Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 27 janvier 2016

Un Forum national de l’apiculture se tient depuis hier à la Safex des Pins maritimes. Cet événement, qui se poursuit aujourd’hui sous les auspices de la Chambre nationale de l’agriculture, a pour thème « L’abeille, ressource stratégique universelle pour le développement local ».

Il a pour vocation de présenter au grand public quelques aspects de ce qu’on peut appeler l’économie du miel dans notre pays, son marché et ses acteurs. Il a également pour objectif d’aborder des questions importantes telles que « la biodiversité et la sécurité alimentaire ».
Ainsi, ceux qui auront l’occasion de visiter ce forum, dans lequel est installé un espace d’exposition et de vente pour les visiteurs, pourront s’informer davantage des métiers de l’apiculture en Algérie. Ce secteur est considéré, en effet, comme générateur de ressources et de création d’emplois, sans compter les aspects culturels et patrimoniaux. Elever des abeilles ne concerne pas uniquement la production du miel au sens industriel et économique du terme, mais aussi des aspects liés au terroir. Toutefois, en dépit de ces atouts, l’apiculture souffre aussi de problèmes et de difficultés. Les professionnels rencontrés sur place se plaignent de la concurrence du miel importé. « Nous avons une importation déloyale et de mauvaise qualité », dit l’un d’entre eux dans une déclaration à Reporters en marge du forum.
« Nous devons arrêter cette importation qui est douteuse pour nous et développer en contrepartie davantage notre produit qui est de bonne qualité et qu’on peut exporter », a, pour sa part, déclaré Cherif Omari, conseiller au ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.
Les professionnels de l’activité apicole auront à échanger, nouer des contacts dans le but de relancer et renforcer cette activité. Une filière qui se redresse, selon Cherif Omari. « Nous avons une biosphère très riche et très propre » par rapport aux pays développés ou émergents où la diversité est menacée. Une opportunité, selon Omari, dont les professionnels doivent « profiter pour améliorer leur production ».
Pour autant, estime-t-il, les apiculteurs algériens ont des avantages certains. « Nos agriculteurs utilisent moins de produits chimiques, d’engrais ou de pesticides. » Le produit de la ruche algérienne est « biologique », affirme-t-il, ce qui n’est pas la moindre des qualités pour un produit qu’on utilise aussi pour la santé.
Outre la menace de l’importation, il y a aussi les aléas climatiques et ceux du réchauffement, en particulier. Omari appelle à l’occasion pour mettre en cause l’authenticité du miel importé.
Selon Kecir, apiculteur de Tizi-Ouzou, le climat printanier a favorisé l’apparition des « guêpiers » qui peuvent manger jusqu’à 500 abeilles par jour. Il ajoutera : « La production a baissé cette année de 60% suite à la très faible pluviométrie, les incendies de forêt… » « La situation va empirer », regrette notre interlocuteur.
Un autre professionnel, Amar Serdani de Tipasa, pense que « la location des champs coûte cher ». Ce dernier parle de 40 000 à 80 000 DA pour un hectare « loué seulement quelques jours ». En dépit de ces difficultés, les responsables de la filière restent optimistes.
La production en 2015 a été de « 6 000 tonnes », mais le ministère envisage d’atteindre pour cette année 10 000 tonnes. C’est du moins ce qu’a affirmé Omari du ministère de l’Agriculture. Ce cadre indique, par ailleurs, que son département est en train d’accompagner les professionnels algériens pour le développement de la filière apicole et d’amener les professionnels à diversifier en qualité et en variété leurs produits. L’objectif est d’avoir l’offre la plus riche et la plus variée possible pour satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante.
Le représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Nabil Assaf, présent sur les lieux, a mis l’accent sur l’intérêt et la nécessité de tirer profit de l’expertise étrangère, notamment des professionnels de la rive nord de la Méditerranée. « L’organisation de cette filière est en phase de restructuration et d’organisation. » Pour lui, les apiculteurs doivent « échanger avec les professionnels d’autres pays pour aller vers une apiculture optimisée ».
« Il est temps de travailler pour renforcer l’activité et œuvrer à son développement et à son déploiement pour l’intérêt économique du pays. »
Selon lui, « il faut arriver à commercialiser et labelliser les produits de la ruche algérienne et valoriser ce qu’on a comme variétés dont chacune a une spécificité thérapeutique ». 

Publié dans Der

Une tentative d’émigration clandestine à bord de trois embarcations de fabrication artisanale, transportant 46 personnes dont un mineur, a été déjouée hier au large de Annaba, a-t-on appris auprès du groupement territorial des Gardes-côtes. Les trois embarcations à bord desquelles se trouvaient 17, 15 et 14 personnes ont été interceptées à 10 miles au nord-ouest de Ras El-Hamra, vers 3 heures du matin, lors d’une patrouille de routine des Gardes-côtes. Agés entre 17 et 35 ans, les émigrants clandestins, tous originaires d’Annaba, ont été soumis à l’examen médical d’usage avant d’être déférés devant le procureur de la République près le tribunal d’Annaba pour tentative d’émigration clandestine. Un autre groupe composé de 12 jeunes gens avait été arrêté dans la nuit de lundi à mardi, portant à 58 le nombre de candidats à l’émigration clandestine interceptés depuis le début de l’année par les Gardes-côtes. En tout, ce sont 463 personnes qui ont été interceptées dans des conditions analogues, en 2015 au large d’Annaba, selon les statistiques du groupement territorial des Gardes-côtes.

Publié dans Der

Huit contrebandiers ont été arrêtés mercredi à Djanet (wilaya d’Illizi) par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), qui a également récupéré un pistolet mitrailleur de type kalachnikov, a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. 
« Dans le cadre de la sécurisation des frontières et de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’Armée nationale populaire relevant du secteur opérationnel de Djanet, 4e Région militaire a appréhendé, aujourd’hui 27 janvier 2016, lors d’une patrouille près des frontières à Tadnet, huit contrebandiers à bord d’un véhicule tout-terrain », précise le communiqué. Cette opération a également permis de récupérer un pistolet mitrailleur de type kalachnikov, une quantité de munitions et huit détecteurs de métaux, ajoute-t-on de même source. 
D’autre part, des détachements relevant des secteurs opérationnels d’Ouargla et de Biskra ont arrêté 3 narcotrafiquants et saisi un véhicule tout-terrain, 2 fusils de chasse et une somme d’argent s’élevant à 15.000.000 dinars algériens. Au niveau de la 3e Région militaire, des éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi, près de la localité frontalière de Zegdou au secteur opérationnel centre de Bordj Akid Lotfi, un pistolet mitrailleur de type kalachnikov et 4 chargeurs de munitions garnis. Par ailleurs, des détachements relevant des secteurs opérationnels d’In Salah et de Bordj Badji Mokhtar, 6e Région militaire ont arrêté 31 contrebandiers et saisi un camion, 4 véhicules tout-terrain, 39 détecteurs de métaux, une quantité de carburant de 6000 litres et des téléphones portables, souligne-t-on de même source.

Publié dans Der

Le derby de l’Est entre le CSC et l’ESS sera sans aucun doute très disputé entre deux formations qui ne souhaitent pas laisser filer d’autres points.

Deux matches avancés sont programmés demain dans le cadre de la 18e journée de la Ligue 1 Mobilis et qui opposeront respectivement l’ASMO à l’USMH et le CSC à l’ESS. Auteur d’un nul flatteur (1-1) à Alger face au Nasr Hussein Dey, l’ASM Oran devra confirmer lors de ce match face à un autre club algérois, l’USMH, qu’il affrontera cette fois-ci dans son antre de Bouakeul à Oran. Les gars de M’dina J’dida devraient tout faire pour l’emporter. La formation locale sera privée, faut-il le souligner, de son entraîneur, Nabil Medjahed, suspendu six mois après avoir été accusé d’insultes envers officiels lors du dernier match face au NAHD. Cela pourrait influer sur les joueurs qui seront sans doute déconcentrés, mais les Asémistes sont décidés à l’emporter, car il s’agit pour eux d’une rencontre à six points qui leur permettra de sortir de la zone des reléguables. Toutefois, cela ne sera pas une mission facile pour les locaux, car les visiteurs souhaitent aussi réussir un résultat probant pour rester collés au groupe de tête. Les coéquipiers de Younes, qui viennent de régler leur problème financier en touchant leur dû, feront tout leur possible pour revenir avec le meilleur résultat possible. Dans l’autre match avancé, le CS Constantine, qui est revenu aussi avec un nul de son déplacement à Oran face au MCO, devra aussi l’emporter face à l’ES Sétif dans un derby de l’Est qui s’annonce palpitant. Les gars du Vieux-Rocher sont dans une situation qui leur interdit un autre faux pas à domicile et se doivent, de ce fait, de l’emporter dans une rencontre qui ne sera pas une partie de plaisir. Les Constantinois feront tout pour l’emporter pour se sortir de cette situation de crise. Toutefois, ils doivent faire très attention à cette équipe sétifienne qui ne compte pas se laisser faire.

Publié dans Sports

Le leader de la Ligue 2 Mobilis, l’O Médéa, sera en danger lors de cette 18e journée, étant donné qu’il se rendra à Bordj Bou Arréridj où le CABBA l’attend de pied ferme. Les gars du Titteri savent ce qui les attend lors de cette empoignade qui ne sera pas de tout repos, d’autant plus que les locaux souhaitent quitter cette situation difficile et se doivent, eux aussi, de réussir ce match qui se joue chez eux. L’USM Bel Abbès aura la mission quelque peu délicate en recevant la formation de la JSM Skikda qui ne sera pas facile à manier. Les gars de la Mekerra sont dans l’obligation de l’emporter et de prendre les trois points, tout en espérant un faux pas de Médéa, pour reprendre le fauteuil de leader. Le match qui opposera la JSM Béjaïa au Paradou AC sera sans aucun doute le choc de cette journée. Les Béjaouis sont décidés à l’emporter, d’autant plus qu’ils accusent un certain retard par rapport aux autres concurrents directs pour l’accession en Ligue 1. Toutefois, il leur sera difficile de battre cette équipe du Paradou qui ne sera pas un adversaire facile. 

Publié dans Sports

Le directeur général du CS Constantine, Abdelkrim Hamiti, fraîchement installé aux commandes du club de Ligue 1 algérienne de football, prépare déjà son départ, qui se fera probablement dans les prochaines heures, a-t-on appris de son entourage.
La décision de Hamiti de quitter le navire constantinois fait suite à la mauvaise tournure qu’a pris la réunion tenue la veille avec les membres du conseil d’administration issus de Tassili Airlines, filiale de Sonatrach, qui dispose de la majorité des actions de la société sportive par actions du CSC.
Au cours de cette réunion, Hamiti, qui avait succédé à Omar Bentobal, a été critiqué notamment pour les deux transferts qu’il a réalisés au cours du mercato d’hiver en engageant les défenseurs Farid Mellouli et Sofiane Cherfa, avec de surcroît de gros salaires, précise la même source.
Les membres du conseil d’administration ont interdit également au directeur général d’exploiter la somme de 18 millions DA dont vient de bénéficier le club de la part d’un sponsor pour payer les deux nouvelles recrues. Constatant qu’il n’avait pas les coudées franches, Hamiti a pris la décision de jeter l’éponge. Une décision qu’il compte annoncer lors d’une conférence de presse prévue dans les prochaines heures. Depuis que Tassili est devenue l’actionnaire majoritaire du CSC (décembre 2012), des changements fréquents sont opérés au niveau des commandes administratives du vieux club de Cirta qui patauge dans les profondeurs du classement de la Ligue 1.

Publié dans Sports

Le derby entre le MC Alger et l’USM El Harrach, prévu le 26 février et comptant pour la 21e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, est maintenu au stade 5-Juillet (18h) en dépit du huis clos, a indiqué mardi le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Mahfoud Kerbadj. « En dépit du huis clos imposé au MCA, cette rencontre est maintenue au stade 5-Juillet. A aucun moment, nous avons songé à délocaliser ce match au stade Omar-Hamadi en raison de l’absence du public », a affirmé le premier responsable de l’instance dirigeante de la compétition. La commission de discipline de la LFP a infligé quatre matches à huis clos, dont deux avec sursis, au MC Alger suite aux incidents qui se sont produits lors de la rencontre face au RC Relizane (1-0), disputée samedi dernier pour le compte de la 17e journée de Ligue 1. Outre l’affiche face à l’USMH, le Doyen devra également accueillir l’USM Blida (19e journée) à huis clos au stade Omar-Hamadi. Par ailleurs, Kerbadj a révélé que la mesure prononcée en début de saison, qui stipulait qu’un club est passible de terminer la saison sans son public dans le cas d’un troisième huis clos, « n’a pas été entérinée par le bureau exécutif de la LFP lors de la dernière réunion ».
Le MCA pourra bénéficier donc de l’apport de ses supporters à partir de la 24e journée lors du derby face au NA Hussein Dey.

Publié dans Sports

Les deux joueurs de l’USM Alger, Hamza Koudri et Mohamed Seguer, ont écopé d’une amende financière après leur passage devant la commission de discipline, a-t-on appris auprès de ce club de Ligue 1 algérienne de football. Koudri et Seguer se sont accrochés lors d’une séance d’entraînement la semaine passée, ce qui leur a coûté une mise à l’écart de l’effectif concerné par le match en déplacement face à l’ES Sétif (1-1), samedi dans le cadre de la 17e journée du championnat. Les deux joueurs ont réintégré les entraînements à l’occasion de la séance de reprise de lundi, précise la même source. L’USMA caracole en tête du classement de Ligue 1 avec 38 points, devançant de huit unités le poursuivant immédiat, le CR Belouizdad.

Publié dans Sports

Le champion du Ghana, l’Ashanti Gold, futur adversaire du MO Béjaïa au tour préliminaire de la Ligue des champions d’Afrique de football, a renforcé ses rangs par quatre nouveaux joueurs en prévision de la prestigieuse compétition africaine des clubs, rapporte mardi la presse locale. Les quatre nouvelles recrues inscrites sur la liste des 26 joueurs engagés en Ligue des champions d’Afrique 2016 sont Daniel Addo, Gofred Rockson, Emmanuel Nti Mensah et Fredrick Quayson. Ashanti Gold, qui retrouve la Ligue des champions d’Afrique après sept ans d’absence, prépare la manche aller contre le MO Béjaïa, prévue le 14 février à Obuasi. Le MOB accueillera le 26 février la formation ghanéenne d’Ashanti Gold en match retour du tour préliminaire de la Ligue des champions. Ce sera la première participation des hommes d’Abdelkader Amrani à la prestigieuse compétition africaine des clubs, dont le détenteur du trophée est le club congolais du TP Mazembe, vainqueur en finale de l’USM Alger (2-1, 2-0).

Publié dans Sports
Page 1 sur 7