Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 23 janvier 2016

Six candidats pour une seule distinction. La plus belle des consécrations individuelles. Parce qu’elle récompense le talent et l’imminence. Si Yacine Brahimi pourrait succéder à lui-même au palmarès du Ballon d’or algérien, cinq autres compatriotes y prétendent : Feghouli, Soudani, Ghoulam ainsi que les deux archi-favoris, Mahrez et Slimani. Ce dernier avait déjà remporté l’avant-dernière édition. Mais il semblerait, selon une source digne de foi, que le joueur de Leicester City ait remporté la majorité des suffrages.

Deux éventualités et aucune autre. Riyad Mahrez ou Islam Slimani. La finesse face à l’efficacité. Un dribbleur face à un tueur des surfaces. Un duel palpitant qui laisse les autres concurrents largués à quelques bonnes longueurs derrière. Chacun a ses partisans et ses admirateurs. Les détracteurs, il n’y en a pas beaucoup parce que les deux joueurs ne rechignent pas à l’effort quand ils portent la tunique de l’Equipe nationale. Illustration faite lors de cet inoubliable match de l’angoisse face à la Tanzanie (2/2), le 14 novembre dernier, où les deux Verts en question avaient concocté le but égalisateur (Riyad à la passe et Islam à la conclusion) pour sortir la sélection d’une situation très mal engagée. D’un traquenard qui aurait pu compromettre leur aventure dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Et ce avant même d’intégrer la phase de groupes. Il ne faut pas chercher loin, nos deux footballeurs professionnels en forme de 2015 et les plus constants sont eux. Léger avantage tout de même pour l’ancien attaquant du CR Belouizdad qui a été le plus régulier tout au long de l’année civile 2015 avec 26 réalisations dont 6 avec la sélection. Quant à l’ailier volant, il a réalisé un début de saison tonitruant en championnat d’Angleterre pour emmener, avec son acolyte Jamie Vardy, les Foxes au sommet de la Premier League. D’août à décembre, le «raz-de-Mahrez» était «inarrêtable». En 15 sorties avant les fêtes de fin d’année, l’ex-pensionnaire du Havre AC a inscrit 13 buts et distillé 7 passes décisives. Des chiffres de la stratosphère qui ont réduit comme peau de chagrin durant la période du Boxing Day  la baisse du régime du club et le début du retour sur terre. Lors des 5 dernières sorties, c’est 0 but et 0 offrande. La déferlante s’est considérablement calmée et les adversaires semblent parvenus à la maîtriser. Même sur penalty, l’Algérien ne marque pas comme l’illustrent ses deux dernières tentatives ratées. La pression et l’attente étaient telles que le troisième meilleur passeur de la Barclays Premier League, derrière Mesut Özil (16) et Kevin de Bruyne (8), a eu du mal à maintenir sa folle cadence dans un championnat réputé pour son rythme de jeu élevé et intense. L’effet de surprise n’opère plus, les défenses sont averties et font plus attention. Même l’«average» des dribbles a pris un coup car il est passé de 3.6 à 2 par match. Tout comme sa note moyenne de 8.37 à 6.74. Au moment où la frustration et le doute chassent Riyad, son compatriote a continué à briller au Portugal pour prouver que ses prestations de qualité ne sont ni éphémères ni un feu de paille.   

SLIMANI LÉSÉ ?
 Le rythme dicté par Mahrez est endiablé et infernal. Il est le seul à être parvenu à le suivre. A occuper conjointement la place dans la une des journaux sportifs en Algérie et au Portugal aussi. Slimani est au Sporting de Lisbonne, ce qu’est Mahrez à Leicester. Ce qu’au FC Porto était Rabah Madjer. Les statistiques le placent logiquement comme favori pour être le récipiendaire du «Golden Ball» pour la seconde fois après celui reçu il y a deux ans des mains de Javier Zanetti après ses mémorables prestations lors du Mondial brésilien et son but de qualification face à la Russie.
Depuis, tout a changé pour le longiligne avant-centre. L’homme aux 20 buts en 40 apparitions en sélection a gagné des galons et est devenu une gâchette redoutable chez le club lisboète. Son ratio buts/match donne une courbe exponentielle depuis sa venue en provenance du CR Belouizdad en 2013. 38, c’est le nombre de matchs au cours desquels Slimani a marqué (hors prolongations) et que les Verde e Brancos ont gagnés depuis qu’il y a posé ses valises. La régularité reste son point fort et, cette saison, il semble être arrivé à l’apogée et au point d’orgue après 28 apparitions, toutes compétitions réunies depuis le début de la saison. En 2015-2016, le renard des surfaces a frappé 18 fois (14 en championnat, 2 en Coupe nationale,
2 en Ligue des champions et une en Europa League dans laquelle son team a été reversé). Il a dépassé de 3 longueurs son meilleur total, enregistré l’an passé avec 15 réalisations en 33 sorties contre 10 en 2013-2014. Même si Riyad Mahrez paraît comme un sérieux et non moins légitime prétendant au titre, le mérite du 5e meilleur buteur de l’histoire de l’EN est indiscutable.
En cas de nouvelle consécration, «Supermani», comme les supporters aiment à l’appeler, égalerait Karim Ziani (2006 et 2007) et Madjid Bougherra (2009 et 2010). Peut-être que l’organisateur de l’évènement souhaiterait voir un nouveau lauréat qui évolue dans un championnat plus huppé. Un bon moyen pour faire la promotion  outre-Manche et se faire connaître. Mais là, le mérite sera bafoué au profit de la portée médiatique, ce qui serait fort regrettable. Et si c’était le principe de la succession qui primait, Lionel Messi ne serait pas quintuple Ballon d’Or FIFA.

Publié dans Der

Le e-gouvernement suit son chemin de développement. Après le fichier national de l’état civil et le fichier national des aides aux logements, c’est au tour des notaires d’avoir leur propre réseau numérique relié aux conservations foncières à travers le territoire national. C’est ce qu’a déclaré hier le président de la Chambre nationale des notaires, Akal Mekhlouf. «Les notaires seront reliés aux conservations foncières à travers le territoire national pour faciliter la procédure de retrait du certificat négatif. Les notaires seront directement reliés, à partir du deuxième semestre de l’année en cours, aux conservations foncières à travers tout le territoire national», indique-t-il. Il précise que l’opération de numérisation prendra fin le 30 juin prochain.
Décidée par le ministre des Finances, cette opération facilitera la procédure de retrait du certificat négatif exigé dans le dossier des demandes de logement et réduira les délais de réception, a indiqué Me Akal lors de la session ordinaire de l’assemblée générale de la Chambre régionale des notaires.
Ce document est obligatoire pour les différentes formules de logement, particulièrement la formule location-vente (AADL) pour garantir la distribution équitable de ces logements et exclure les opportunistes, avait souligné le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune. M. Tebboune avait rassuré les souscripteurs que le certificat négatif sera envoyé directement à la Caisse nationale du logement (CNL). L’opération se fera entre les promoteurs immobiliers des différents programmes de logement et les conservations foncières, ce qui évitera la pression sur ces dernières. Les citoyens n’auront pas, non plus, à se déplacer pour le retrait du document. Par ailleurs, M. Akal a salué «le rapprochement» récent entre les représentants des notaires et la tutelle, précisant que le ministre de la Justice a approuvé la tenue des travaux du Conseil supérieur des notaires prévus avant le 30 mars prochain. M. Akal a souligné l’importance de la formation pour cette catégorie, déplorant l’absence d’une école supérieure du notariat, à l’instar des autres pays à travers le monde. En marge de cette assemblée générale qui a regroupé 503 notaires, un accord de coopération a été conclu entre la Chambre régionale des notaires du centre et l’Université de Blida 2 Lounisi-Ali portant sur les domaines de la recherche scientifique et de l’encadrement pédagogique et visant à «ouvrir l’université sur l’environnement socio-économique».  

Publié dans Der

Une caravane de solidarité a été organisée hier à destination du Centre de repos pour réfugiés sahraouis à Tamentfoust (Bordj el Bahri-Alger). Initiée par l’Association Jeunesse «Anis», la caravane consacre le principe de «soutien à la cause sahraouie», a souligné le président de l’Association jeunesse Anis, Adel Lahbib ajoutant que les aides fournies dans le cadre de cette initiative consistaient en des couvertures, des vivres, des vêtements, des chaussures, ainsi que des cadeaux pour les enfants malades et des médicaments. Dans ce sens, il a été procédé à l’installation de trois groupes de travail, chargés de restaurer et de renouveler certaines structures de cet établissement. L’Association avait organisé auparavant plusieurs caravanes similaires qui avaient sillonné les wilayas intérieures du pays pour apporter aide et assistance aux catégories démunies, avant de penser aux réfugiés sahraouis qui «vivent une situation difficile dans leur lutte pour l’indépendance», a précisé le même responsable.
L’APC d’El Harrach a contribué, en partie, à ces aides collectées suite à l’appel lancé par l’Association via les réseaux sociaux pour organiser une caravane de solidarité.
Le directeur des centres d’hébergement des malades sahraouis à Alger, Mohamed Lamine Mohamed a salué l’initiative de l’Association d’animation jeunesse Anis qui s’inscrit, selon lui, en droite ligne avec la position «honorable» de l’Algérie vis-à-vis de la question sahraouie, et qui se veut un exemple de solidarité entre les peuples qui ont souffert des affres de l’occupation. Le centre accueille chaque année une moyenne de 700 à 800 réfugiés sahraouis, a indiqué le médecin sahraoui, Abdellah Mahdi, précisant que l’établissement hébergeait les malades sahraouis durant toute la durée des soins.

Publié dans Der

Ces résultats n’arrangent nullement les deux formations, même si le MCO est le plus touché, étant donné qu’il n’arrive pas à sortir de sa crise.

Les deux matches avancés comptant pour la 17e journée de la Ligue 1 Mobilis se sont terminés sur des scores de parité qui n’arrangent nullement les équipes locales. Ainsi, la surprise de la saison, le DRB Tadjenanent, a été tenue en échec at home par le représentant sudiste, la JS Saoura, sur un score vierge. Les gars du DRBT ont raté une belle occasion de prendre seul la troisième place au classement général, en sachant que la victoire leur aurait permis d’arriver à un total de 28 points, soit à un point seulement du dauphin, le CR Belouizdad, qui en compte 29. De son côté, la JSS remonte à la neuvième place avec 21 points dans son escarcelle. Les poulains de Bougherara regretteront beaucoup ce nul, eux qui avaient les moyens de prendre les trois points, surtout avec le soutien de leur public qui avait donné de la voix. Cependant, ils devraient pouvoir se rattraper lors des prochaines rencontres, à condition de bien se concentrer sur leur sujet et de se donner à fond lors des matches qui les attendent. Dans l’autre match avancé, le MC Oran a été, lui aussi, tenu en échec à domicile par la formation du CS Constantine qui revient avec un point flatteur qui lui permet de respirer quelque peu après une mauvaise série. Berramla, le transfuge du RCR et recrue du MCO lors de ce mercato hivernal, avait ouvert le score à la 10e, ce qui avait suscité un grand espoir chez les Hamraoua qui pensaient détenir les trois points et qui restaient très importants pour la suite de la compétition, surtout avec la crise qui secoue le club. Toutefois, le CSC, qui était aussi dans une mauvaise passe, a réussi à égaliser à la 54e par le buteur maison Boulemdaïs, ce qui a compliqué plus la situation du club local. Pour les Sanafir, ce sera un sursis de plus pour le coach Gomez qui est toujours dans l’œil du cyclone et qui est toujours menacé par le limogeage. A noter que le MCO est à la septième place avec 22 points dans son escarcelle, tandis que le CSC demeure à la 13e place avec 17 points.

Publié dans Sports

Le collège technique national de la Fédération algérienne de football (FAF), composé d’une soixantaine de techniciens, sera installé aujourd’hui, dimanche, a annoncé le directeur technique (DTN) de l’instance fédérale, Taoufik Korichi. « Ce collège sera composé d’entraîneurs de la Ligue 1 professionnelle, de directeurs régionaux et des entraîneurs des sélections nationales. Plusieurs commissions de réflexion seront installées à cette occasion », a indiqué le DTN à la radio nationale. La FAF a décidé de relancer le collège technique national en application au décret exécutif paru récemment dans le Journal officiel régissant les fédérations nationales. « La FAF sera la première fédération à créer son collège national. Il s’agit d’un acquis important qui va permettre à notre football de bénéficier de la force de proposition de techniciens de valeur. Il sera opérationnel dans une à deux semaines suivant son installation », a-t-il ajouté.

Publié dans Sports

L’Olympique de Médéa, victorieux (2-1) chez l’OM Arzew vendredi pour le compte de la 17e journée de la Ligue 2 Mobilis de football, a subtilisé la première place du classement à l’ex-leader, l’USM Bel Abbès, battue (1-0) par l’US Chaouia, au moment où le CA Batna a réussi le « hold-up » parfait chez la JSM Skikda, en s’imposant (1-0) à deux minutes de la fin. En perte de vitesse depuis quelques semaines, l’USMBA s’est inclinée (1-0) au stade Zerdani-Hassouna d’Oum El Bouaghi, et dès la 21e minute, sur un but de Demane, cédant par la même occasion le leadership à l’O Médéa, l’ayant emporté de son côté (2-1) à Arzew, grâce à un doublé de Hamia (17e et 60e), alors que Baaouche avait réduit le score pour l’OMA, sur penalty à la 78e. Avec cette défaite, la seconde de la saison, l’USMB rétrograde à la troisième position, à deux unités du nouveau leader. Dans le derby de l’Est entre la JSM Skikda et le CA Batna, les locaux soutenus par public nombreux ont raté un penalty par Boulaïncer à la 69e minute, et ça été le tournant de cette chaude empoignade, puisque le CAB a repris confiance et a réussi à arracher une précieuse victoire (1-0) grâce à Boulekrouche (88e). Un succès des hommes de Rachid Bouarata qui leur permet de se hisser à la seconde place à une longueur du leader, tandis que la JSMS glisse à la huitième place. Le Paradou AC, qui restait sur un bon résultat nul (0-0) chez l’ancien leader, l’USMBA, a confirmé sa bonne santé en enchaînant par une victoire à domicile (1-0) contre l’ASO Chlef. Les Chélifiens, anciens pensionnaires de la Ligue 1 et candidats au retour parmi l’élite, avaient résisté pendant plus d’une heure, avant de s’incliner sur un penalty de Chaoui à la 67e minute. Le PAC a raté auparavant un premier penalty par Benayad. Auteur d’un doublé pour le MC Saïda aux 64e et 81e, Saâd a été le bourreau de la lanterne rouge, l’USMM Hadjout, qu’il a enfoncé un peu plus, avec désormais neuf points de retard sur le premier club non relégable. L’AS Khroub est allé gagner (1-0) en déplacement chez l’Amel Boussaâda, tandis que le CRB Aïn Fekroun et la JSM Béjaïa se sont neutralisés (0-0). Le derby des hauts plateaux, entre le MC El Eulma et le CA Bordj Bou Arréridj, quant à lui, est prévu samedi à El Eulma.

Publié dans Sports

La sélection algérienne de football des moins de 20 ans (U20) affrontera, à deux reprises, son homologue mauritanienne en mars prochain à Alger dans le cadre de la préparation des deux équipes en prévision des prochaines échéances, a indiqué vendredi le directeur technique national (DTN), Taoufik Korichi. « Après les deux tests prévus en janvier courant face à l’Egypte, la sélection des U20 défiera la Mauritanie en mars prochain. Il s’agit de rencontres qui vont permettre notamment au sélectionneur national (Mohamed Mekhazni, ndlr) de dégager l’ossature qui sera appelée à entamer les éliminatoires de la CAN-2017 de la catégorie », a indiqué le DTN à la radio nationale. L’équipe nationale des U20 sera opposée à l’Egypte les 26 et 29 janvier au stade Chahid-Aït-Hocine de Baraki (est d’Alger). En prévision de cette double confrontation amicale face aux Egyptiens, les U20 effectuent depuis dimanche un stage au Centre technique national de la FAF à Sidi Moussa. De son côté, l’équipe égyptienne a entamé mardi un stage au Caire avant de rallier Alger dimanche prochain.

Publié dans Sports

La direction de l’USM El Harrach s’est engagée vendredi à payer deux mois de salaires à ses joueurs et au staff technique la semaine prochaine pour «désamorcer la crise» qui secoue le club de Ligue 1 algérienne de football en raison du grand retard accusé dans la régularisation de la situation financière son effectif. «Nous nous sommes entendu, nous les membres du conseil d’administration, de verser deux mois de salaires au joueurs et aux entraîneurs dès la semaine prochaine pour faire revenir la sérénité au sein de l’équipe », a déclaré Djaafar Bouslimani, membre du conseil d’administration de l’USMH, à la radio nationale. Les joueurs harrachis avaient enclenché un mouvement de grève d’une journée mercredi passé en signe de protestation contre le retard accusé dans le paiement de leurs salaires. Quelques joueurs de l’équipe, dont le capitaine Hamza Aït Ouameur, ont animé un point de presse durant lequel ils ont déploré la «situation grave» que traverse le club, révélant que certains d’entre eux n’ont pas été payés «depuis 7 mois». Les animateurs de ce point de presse ont également reproché à leurs dirigeants, notamment le président Abdelkader Mana, leur «manque de considération» envers leur formation, estimant qu’il était impossible de postuler aux titres dans de pareilles circonstances.

Publié dans Sports

Le milieu de terrain international algérien du FC Valence (Liga espagnole de football), Sofiane Feghouli, complètement rétabli de sa blessure, a repris vendredi l’entraînement collectif, rapporte le site spécialisé Super Deporte. Feghouli, qui souffrait d’une fasciite plantaire (une blessure au pied causée par un étirement ou une rupture du fascia plantaire), a disputé tout l’entraînement du jour qui s’est tenu à un rythme élevé sous la houlette du coach anglais Gary Neville, précise la même source. Le joueur algérien pourrait du coup être convoqué pour le match en déplacement face au Deportivo La Corogne dimanche dans le cadre de la 21e journée de la Liga. Le joueur algérien, absent des terrains depuis un mois et demi, avait disputé jusque-là 10 matches dont 6 comme titulaire en championnat. Le joueur de 26 ans, dont le contrat avec Valence expire en juin prochain, n’est toujours pas fixé sur son avenir.

Publié dans Sports

L’équipe nationale de handball a enchaîné une seconde victoire, en disposant du Maroc 27 à 22 (15-10 à la mi-temps) dans le 22e Championnat d’Afrique des nations. Un succès dans le derby maghrébin qui permet aux Verts de se hisser à la seconde place de la poule «A» avec 4 unités (+12). Les champions d’Afrique en titre passent devant leur adversaire (4 points/+3) du jour au classement, dominé par l’Egypte (6 points), grâce à un meilleur goal-average.

can2016 handball algérie

Publié dans Sports
Page 1 sur 7