Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 16 mars 2016

C’était dans les tuyaux mardi et l’info a été confirmée hier en début d’après-midi par le président de la Commission d’organisation de la Coupe d’Algérie, Ali Malek. La demi-finale de la Coupe d’Algérie entre le NA Hussein Dey et l’USM Bel-Abbès, initialement prévue au stade Mustapha-Tchaker (Blida), se jouera finalement au 5-Juillet le 14 avril prochain au lieu du 15.

 

Ainsi, les Mouloudéens joueront 48 heures plus tard contre l’US Tébessa sur la même pelouse qui sera mise à rude épreuve. Les Sang et Or ont donc obtenu gain de cause après 4 jours de tractations et d’un bras de fer qui a trop duré, alors que la solution était toute simple. Dès le début, la structure d’Ali Malek, qui avait pourtant laissé entendre que la décision était «irrévocable», devra faire jouer le Nasria à Alger. La raison est toute simple. L’équipe de la banlieue d’Alger a été tirée en premier. Ce qui lui offrait le «privilège» d’accueillir l’adversaire soit au stade 20-Août, où elle a l’habitude de recevoir, soit dans le temple olympique, mais le responsable de l’organe de l’organisation de l’épreuve populaire avait décidé de domicilier le MC Alger au stade 5-Juillet si jamais le Mouloudia était l’hôte et le NAHD dans la ville des Roses. Les supporters et la direction nahdistes étaient lésés par cette décision et le responsable du club, Mahfoud Ould-Zmirli, avait décidé d’engager un recours auprès de la Fédération algérienne de football (FAF). Une doléance à laquelle la FAF a donné une suite favorable. En tout cas, tout le monde est satisfait de ce dénouement. Y compris le président des gars de la Mékerra, Djilali Bensenada, qui a déclaré à Liberté : «En tant qu’équipe reçue lors de cette rencontre de demi-finale de Coupe d’Algérie, nous n’avons pas le droit de commenter la décision de domiciliation du match, mais je pense que le président Mahfoud Ould-Zemirli aurait dû s’opposer à cette domiciliation avant l’entame de l’opération du tirage au sort. En ce qui nous concerne, vu que notre équipe représente une ville d’environ 500 000 habitants et une wilaya de plus de 900 000 habitants, nous refusons de jouer dans un stade qui ne peut contenir notre nombreux public. Donc, nous ne voyons aucun inconvénient si la rencontre est délocalisée au stade 5-Juillet d’Alger. Pour cela, nous exigeons 50% de la billetterie du stade.» Ce revirement de situation vient décrédibiliser un peu plus le comité chargé de l’organisation de la compétition. Finalement, les balles, même sorties du fusil peuvent y revenir. N’est-ce pas Ali Malek ? 

Publié dans Der

Un Algérien répondant aux initiales J. M., poursuivi par la justice espagnole pour trafic illégal d’immigrants, risque sept ans de prison. Selon la presse espagnole qui a rapporté hier l’information, le procureur de la cinquième section de la cour provinciale de Murcie, basée à Cartagena, a requis sept ans de prison contre le mis en cause accusé de trafic illégal d’immigrants amenés de leur pays de naissance, l’Algérie.
Les conclusions provisoires de la poursuite confirment l’implication de J. M. dans le trafic d’immigrants, note la même source.
L’affaire remonte au 24 octobre 2015, quand une patrouille de la Garde civile a intercepté un radeau pneumatique dans lequel voyageaient l’accusé et quinze autres personnes.
Les conclusions de l’enquête notent aussi que le bateau utilisé dans la traversée de la Méditerranée avait seulement une capacité de cinq ou six personnes, «pas pour transporter 16, pour une distance d’environ 219 kilomètres, distance de la plage algérienne d’où il est parti jusqu’aux côtes espagnoles». Le ministère public estime que le détenu a commis un crime contre les droits des citoyens étrangers. 

Publié dans Der

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a annoncé, mercredi à Alger, l’organisation d’un concours en avril prochain pour le recrutement de plus de 28 000 enseignants pour les trois paliers.
«Un concours pour le recrutement de 28 084 enseignants se déroulera le 22 ou 23 avril prochain et concernera les trois paliers de l’Education nationale à savoir les cycles primaire, moyen et secondaire», a déclaré à la presse Mme Benghebrit en marge d’une rencontre avec les partenaires sociaux du secteur.
Elle a indiqué que les diplômes exigés, les spécialités et le programme du concours seront publiés le 22 mars en cours sur le site du ministère (www.education.gov.dz).
Les inscriptions pour ce concours se feront à partir du 28 mars prochain sur le site (www.onec.dz) de l’Office national des examens et concours (ONEC), a-t-elle ajouté.
«Après les inscriptions, des rendez-vous seront fixés aux candidats pour le dépôt des dossiers», a-t-elle conclu.

Publié dans Der

Le leader de la Ligue 1 Mobilis, l’USM Alger, joue demain un derby passionnant pour le compte d’un match avancé de la 23e journée de la Ligue 1 Mobilis face au CR Belouizdad.

Publié dans Sports

Le leader de la Ligue 2, l’O Médéa, risque gros avec son déplacement à Oum El Bouaghi pour croiser le fer avec l’US Chaouia qui l’attendra de pied ferme. Les gars du Titteri, euphoriques ces derniers temps avec cette bonne série, souhaitent continuer sur cette lancée et ajouter un autre succès, qui plus est à l’extérieur de leurs bases, même si cela sera difficile. Les Chaouia ne comptent pas, en effet, laisser filer les points du match, et ce, pour assurer définitivement leur maintien en Ligue 2. Pour sa part, le dauphin, le CA Batna, aura la tâche relativement facile en accueillant la lanterne rouge du championnat, l’USMM Hadjout. Les gars des Aurès ne rateront certainement pas cette opportunité et devraient l’emporter pour se rapprocher de leur objectif qu’est l’accession en Ligue 1. L’USM Bel Abbès ne devrait pas aussi trouver de la peine à l’emporter à domicile face à l’OM Arzew dans un derby déséquilibré. Les gars de la Mekerra, qualifiés en demi-finale de la Coupe d’Algérie, devraient quand même rester concentrés sur l’accession et ne pas s’emmêler les pinceaux. Le Paradou AC, qui se trouve au pied du podium, devrait logiquement l’emporter à domicile face à l’AB Boussaâda qui traverse une situation très difficile. Le match entre l’ASO Chlef et le CA Bordj Bou Arréridj sera sans aucun attrait étant donné que les deux formations ont raté l’accession et sont loin de cette course pour la remontée. La JSM Béjaïa, qui jouera à huis clos face au MC El Eulma, fera tout son possible pour l’emporter et se sortir donc de la situation difficile dans laquelle elle se trouve. Pour le reste des rencontres, ce sont les formations locales qui partent avec les faveurs des pronostics, même si tout reste possible en football.

Publié dans Sports

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, le Français Christian Gourcuff, a fait appel à 23 joueurs en vue de la double confrontation face à l’Ethiopie, les 25 et 29 mars, dans le cadre respectivement des 3e et 4e journées (groupe J) des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations 2017 (CAN-2017), a annoncé mardi la fédération algérienne de football (FAF) sur son site officiel. L’attaquant de Lille OSC (Ligue 1/France), Yassine Benzia, constitue l’unique nouveauté dans cette liste, marquée par l’absence de l’attaquant de Beni Yas (division 1/Emirats arabes unis), Ishak Belfodil. Sur les 23 joueurs, quatre évoluent en championnat de Ligue 1 Mobilis : Azzedine Doukha (JS Kabylie), Malik Asselah (CR Belouizdad), Nacereddine Khoualed (USM Alger) et Ziti Khoutir Mohamed (JS Kabylie). Les joueurs concernés entreront en stage au centre technique national de Sidi Moussa à partir du 21 mars. L’Algérie accueillera l’Ethiopie le vendredi 25 mars au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20h30) avant de se rendre à Addis-Abeba pour affronter les Ethiopiens quatre jours plus tard (le mardi 29 mars). Au terme de la 2e journée, l’Algérie occupe la tête du classement avec 6 points, devant l’Ethiopie (4 points). Les Seychelles pointent à la 3e place avec 1 point, alors que le Lesotho ferme la marche avec 0 point.

Publié dans Sports

Le sélectionneur de l’équipe nationale des moins de 23 ans (U-23), Pierre-André Schurmann, a retenu 24 joueurs en vue de la double confrontation amicale face à la Corée du Sud, les 25 et 28 mars à Séoul, dans le cadre de la préparation pour les jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, a annoncé mardi la Fédération algérienne de football (FAF). Le milieu défensif du MC Alger (Ligue 1 Mobilis), Oussama Chita, touché aux ligaments croisés, sera le grand absent de cette liste qui comprend pour la première fois Hocine Benayada (USM Alger), Hicham Nekache (CR Belouizdad), Amir Sayoud (DRB Tadjenanet), Belkheiter Mokhtar (MCE Eulma) et Salah Nor El Islam (ASO Chlef). Les Olympiques s’envoleront pour Séoul dimanche prochain. L’Algérie avait composté son billet pour les JO-2016 en décembre dernier, en disputant la finale de la Coupe d’Afrique des nations 2015 organisée au Sénégal (défaite face au Nigeria 2-1). L’Algérie enregistre son retour sur le plan olympique après 36 ans d’absence, soit depuis les JO-1980 à Moscou.
Liste des 24 joueurs retenus
Gardiens : Salhi Abdelkader (ASO Chlef), Chaâl Farid (USM El Harrach), Methazam Oussama (MCE Eulma)
Défenseurs : Halaimia Mohamed Réda (MC Oran), Benguit Raouf (Paradou AC), Belkheiter Mokhtar (MCE Eulma), Benayada Houcine (USM Alger), Keniche Ryad Kamar Eddine (ES Sétif), Abdelaoui Ayoub (USM Alger), Ferhani Houari (JS Kabylie), Cherifi Redouane (USM Bel Abbès), Salah Nor El Islam (ASO Chlef)
Milieux : Smahi Khalil (ASO Chlef), Benkhemassa Mohamed (USM Alger), Draoui Zakaria (CR Belouizdad), Ferhat Zineddine (USM Alger), Meziane Bentahat Abderrahmane (RC Arba), Benkablia Mohamed (ASM Oran), Sayoud Amir (DRB Tadjenanent), Ilyas Seddiki (NA Hussein Dey)
Attaquants : Amokrane Abdelhakim (ES Sétif), Darfalou Oussama (USM Alger), Abid Mohamed (MC Alger), Nekache Hichem (CR Belouizdad)

Publié dans Sports

Le défenseur de Manchester City Vincent Kompany s’est de nouveau blessé à un mollet mardi en 8e finale retour de Ligue des champions contre Kiev (0-0) et sera absent « au minimum un mois », a déploré son entraîneur Manuel Pellegrini.
« Malheureusement, il a de nouveau un problème musculaire à un mollet, a expliqué le technicien chilien. On verra demain ou le jour d’après à quel point c’est important. Mais après une blessure musculaire, c’est un mois d’absence minimum. C’est difficile à dire en ce moment, mais il manquera au moins les trois quarts de ce qu’il reste de la saison. »
Le capitaine belge a rechuté dès les premiers instants après un duel qui l’a obligé à pousser son action et il a dû être remplacé à la 7e minute par Mangala après être sorti, abattu, en boitant.
« Il va falloir qu’il soit très fort mentalement. C’est difficile d’accepter qu’il n’y a rien d’autre à faire. Mais on verra, ce n’est peut-être pas une blessure si grave finalement », a-t-il ajouté après la qualification historiqueen quart de finale.
« On prend toujours un risque. Travailler pendant la semaine, c’est un risque. Il avait récupéré sans soucis. C’était son 6e match mais il n’a rien ressenti avant, donc, je ne pense pas qu’on ait pris de risque. On n’a juste pas eu de chance », a poursuivi Pellegrini.
Selon les médias britanniques, Kompany a subi pas moins de 14 blessures à un mollet depuis son arrivée à Manchester en 2008. Les nouvelles semblent en revanche plus rassurantes en ce qui concerne Nicolas Otamendi, l’autre défenseur argentin remplacé à la 23e minute. «Il a reçu un coup important, mais je pense qu’il n’en aura que pour quelques jours. Il devrait avoir récupéré dans les jours qui viennent, on verra comment cela évolue», a poursuivi son entraîneur.

Publié dans Sports

Les JO 2016 de Rio (Brésil) approchent à grands pas. Dans toutes les disciplines, il y a des classements mondiaux qui offrent des billets directs pour la gigantesque manifestation. Le judo fait partie des sports régis par ce mode de «qualification». Au jour d’aujourd’hui, l’Algérie compte virtuellement 3 qualifiés pour les Olympiades brésiliennes. Il s’agit de Lyes Bouyakoub (-100 kg), Abderrahmane Benmadi (-90 kg) et Houd Zourdani (-66 kg). Les 22 hommes dans chaque catégorie passent directement. Chez les dames, où il faut figurer dans les 14 premières, Kaouthar Oualal (20e/-78 kg) est en ballotage légèrement favorable.

 

Publié dans Sports

Le coureur algérien de la formation émiratie de Nasr Dubaï, Adil Barbari, a remporté, mardi après-midi, la troisième étape du Tour international cycliste de Sétif, cinquième épreuve du GTAC-2016, alors que son coéquipier, le Marocain Essaid Abelouache, porte toujours le maillot jaune de leader. A l’issue de la troisième étape, Sétif-Aïn Azel-Sétif, courue sur une distance de 149 km, l’Algérien a franchi la ligne d’arrivée au sprint avec un temps de 3h 26min 7sec devant ses deux coéquipiers de l’équipe, Abelouache et le Lituanien Tomas Vaitkus, crédités du même temps. Le cycliste marocain a gardé les maillots jaune de leader, rouge du meilleur sprinteur et à pois du meilleur grimpeur. Le maillot blanc du meilleur espoir est revenu au Tunisien Ali Nouissri. Cette troisième étape du Tour international de Sétif a été courue à une vitesse moyenne de 43,7 km/h sur un parcours plat ayant favorisé les coureurs beaucoup plus rouleurs que grimpeurs. La course a été animée dès son départ par des tentatives d’échappée déclenchées par les coureurs de l’équipe nationale algérienne (Nassim Saïdi, Abdelmalek Madani et Mohamed Segouini), mais sans jamais arriver à prendre le large sur le peloton. Au premier sprint intermédiaire programmé pour cette journée, situé à Aïn Oulmane, le peloton a commencé à prendre de l’initiative grâce au travail de la formation de Nasr Dubaï qui roulait à vive allure.
Les coureurs d’Al Nasr continuent leur «balade»
Arrivant à la commune d’Aïn Lahdjar, cinq coureurs, dont quatre de la formation de Dubaï, se sont lancés dans une échappée solitaire, passant ensemble le deuxième sprint d’El Eulma, une ville qui a offert un bain de foule à la caravane du GTAC-2016. A l’issue d’une échappée de plus de 60 km, ce groupe de tête a réussi à prendre plus de quatre minutes d’avance sur le peloton, incapable de réagir face à cette équipe professionnelle qui écrase la compétition avec 11 victoires d’étape sur 11. Finalement, l’arrivée a été disputée au sprint où Barbari a eu, pour la deuxième fois, le dernier mot devant son coéquipier d’équipe, le Marocain Abelouache.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6