Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 02 juin 2018 06:00

Face au mutisme du département de Hasbelloui : Les médecins résidents reprendront-ils les gardes ?

Écrit par Samira Dekkiche
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Près d’une semaine après l’annonce des médecins résidents de reprendre les gardes le 3 juin, conditionnée par le retour aux négociations avec les autorités concernées, aucune réponse n’a encore été donnée par le ministère de la Santé.


Face au mutisme du département de Hasbellaoui, le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) a préféré encore temporiser jusqu’à aujourd’hui, veille de la date retenue pour le retour aux services de gardes, avant de décider de la suite à donner à son projet.
Rappelant que ce retour prévu pour ce dimanche 3 juin reste dépendant de la réaction de la tutelle en vue d’une reprise des négociations, le représentant du Camra, Hamza Boutaleb, nous a indiqué que «jusqu’à aujourd’hui (ndlr hier) aucun signe du ministère ne nous a été donné». Au passage, notre interlocuteur ne manque pas de dénoncer les pratiques de certains chefs de service qui mettent, selon lui, la pression sur les grévistes, leur refusant la reprise des gardes et les obligeant au retour au travail et à la suspension de la grève.
Pour rappel, la semaine dernière, les médecins résidents ont fait le choix de la reprise des gardes suite aux assemblées générales tenues à travers le territoire national. Ils ont répondu favorablement à l’appel du ministre à la reprise des gardes en contrepartie de négociations fructueuses entre les deux parties en conflit.
Mais le ministère de la Santé n’a fait aucun commentaire sur cette décision. Pis, mercredi dernier, en marge des débats sur la nouvelle loi sanitaire au Sénat, le ministre de la Santé a tout simplement déclaré qu’il n’avait pas entendu parler de la décision prise par les médecins résidents de reprendre les gardes.
Quant à la réunion entre le Premier ministre, Ahmed Ouyahia,  le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui, et le ministre de l’Enseignement supérieur, Tahar Hadjar, que des sources médiatiques avaient annoncée pour la soirée de mercredi dernier, aucune confirmation officielle n’a été apportée à ce sujet.
En attendant la fin de la grève, le citoyen reste la première victime de cette situation. Sans débrayage la situation des hôpitaux, concentrés au nord du pays, est déjà critique et offre une prise en charge médiocre pour les malades qui viennent des 48 wilayas.

Laissez un commentaire

Monde

Der

Allemagne : Angela Merkel, question migratoire et pression politique

La question migratoire sera à l’ordre

Der -
19-06-2018
Union européenne : Près de 10 000 Algériens ont demandé l’asile en 2017

Ils sont 9 250 Algériens à avoir demandé

Der -
19-06-2018
Lutte antidrogue : Les saisies de cannabis en baisse, les psychotropes en hausse

Près de 11 tonnes de résine de cannabis

Der -
19-06-2018
Organisation mondiale de la santé : L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie

L'addiction aux jeux vidéo a été formell

Der -
19-06-2018
Zimbabwe : Nombre record de candidats à la présidentielle du 30 juillet

Cela fera certainement l’affaire du chef

Der -
18-06-2018