Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 03 juillet 2018 06:00

Tiki-tracas

Écrit par Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)


La recette était géniale. Elle a notamment permis à l’Espagne de gagner deux Coupes d’Europe et un Mondial. La passe était le mot de passe. L’étalage d’une maîtrise technico-tactique d’une inégalable classe. Le Tiki-taka a fait les beaux jours de la « Roja ». Il lui a permis de régner en transposant le jeu du Barça de Xavi et Iniesta. Tout un dispositif fondé sur une multitude de transmissions qui a propulsé la « selección » jusqu’à la constellation.


Depuis 2010, l’année du sacre universel des Espagnols, du temps est passé mais les Ibères n’ont pas voulu se faire à l’idée que le jeu de passe a fait son temps. Bien qu’il était productif, efficace et attrayant. Dans la circulation du ballon, il n’y avait pas d’équivalent. Aussi, il y avait ce grain de folie et cette «Furia » qui faisait voler les blocs adverses en éclats. En regardant l’Espagne jouer, on s’éclatait. Pour de vrai. Mais dans cette Coupe du Monde russe, il faut dire qu’on s’est ennuyé.
On n’a pas vraiment pris du plaisir parce que le tiki-taka a été poussé jusqu’à la caricature. Les coéquipiers de Sergio Ramos semblaient trop obsédés par la possession. Ils ont eu le monopole sans jamais trouver la faille ni se créer beaucoup d’occasions. Le jeu de passes était plus que jamais stérile et contre-productif pour un team en manque d’innovation. Qui n’a pas su s’adapter à l’adversité en changeant son mode de jeu lui donnant plus de diversité. Cette fois, c’était tout simplement du tiki-cata qui n’a pas évité le cataclysme et l’élimination.
Après avoir posé tant de problèmes aux adversaires, le mode « toro géant » connaît ses tracas. Avoir les crampons sur la balle c’est bien mais en abuser peut être fatal. Dimanche, la troupe à Fernando Hierro a eu le ballon 79% du temps contre 21% (seulement) pour son adversaire, la Russie. Cela ne l’a pas empêché de sentir roussi avant de cramer son ticket de qualification en quarts de finale. Le tiki-taka est devenu le tiki-tracas passant du génial au létal dans ce Mondial. Après tout, le football se joue dans les 30 derniers mètres. La sphère, c’est au fond qu’il faut la mettre et il ne suffit pas de l’avoir sous le pied pour en être maître.

 

Laissez un commentaire