Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : jeudi, 11 septembre 2014

La mouture du nouveau Code pénal, dans son volet lié à la violence contre les femmes, au menu des débats au Parlement dans les prochains jours, était au cœur des discussions, hier, au forum de Liberté, animées par Mme Nadia Aït Zaï, directrice du Centre d’information et de documentation sur les droits des enfants et des femmes (Ciddef), et par Mme Fadhila Chitour, du réseau Wassila où elles ont levé le voile sur certaines insuffisances enregistrées dans la mouture du projet du Code pénal. Dans leur lecture du nouveau texte du projet de loi du Code pénal, les deux militantes pour les droits des femmes ont déploré l’absence de mécanismes précis de protection de la femme contre toute forme de violence. Pour la responsable du CIDDEF, l’article 266 bis, à titre d’exemple, énumère certes les cas de violence contre la femme et les sanctions envisagées contre les auteurs de ces actes, mais « la clause du pardon doit être supprimée ». Selon cet article, « la victime peut mettre fin à toute poursuite judiciaire quand l’incapacité temporaire ne dépasse pas les 15 jours, mais dans le cas où la victime souffrirait d’un handicap, la loi prévoit des sanctions allant de 10 à 20 ans de prison, alors que dans le cas d’un pardon, la peine sera réduite de 5 à 10 ans de prison». Or, cela pose un problème de qualification du délit, d’autant plus que « pour le Code de la famille, le viol conjugal n’est pas considéré comme une infraction dans la loi », d’où l’appel lancé par les conférencières de l’abroger purement et simplement. Cependant, il n’y a pas que de mauvaises choses dans les nouveaux textes de loi, car pour Mme Aït Zaï, la nouveauté est que «la loi oblige l’homme divorcé à verser une pension à la femme », alors qu’auparavant, cette obligation ne concernait que « la femme enceinte ». Toutefois, « si la loi existe, malheureusement dans les faits, elle demeure inapplicable notamment dans sa partie liée au signalement des cas de violence comme l’énonce la loi sanitaire qui oblige les professionnels de la santé à déclarer les cas de violence enregistrés contre les femmes ». « Mais la majorité d’entre eux ne respectent pas la loi », poursuit-elle. Lui faisant écho, Mme Chitour considère que les profonds bouleversements qu’a connus la société algérienne appellent à des changements urgents. «La loi existe, mais elle est en contradiction avec la réalité. Sans la volonté politique, nous ne pouvons pas imposer des mesures urgentes pour réparer certaines injustices, comme le renforcement des mécanismes d’accompagnement des femmes violentées, ce qui reste un phénomène enraciné dans la société algérienne». Dans son exposé, elle a appelé, elle aussi, à l’abrogation du Code de la famille et à la suppression de la clause du pardon dans le projet du Code pénal. Une procédure, qui, selon elle, «renforce l’injustice au lieu de la combattre». « Le combat sera difficile et long, mais il est possible d’arriver à un changement en impliquant tout le monde», espère-t-elle. Chiffres à l’appui, cette dernière s’alarme quant au nombre de femmes violentées recensées par son réseau en 2013 qui a atteint 750 000 cas qui ne sont même pas déclarés. « Le nombre de femmes violentées signalées est de 7000 à 8000 en une seule année ; par contre, celui des femmes violentées non déclaré est de 750 000 », la plupart du temps, les victimes ont peur d’ébruiter toute violence contre elles et redoutent les conséquences qui en découleraient, restant des sujets tabous.

Publié dans Der

Samsung et Oculus collaborent pour créer le Gear VR, le premier casque de réalité virtuelle mobile grand public optimisé pour Samsung Galaxy Note 4. Fruit d’un partenariat approfondi et intégré avec Oculus, une entreprise de Facebook et un leader de la réalité virtuelle, le Gear VR de Samsung crée une expérience mobile immersive en réalité virtuelle absolument unique sur le marché. Doté d’un rembourrage doux et flexible et fabriqué avec des matériaux légers, le Gear VR de Samsung est confortable à porter et fonctionne sans le moindre fil, ce qui permet aux utilisateurs de s’impliquer totalement dans un monde virtuel sans être attachés à un ordinateur. Avec un choix impressionnant de contenus optimisés pour la réalité virtuelle proposés par un large éventail de créateurs de premier plan, les utilisateurs pourront profiter d’une vaste gamme de films, de jeux, de vidéos à 360° et de contenus éducatifs/expérimentaux.

Publié dans Der

Le téléphérique reliant les communes de Oued Koriche et Bouzaréah (Alger) sera mis en service lundi prochain après une période d’essai de plus de deux mois, a annoncé hier le P-DG de l’Entreprise Métro d’Alger (EMA), Aomar Hadbi. « La mise en service de cette télécabine est prévue pour ce lundi 15 septembre. Les essais techniques sont terminés et tout est prêt pour entamer la phase de l’exploitation commerciale », a indiqué M. Hadbi à l’APS. D’un coût de 2,5 milliards de dinars, cette ligne de téléphérique comprend trois stations et permettra de relier au bout de 2,9 km Oued Koriche à Bouzaréah en douze minutes seulement, selon les précisions de l’EMA. Le téléphérique est composé de 58 cabines capables de transporter 15 passagers chacune. Rappelons que l’exploitation de cette liaison était programmée initialement pour le mois de janvier puis fin juin dernier.

Publié dans Der

La Haute cour de Dublin a enclenché les procédures d’extradition contre Ali Charaf Damache, 49 ans et d’origine algérienne, à la demande des Etats-Unis qui veulent le juger pour des faits de terrorisme international, a rapporté mardi dernier le tabloïd irlandais Herald. M. Charaf Damache, qui vit en Irlande depuis une décennie, est recherché aux États-Unis qui l’accusent de « conspiration, fourniture d’un soutien matériel à des terroristes et vol et usurpation d’identité ». La Haute Cour doit également trancher sur le cas soumis par les Américains pour démontrer que l’Algérien entretenait une relation sur Internet avec une citoyenne américaine, du nom Colleen La Rose et qui communiquait avec lui sous le pseudonyme de « Jihad Jane » dans le but de créer une cellule terroriste en Europe capable de cibler à la fois les citoyens américains et d’Europe occidentale. Il est également reproché à M. Charaf Damache - connu sous le nom d’utilisateur «TheBlackFlag» - d’avoir participé ou participé à orchestrer un complot visant à transférer un passeport volé à un citoyen américain à un contact au Pakistan. En janvier dernier, La Rose a été reconnue coupable et condamnée à 10 ans de prison par un juge de Philadelphie, après avoir admis son implication dans un complot visant à assassiner le caricaturiste suédois Lars Vilks, auteur de dessins controversés sur un personnage sacralisé de l’islam. L’affaire se poursuit toujours devant le juge de la Haute Cour, John Edwards.

Publié dans Der

Une dizaine de citoyens habitant la cité Aïnouche Hadjila, appelée communément la Cité évolutive du centre-ville de Bouira, ont protesté hier devant le siège de la wilaya de Bouira. Exclus de la liste des 450 logements qui avait suscité l’ire de plusieurs mécontents non bénéficiaires, les protestataires réclament les suites données à leurs recours introduits au lendemain de l’affichage de cette liste il y a plus d’un mois. Il est à rappeler que les autorités locales avaient décidé de diligenter une commission d’enquête pour « faire la lumière » sur le dossier des 450 logements sociaux, dont la liste avait soulevé une large contestation à travers plusieurs quartiers de la ville de Bouira. Le wali de Bouira avait assuré que les recours déposés au niveau de la wilaya, lesquels dépassent les 2000 réclamations, allaient être scrupuleusement étudiés au cas par cas, afin de lever toute ambiguïté et mettre fin à la contestation ».

Publié dans Der

Une minute de silence sera observée ce week-end à l’occasion de la troisième journée du championnat de Ligue 1 et 2 Mobilis à la mémoire du joueur de la JS Kabylie Albert Ebossé, décédé le 23 août dernier suite à un jet de projectile lors de la rencontre JSK-USM Alger (1-2) comptant pour la seconde journée, a indiqué hier la Ligue de football professionnel (LFP). Depuis le décès tragique du joueur de la JS Kabylie, l’ensemble des matches de football des ligues professionnelle et amateur, toutes catégories confondues, avaient été suspendus par la Fédération algérienne de football (FAF). La troisième journée de Ligue 1 prévue vendredi et samedi prochains sera marquée par trois derbies et plusieurs chocs.

Publié dans Der

Le président de Ferrari, Luca Cordero di Montezemolo, quitte le groupe qu’il a dirigé pendant 23 ans, faute d’avoir pu continuer à aligner les succès en Formule 1 et accepter la nouvelle stratégie de la maison-mère Fiat-Chrysler. « C’est la fin d’une époque, et j’ai donc décidé de quitter la présidence après près de 23 années merveilleuses et inoubliables », a déclaré à la presse l’emblématique président de Ferrari, incarnation en Italie d’un certain type de grands patrons, dans la lignée du légendaire président de la Fiat, Gianni Agnelli, à qui il doit une grande partie de sa carrière. Le boss partira « à sa demande » le 13 octobre, « à l’issue des célébrations marquant le 60e anniversaire de la présence de Ferrari aux Etats-Unis », a annoncé mercredi matin le groupe Fiat dans un communiqué distinct. Alors que Fiat-Chrysler doit faire son entrée en Bourse à Wall Street à peu près à la même date, le grand patron du groupe, Sergio Marchionne, au style et à l’ambition opposées à celles de M. di Montezemolo, prendra lui-même la présidence de Ferrari. La célèbre marque de voitures de luxe affiche des résultats financiers excellents, avec un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros en 2013 et un bénéfice net de 246 millions d’euros, en perpétuelle hausse alors que la production est volontairement limitée à quelque 7000 véhicules par an. Mais le marquis di Montezemolo , indique l’AFP, paye le prix des déceptions de la Scuderia ces dernières années en Formule 1. Il y a trois jours seulement, M. Marchionne avait asséné que « personne» n’était  « indispensable » et que dans le cas de Ferrari, un dirigeant devait « aussi être évalué sur les résultats sportifs ». « Cela fait six ans que nous ne gagnons plus » alors que «nous avons les meilleurs pilotes du monde », avait-il insisté.  Face à ces déclarations sévères, la presse italienne avait souligné le silence du président de Fiat-Chrysler, John Elkann, petit-fils de Gianni Agnelli, qui avait fait entrer M. di Montezemolo dans le groupe au début des années 1970. Ferrari, propriété du groupe Fiat, est l’écurie la plus emblématique de la F1 depuis 1950, et compte à son palmarès 15 titres de champion du monde des pilotes et 16 titres de champion du monde des constructeurs. « Notre désir commun de voir Ferrari exprimer tout son vrai potentiel en piste nous a conduits à certaines incompréhensions (...). Je veux remercier personnellement Luca pour tout ce qu’il a fait pour Fiat, pour Ferrari et pour moi », a précisé M. Marchionne dans le communiqué de Fiat. « Ferrari aura un rôle important à l’intérieur du groupe FCA (Fiat-Chrysler) lors de sa prochaine cotation à Wall Street: une phase nouvelle et différente s’ouvrira alors et il est juste qu’elle soit conduite par » M. Marchionne, a reconnu de son côté M. di Montezemolo. Même si les deux hommes s’efforcent de présenter ce départ comme un divorce par consentement mutuel, avec un bonus d’environ 14 millions d’euros selon la presse pour le partant, les divergences entre eux semblent nombreuses. M. Marchionne souhaite créer un « pôle de luxe » au sein de Fiat-Chrysler, autour des marques Ferrari, Maserati et Alfa Romeo, tandis que M. di Montezemolo prônait une gestion séparée et en toute autonomie de la marque au cheval cabré.

Publié dans Sports

Comme en 2010, les Etats-Unis et la Lituanie seront opposés en demi-finale de la Coupe du monde messieurs de basket, après avoir écarté sans trop de peine la Slovénie (119-76) et la Turquie (73-61), mardi à Barcelone. Il y a quatre ans à Istanbul, les Américains s’étaient imposés (89-74) avant d’être sacrés aux dépens de la Turquie. La Lituanie avait ensuite décroché le bronze. Les Baltes avaient succombé sous les 38 points de Kevin Durant, dont 17 dans les huit premières minutes. L’ailier d’Oklahoma n’est pas en Espagne cette année, mais cela n’en sera pas plus facile pour autant pour eux. Les Etats-Unis n’ont pas de vrai leader offensif, mais le danger peut venir de partout à tout moment. Et leur domination athlétique leur laisse une marge de manœuvre appréciable contre tous leurs adversaires ou presque. La Slovénie l’a constaté à ses dépens. Elle a commis l’affront de venir titiller d’un peu trop près les Américains, très laxistes défensivement en première période. Après 21 minutes (44-49), les Slovènes étaient encore sur les talons de leurs adversaires. Vexés, ceux-ci ont alors retroussé pour de bon leurs manches, et se sont mis à défendre. Les interceptions sont venues s’ajouter à leur domination au rebond, et ils ont commencé à empiler les points sur jeu rapide. Les shooteurs s’en sont mêlés à leur tour, James Harden, catastrophique jusque-là, se réveillant enfin. Le score n’a dès lors plus cessé d’enfler (72-54 à la 27e). Les Américains n’ont plus relâché leur étreinte, comme pour bien signifier à tout le monde qu’il n’était pas question de trop venir les chatouiller. Les matches entre les Etats-Unis et la Lituanie sont devenus un classique depuis leur premier affrontement en 1992 en demi-finale des JO de Barcelone, jusqu’au dernier en date aux Jeux de Londres.

L’assurance de la Lituanie Les Lituaniens pourront s’inspirer de leurs glorieux aînés. Notamment de l’équipe qui était passée à un souffle de battre les Américains (83-85) en demi-finales des JO de Sydney. Mais c’est dans le match de Londres que les Baltes pourront tirer quelques motifs d’espoir. Ils ne s’étaient inclinés que de peu (94-99), et avaient été les seuls, avec l’Espagne, à inquiéter les Américains. La Lituanie était arrivée en Espagne sans son leader offensif, Linas Kleiza, qui avait préféré se reposer cet été, et avait perdu quelques jours avant le début du Mondial l’une de ses pièces clé, son meneur Mantas Kalnietis, blessé à une épaule.  Cela ne l’a pas empêché de finir première de son groupe. Et si elle a eu un peu de mal en huitièmes à écarter la Nouvelle-Zélande (76-71), elle a fait preuve d’une grosse assurance contre la Turquie. Après un début de match manqué, les Baltes sont revenus dans la partie grâce à leur adresse derrière la ligne des trois points (10 sur 19, 53%), le géant aux doigts de fée Darjus Lavrinovic menant la charge dans cet exercice. Le passage en zone des Turcs les a un instant déréglés (36-28 à la 21e). Mais Ronaldas Seibutis (19 points) a débloqué la situation, grâce à son agressivité vers le cercle. La Turquie a tenté de s’en remettre à Emir Preldzic, qui l’avait qualifiée en huitièmes devant l’Australie (65-64) avec deux tirs primés successifs, le dernier à cinq secondes de la fin. Mais l’arrière de Fenerbahçe s’est montré très maladroit (10 points, à 3 sur 12 aux tirs) et la Turquie n’a jamais été en mesure de venir inquiéter les Baltes.

Publié dans Sports

Les deux formations algéroises veulent les trois points de ce match, qui devrait être donc très disputé entre deux équipes aux objectifs opposés. Le derby qui mettra aux prises le Nasr Hussein Dey et le Mouloudia d’Alger, demain après-midi au stade 20-Août-55, à Alger, aura une grande importance pour les deux formations qui ne souhaitent pas laisser filer les points de ce match avancé de la 3e journée de la ligue, surtout que les deux teams ont besoin de points supplémentaires, même si leurs objectifs diffèrent. En effet, le doyen des clubs algériens joue les premiers rôles en championnat de Ligue 1 Mobilis, alors que le NAHD se contentera du maintien. Les Sang et Or, qui reçoivent dans ce match, souhaitent bien sûr l’emporter ; ils tenteront pour cela de jouer l’attaque à outrance pour ainsi déstabiliser la défense du MCA. Les poulains d’Aït Djoudi, qui ont retenu la leçon après les erreurs des deux premiers matches face au MOB et à l’ASMO, se donneront à fond pour tromper la vigilance du portier Chaouchi, même si cela ne sera pas vraiment une sinécure au vu de la forme qu’affiche ce dernier. Les gars d’Hussein Dey savent en tout cas ce qui les attend et ne souhaitent pas se faire encore piéger à domicile, surtout qu’ils retrouveront le stade 20-Août, cette fois-ci, après avoir évolué lors de la première journée à Bologhine. Le match sera spécial pour l’actuel joueur du NAHD, Hocine Metref, qui a fait partie du MCA la saison dernière. Metref souhaite prendre sa revanche, lui qui est sorti par la petite porte. De son côté, le Mouloudia entend confirmer son retour en force, après la victoire lors de la seconde journée face à l’ASO Chlef sur le score de 3 buts à 0. Les poulains de Charef savent néanmoins que leur mission ne sera pas de tout repos et qu’ils devront être très vigilants face au NAHD, qui telle une bête blessée se donnera à fond. Ce qui n’empêche pas le doyen de vouloir prendre les trois points pour se rapprocher du leader.

Publié dans Sports

Le leader de la Ligue 2 Mobilis, l’O Médéa, devrait aligner son troisième succès en championnat lors de cette troisième journée en recevant l’A Boussaâda. Les gars du Titri devraient pouvoir réussir cet objectif, surtout après l’euphorie dans laquelle se trouve l’équipe qui ne semble pas affectée par le départ de son entraîneur, Neghis, qui a rejoint le staff de l’équipe nationale. Les Médéens ne devraient pas trouver de peine à l’emporter face à cette fragile équipe de Boussaâda. De son côté, le coleader, le CA Bordj Bou Arréridj, sera en danger lors de cette journée puisqu’il rend visite à la JSM Béjaïa qui a sonné la révolte en ramenant les trois points du succès de son déplacement à Blida, après une première défaite à domicile face au CAB. En effet, les gars de la ville des Hammadites souhaitent prouver qu’ils ont bel et bien récupéré et qu’ils se trouvent dans une courbe ascendante. Pour sa part, le CA Batna, qui veut se replacer, se rendra chez le nouveau promu, le RC Relizane, qui l’attendra de pied ferme. Les Aurésiens se battront, néanmoins, pour tenter de revenir au moins avec le point du nul. Le derby qui opposera l’US Chaouia et l’AB Merouana devrait être disputé entre deux formations qui n’ont pas montré grand-chose en ce début de championnat.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6