Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière NAPEC 2019

jeudi, 14 juin 2018 06:00

Médecins résidents : La discorde !

Écrit par Samira Dekkiche
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La décision, avant-hier, du Camra de reprendre le service de garde dans les structures d’urgence hospitalières ne fait pas l’unanimité. Des médecins résidents affirment ne pas en avoir été informés et crient à la « division » du mouvement. Le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui campe sur ses positions : pas de reprise du travail, pas de négociations.


Après l’union sacrée, la discorde ? Depuis hier, le mouvement des médecins résidents, rassemblés sous le sigle du Collectif des médecins résidents algériens (Camra), connaît des secousses qui peuvent avoir raison de sa cohésion et de l’avenir des luttes qu’il mène depuis novembre dernier pour satisfaire ses revendications.
A l’origine de ce petit séisme, l’annonce avant-hier, par le collectif, de la reprise des gardes dans les services d’urgence hospitaliers. Cette décision devait entrer en vigueur hier à 16 heures, selon un communiqué du Camra et confirmer la volonté d’apaisement du collectif en espérant que la tutelle réagira par la reprise des négociations.
Or, il semble que cette initiative n’ait pas eu, comme auparavant, l’aval de l’ensemble des structures représentatives du collectif.
Selon nos informations détenues auprès de représentants du Camra, la reprise des gardes dans les services d’urgence hospitaliers a été votée par 8 bureaux sur 13. Le reste des bureaux n’a semble-t-il pas été consulté. C’est du moins ce que l’on comprend des réactions des « exclus » qui dénoncent la publication d’un communiqué de reprise du service des gardes sans l’assentiment général. La situation a débouché sur l’organisation de plusieurs assemblées générales dans les différentes régions du pays et pour le bureau de Constantine, « le verdict est tombé hier : « Pas de reprise des gardes jusqu’à nouvel ordre. »
Les médecins résidents de la ville du Rocher parlent de tentative de division et d’initiative unilatérale non-conforme aux valeurs sur lesquelles le mouvement de lutte des médecins a été bâti depuis novembre 2017.
« Un communiqué non validé par tous les membres du bureau national a été diffusé contre la volonté du bureau national », indique le communiqué du bureau de Constantine.
L’engagement « envers les milliers de médecins résidents ne leur permettra jamais de marchander celles et ceux qui ont continué à défendre la fierté du médecin algérien », lit-on dans ce document, dont les rédacteurs et les signataires appellent à la solidarité et à la consultation de l’ensemble des résidents à travers le territoire national. « Nul ne pourra diviser » les médecins résidents, clame le bureau de Constantine, en regrettant le « chantage de la tutelle qui refuse les négociations et le dialogue et maintient le statu quo ».
Comment cette crise va être gérée ? La réponse viendra certainement dans les prochaines heures par les développements dans les structures d’urgence hospitalière : reprise ou pas du travail ? Ce sera l’autre question à laquelle il y aura également une réponse dans un avenir immédiat. Pendant ce temps, le ministère de la Santé observe le silence tout en suivant de près la situation. Le ministre Mokhtar Hasbellaoui campe sur ses positions et a démenti, hier, lors d’une rencontre avec les directeurs de son secteur, la tenue d’une séance de travail et de concertation avec le Camra pour aujourd’hui. Il a affirmé qu’il ne reprendra pas les négociations avant la reprise du travail arrêté depuis plus de sept mois. Une condition que les médecins résidents en colère contre le communiqué annonçant la reprise des gardes ont rejetée. « Ce n’est pas à la hauteur de leurs sacrifices », ont-ils dit.

 

Laissez un commentaire

Monde

Ligue arabe : Le Liban plaide pour un retour de la Syrie

Le chef de la diplomatie libanaise a r

Monde -
19-01-2019
Read more »
Nucléaire nord-coréen : Rencontre cruciale à Washington

Avec un dossier nucléaire dans l’impasse

Monde -
19-01-2019
Read more »
Ethiopie : Une loi pour un meilleur accueil des réfugiés

Les Nations unies ont salué hier vendred

Monde -
19-01-2019
Read more »
Libye : Un dirigeant libyen d’Al-Qaïda tué dans le Sud

L’Armée nationale libyenne (ANL), autopr

Monde -
19-01-2019
Read more »
1979-2019 : Il y a quarante ans la révolution iranienne

Si l’événement est célébré en grande pom

Monde -
15-01-2019
Read more »

Der

Bouira : Des habitants bloquent la RN30 vers Tikjda

De nombreux automobilistes, venus de plu

Der -
19-01-2019
Bouira/Affaire des manifestants pour tamazight Acquittement pour 15 accusés

La Cour de Bouira a rendu, jeudi derni

Der -
19-01-2019
Algérie-Etats-Unis : Mémorandums d’entente dans l’agro-industrie

La mission économique effectuée par le F

Der -
19-01-2019
Après l’acquittement retentissant de Laurent Gbagbo : Faut-il fermer la CPI ?

L’acquittement retentissant, mardi, de

Der -
16-01-2019