussive, avant de dérouler, les Fennecs se sont relancés dans la CAN 2016 de handball en disposant du Gabon 35 à 24 (19-14 à la mi-temps) lors de la seconde sortie dans le tournoi continental. Un succès important à la veille du derby maghrébin face au Maroc prévu aujourd’hui à 16 h. Un 3e round crucial pour rester au devant dans la poule «A» dominée par l’Egypte, bien partie pour terminer aux commandes.

 can20166 handball

La réaction des Fennecs était attendue après une entame de compétition ratée contre l’Egypte, pays hôte, et la défaite 22 à 18 (mi-temps : 11-7) en ouverture, jeudi. Un match dans lequel les coéquipiers de Messaoud Berkous n’ont pas pu répondre au défi physique imposé par les Pharaons qui ont géré la rencontre à leur main. Défensivement, l’équipe nationale semblait poreuse et facilement franchissable. Le manque de cohésion s’est fait ressentir face à des Egyptiens très appliqués dans les phases offensives et, surtout, défensives avec le gardien Kareem Hendawy en état de grâce avec 19 arrêts. Des réglages s’imposaient donc pour réenclencher la dynamique de victoires et se remettre sur les bons rails dans la messe continentale. Chose faite hier à l’issue d’un match où la troupe à Salah Bouchekriou a montré deux visages avec un premier acte où elle semblait toujours à la recherche du bon rythme et des repères montrant parfois les mêmes symptômes inquiétants : défense perméable, précipitations et manque de précision. Le début des débats était équilibré et Abderrahim Berriah et consorts n’ont pu se détacher d’un vis-à-vis qui a réussi à recoller au score à la 14e minute (9/9). Une égalisation qui a réveillé l’EN. Bousculés, les champions d’Afrique sortants ont repris l’ascendant grâce à une attaque emmenée par Ayatallah El Khoumini Hamoud très remuant, Abdelkader Rahim et le jeune prometteur Boudjenah qui ont inscrit 5 buts chacun, mais aussi un gardien de but brillant. Khelifa Ghodbane a réalisé 7 arrêts lors de la première demi-heure, limitant la casse dans une arrière-garde dépassée par la vitesse d’Aubameyang, très dangereux, lorsqu’il se rapproche des 7 mètres. Dix dernières minutes à l’avantage des Guerriers du Sahara qui ont rejoint les vestiaires avec 5 réalisations d’avance (19-14). Après la pause, le sélectionneur national décide de remplacer son dernier rempart par son compère Abdellah Benmenni (4 parades) pour le responsabiliser et lui permettre d’oublier sa prestation mitigée lors de la première sortie. Après la pause, les Verts sont revenus avec les mêmes intentions. Ils ont même accentué la domination et pris le large sur leurs homologues pour compter 12 longueurs d’avance (32/20) à la 5’. Une marge suffisante pour dérouler lors des ultimes instants de l’opposition soldée par le score de 35 à 24. La tête à la 3e journée et l’empoignade contre les Lions de l’Atlas pour se rapprocher de la seconde place de la poule. Un résultat qui satisfait le driver de l’équipe nationale. «On devait l’emporter pour retrouver de la confiance. Lors des 15 premières minutes, la défense n’était pas au point mais on a réussi à retrouver de l’équilibre par la suite. Le plus important, c’est qu’on ne déplore pas de blessés. On a aussi ménagé les joueurs pour le match de demain (aujourd’hui contre le Maroc : NDLR).» Interrogé sur les chances de son équipe pour terminer 2e à l’issue du premier tour en cas de succès face aux Marocains, le successeur de Réda Zeguili a préféré rester modéré en rappelant : «On n’assurera la seconde place que si l’on gagne tous les matchs qui nous restent. Il ne faut pas faire trop de calculs. On doit juste penser à s’imposer quel que soit l’adversaire.» Confirmation attendue donc cet après-midi contre la sélection du royaume chérifien pour continuer à rêver du trône africain. 

Publié dans Sports

L’ancien sélectionneur de l’équipe algérienne de handball, Djaâfar Belhocine, a qualifié de « très difficile » la mission des Verts pour décrocher le billet qualificatif aux JO-2016 à Rio de Janeiro, se montrant, en revanche, optimiste quant à leur possibilité de s’adjuger l’une des trois premières places donnant accès au Mondial-2017 à l’issue de la CAN dont le coup d’envoi a été donné jeudi au Caire.
« Pour être réaliste, je pense que les chances de la sélection algérienne pour garder son titre et se qualifier aux JO sont minimes pour plusieurs considérations: D’abord, il sera très difficile de battre les Egyptiens chez eux, où généralement l’on recourt à des facteurs extra-sportifs pour s’imposer. Et puis, la préparation algérienne pour le rendez-vous continental a accusé un sensible retard », a déclaré Belhocine.
« Toujours est-il que malgré tous les problèmes qu’a connus notre sélection, je pense qu’elle reste capable de nous offrir une qualification pour le Mondial, dans la mesure où elle a les capacités de terminer deuxième ou troisième du tournoi du Caire », a-t-il ajouté.
La sélection algérienne, détentrice du trophée, a traversé des moments difficiles après son « fiasco » au cours du championnat du monde de 2015 au Qatar (24e et dernière place au classement). La fédération algérienne de la discipline a peiné pour engager un nouvel entraîneur à la place de Réda Zeguili, dont le contrat n’a pas été prolongé.
Beaucoup de temps a été mis avant la désignation de Salah Bouchekriou à la tête du Sept algérien, après que le Comité olympique algérien s’est engagé à prendre en charge ses salaires.
Pour Belhocine, les Verts doivent gérer «match par match» cette compétition africaine, souhaitant les voir terminer la phase des poules à la «1re ou 2e place». «Si on arrive à se classer 1er ou 2e à l’issue du premier tour, nous aurons des chances pour affronter un adversaire de moindre envergure en quarts de finale », a encore estimé l’entraîneur détenteur de la CAN-1996 avec l’Algérie et triple champion d’Afrique aussi en tant que joueur.
« Ce serait également bien d’affronter la Tunisie en demi-finale et pas l’Egypte. Certes, les Tunisiens sont, techniquement parlant, meilleurs que nous actuellement, mais vu que tout se jouera sur un match, on a des chances de les surprendre », a poursuivi Belhocine.
L’actuel président du GSP prédit, par ailleurs, l’éclosion de certains jeunes joueurs, à l’image « d’Abdi et Saker », mais à condition de « bien réagir » à l’occasion de leur première compétition internationale des nations.
En revanche, Belhocine émet des craintes à propos du poste de dernier rempart, surtout avec l’absence de gardien n°1, Slahdji, qui a mis fin à sa carrière internationale après le Mondial-2015. « J’espère que les trois portiers de la sélection seront à la hauteur », a-t-il souhaité.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6